Confrérie de l'Acier

De Les Archives de Vault-Tec
Confrérie de l'Acier
ConfrerieAcier Symbole.png
Politique
Type
Organisation paramilitaire et techno-religieuse
Gouvernement
Autorité absolue du haut Aîné, du conseil des Aînés et des Aînés de chapitre
Structure
Stricte hiérarchie et division des castes soumises au Codex et à la Chaîne de Cohésion
Société
Fondateur
Chef

Côte ouest :
Conseil des Aînés :
Anciens Jacob, Jonathan, Mary et Rachael (2161)
Haut Aîné :
Roger Maxson (2082-2135)
Maxson II (2135-2155)
John Maxson (2159-?)


Côte est :
Aînés :
Owyn Lyons (2255-2278)
Sarah Lyons (2278)
Arthur Maxson (2283-)
Territoire
Quartier-général
Lost Hills (ouest)
Citadelle (est)
Lieu notable
Relation et association
Division
Relation

La Confrérie de l'Acier est une organisation paramilitaire et techno-religieuse dévouée à la préservation des technologies d'avant-guerre. Elle est fondée en 2082 par les anciens soldats et scientifiques stationnés à la base militaire de Mariposa et se divise en chapitres opérant sur l'ancien territoire nord-américain. Influente en Nouvelle Californie jusqu'au milieu du 23e siècle, le conflit avec la République de Nouvelle Californie et son refus de s'adapter contribuent à une perte de notoriété sur la côte ouest. Dans les années 2280, les exploits militaires et diplomatiques de l'Aîné Arthur Maxson contribuent à un regain d'influence sur la côte est.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Révolte de Mariposa[modifier | modifier le wikicode]

En 2073, les États-Unis d'Amérique et la République Populaire de Chine sont en guerre pour le contrôle d'Anchorage. La Chine augmente agressivement son utilisation d'armes biologiques, forçant les États-Unis à débuter le projet Virion à Pan-Immunité le 15 septembre 2073 au centre de recherches de West Tech. Les premiers effets intéressants en début 2076 alertent le gouvernement américain sur une éventuelle fuite d'information. Il décide d'y rattacher une équipe militaire chargée de protéger et surveiller le projet, maintenant nommé Virus à Evolution Forcée. L'équipe est sous le commandement du colonel Robert Spindel et du capitaine Roger Maxson. Le 7 janvier 2077, le major Barnett ordonne le transfert du service de recherche sur le projet à la base militaire de Mariposa[1]. Il envisage de poursuivre les expériences sur des sujets volontaires sans en informer l'équipe militaire chargé de la sécurité du projet[2].

La situation dégénère peu avant le 10 octobre 2077 lorsque les soldats stationnés à Mariposa découvre que les scientifiques effectuent leurs expériences sur des prisonniers de guerre. Cette révélation perturbe le colonel Spindel qui décide de s'enfermer dans son bureau, laissant le capitaine Maxson commander seul les soldats, alors au bord de la mutinerie. Pendant deux jours, chaque nouveau rapport du commandement dégrade la situation, si bien que Maxson doit intervenir pour empêcher ses hommes de tuer les scientifiques. Il ordonne leur interrogation pour calmer le jeu[3].

Le 13 octobre, Maxson apprend de l'assistant de recherche Robert Anderson que les expériences menées sur les prisonniers sont ordonnées par le gouvernement américain. Mais il refuse de le croire et l'exécute lorsque Anderson s'emporte en lui hurlant qu'il obéit aux ordres et qu'il est lui-aussi un militaire. Maxson essaie de se convaincre que son geste évite la mutinerie[3].

Maxson tente de communiquer avec Spindel mais il comprend rapidement qu'il n'est plus apte à commander son unité. Le 15 octobre, le capitaine et ses hommes réussissent à enfoncer la porte mais n'auront pas le temps de communiquer avec Spindel qui se suicide après avoir émis des regrets[3].

Le 18 octobre, Maxson réussit enfin à maîtriser ses hommes et confirme ainsi sa position de commandant. L'interrogation des scientifiques continuent et se terminent systématiquement pas leur exécution. Les explications détaillées du technicien Erin Shellman convainc finalement Maxson que les expériences sont bien une commande du gouvernement. Le 20 octobre, il prend contact avec les autorités et annonce la désertion de son unité, mais n'obtient aucune réponse. Le jour suivant, il ordonne aux familles des soldats de les rejoindre à Mariposa[3].

La Grande Guerre éclate le 23 octobre 2077 alors que Maxson est en train d'interroger le responsable de recherche Leon von Felden. Mariposa est épargné par les missiles nucléaires mais Maxson craint toujours d'être attaqué par la Chine. Il ordonne à ses soldats et leur famille de se préparer à quitter la base[3].

Le 25 octobre, le sergent Platner se porte volontaire pour analyser l'air autour de la base et ne signale aucune radioactivité significative. Pris de remords pour les scientifiques exécutés, Maxson convainc ses hommes de les enterrer avant leur départ. Le 27 octobre, il fait sortir tout le monde de la base et les fait diriger vers le bunker gouvernemental des Collines Perdues[3].

Exode[modifier | modifier le wikicode]

L'exode vers les Collines Perdues dure plusieurs semaines. Les anciens soldats ne courent pas beaucoup de danger grâce à leur SuperArmure, mais le voyage est épuisant pour les familles qui subissent les retombées radioactives et les attaques incessantes de maraudeurs. Les pertes civiles sont nombreuses. Maxson perd sa femme[Hors-jeu 1].

Plusieurs soldats menés par Dennis Allen ne sont pas d'accord avec la destination choisie par Maxson. Malgré les avertissements, ils se séparent du groupe et poursuivent au sud-est vers le centre de recherche de West Tech. On n'entend jamais plus parler de ces hommes. La Confrérie envoie quelques Chevaliers en 2151 pour les retrouver mais le groupe ne trouve que des ruines[4][5][6].

Le groupe de l'Exode arrive enfin aux Collines Perdues après plusieurs semaines de voyage. Il revendique le bunker en l'agrandissant et en l'adaptant à leurs besoins.

Maxson profite des moyens de communication présents dans le bunker pour essayer de contacter des survivants. Par chance, il tombe sur une vieille amie, Elizabeth Taggerdy des Rangers de l'armée américaine alors postée aux Appalaches lors du conflit nucléaire. Taggerdy est d'abord peu encline à lui faire confiance en raison de sa désertion[7], mais les révélations de Maxson sur les recherches effectuées à Mariposa changent rapidement son opinion. Après avoir passé un hiver à Camp Venture, elle et le groupe qu'elle mène finissent par rejoindre la bannière de Maxson[8].

Création de la Confrérie[modifier | modifier le wikicode]

Les membres de l'Exode sont désormais protégés des dangers du wasteland, ce qui leur laisse le temps de réaliser l'ampleur des évènements et la perte de leurs proches. Maxson en est conscient et cherche une nouvelle raison d'être avant que la dépression gagne tout le bunker. Il craint également que les dirigeants du pays encore vivants soient capable de les contacter pour commettre une « nouvelle vague de mort nucléaire ». Maxson les diabolise donc rapidement en les désignant comme responsables de la situation. Il propose d'abandonner les symboles américains au profit de nouvelles traditions et d'une nouvelle mythologie[9][10]. En 2082, tous les membres sous le commandement de Maxson adoptent les rangs et pratiques de la Confrérie de l'Acier[11][12].

La Confrérie se développe rapidement. Elle recrute les membres d'une ancienne unité de la Garde nationale stationnée non loin de Mariposa[13]. Elle acquiert de nouveaux bunkers, envoie des expéditions jusque dans les Terres dévastées du Mojave et recueille des renseignements. Il en va de même pour le chapitre des Appalaches dirigé par le Paladin Taggerdy. Initialement sceptique envers Maxson, elle privilégie les candidats au passé militaire pour constituer ses rangs. Mais elle accepte finalement ses idéaux et assouplit son recrutement en formant des volontaires à Camp Venture. Ce choix entraîne quelques réticences au sein des membres initiaux mais elles sont rapidement dissipées. En mai 2086, le chapitre et les Samaritains, alors en froid, font front commun lors de la bataille de Huntersville. Cet évènement coïncide avec l'annonce du nouveau crédo dicté par Maxson : la préservation des technologies. Il considère les hommes comme des barbares incapables de maîtriser correctement les technologies. Il définit donc la Confrérie comme un catalyseur de la transformation du monde, dont le rôle est de collecter, préserver, améliorer et protéger les technologies. Au moment venu, ces connaissances profiteront à une nouvelle civilisation[14].

Ce nouvel objectif est reçu de manière mitigée dans le chapitre des Appalaches. Certains l'acceptent avec enthousiasme mais d'autres membres, comme Hank Madigan, quittent la Confrérie de l'Acier pour rejoindre les Samaritains.

Dans les années 2180 ou début 2190, des observations sur le terrain et les rapports du Scribe Takano évaluent les sulfuries et la contagion Calcinés comme potentielles menaces pour l'humanité. La Confrérie des Appalaches change donc ses priorités pour se concentrer sur ce problème. Lost Hills fournit les plans d'un générateur sonique et un programme de recherche automatisée capable de trouver des éventuels points faibles. Au début des années 2190, un Aide de camp trouve un silo nucléaire pendant sa patrouille. Taggerdy craint que les solutions proposées par Lost Hills ne soient pas suffisantes pour éliminer les sulfuries toujours plus nombreuses. Elle envisage donc d'utiliser l'arme nucléaire, mais cette idée est refusée par Maxson[15]. Il s'agit de leur dernier échange, l'infrastructure défaillante finit par rendre les communications impossibles.

La Confrérie des Appalaches tient pendant encore quelques années, mais la perte de soutien des Samaritains et les combats constants l'empêchent d'achever le programme recherche automatisée fourni par Takano. Dans un ultime espoir, elle lance en janvier 2095 la mission Vitrification qui endigue brièvement la menace mais aux prix de nombreuses pertes, dont le Chevalier Moreno et le Paladin Taggerdy eux-mêmes. Les derniers membres de la Confrérie des Appalaches disparaissent le 19 août 2095 après une attaque massive des sulfuries et des calcinés à Fort Défiance et à la centrale du Mont du tonnerre.

En 2103, corps expéditionnaire de Lost Hills débarque dans les Appalaches et s'installe à l'observatoire ATLAS pour établir un nouveau chapitre et pour enquêter sur la disparition du chapitre précédent.

Conflits avec les Vipers[modifier | modifier le wikicode]

Roger Maxson meurt d'un cancer en 2135[16]. Son fils Maxson II le remplace comme Haut Aîné tandis que son fils, John Maxson, montre d'énormes promesses en tant que soldat et rejoint la caste des Paladins. Vers 2141, la Confrérie cesse de recruter de nouveaux membres et compte sur la croissance naturelle pour augmenter sa population[17].

La Confrérie est une puissance majeure dans la région. Elle exerce fermement son contrôle sur les terres entourant son bunker et entretient des relations commerciales avec les villes alentours, notamment le Centre. Dans les années 2150, l'intensification des attaques des Vipers attirent l'attention de la Confrérie qui profite de la situation pour entraîner des escouades de Paladins. En 2155, un détachement mené par Maxson II rencontre des Vipers. Maxson, pensant que les pillards rompraient leur formation, se fait prendre par surprise en recevant une flèche empoisonnée en pleine tête. Il meurt quelques heures plus tard[Hors-jeu 2]. Cet évènement provoque une réaction immédiate de la Confrérie. Les Paladins, désormais dirigé par Rhombus, entament une campagne à grande échelle contre les Vipers, traquant et éliminant presque tous les membres en l'espace d'un mois. John Maxson accède au rôle de Haut Aîné en 2159[Hors-jeu 3].

Lors de la campagne, la Confrérie envoie des éclaireurs et des émissaires au Centre pour traquer les membres des Vipers, débutant ainsi des relations commerciales régulières entre la Confrérie et le Centre. La situation est globalement paisible entre la Confrérie et les marchands du Centre, bien que quelques problèmes ont lieux. Vers la fin des années 2150, les Marchands d'Eau proposent d'échanger une grande quantité d'eau contre un stock d'armes, mais n'obtiennent qu'un refus. Ils tentent donc de voler les armes mais se font arrêter par des membres de la Confrérie. Une expédition de représailles est demandée mais elle est refusée par les Anciens[18].

Émergence de l'Unité[modifier | modifier le wikicode]

En octobre 2161, une patrouille de Chevaliers découvre le corps d'un super mutant[19]. Son examen par la Scribe Vree révèle qu'il s'agit d'un individu dont la forte exposition au Virus à Evolution Forcée lui procure une force et une résistance surhumaines. Elle note également que cette exposition démesurée au VEF indique que ce genre d'individus est « généré » dans un lieu précis[20]. Craignant une invasion, le conseil des Anciens promulgue plusieurs décrets de sécurité dont un moratoire sur la formation de nouvelles recrues[21].

Dans le même temps, la Confrérie apprend que certaines caravanes marchandes disparaissent sans laisser de trace. Pour en savoir plus, les Anciens envoient des escouades d'éclaireurs au nord et à l'est du bunker. Seul un des éclaireurs partis à l'est revient au bunker pour rapporter une rencontre avec une vingtaine de super mutants. Le conseil n'arrive pas à se mettre d'accord et préfère confirmer la présence d'une armée avant d'agir[22][23].

En 2162, alors que l'Habitant de l'Abri cherche des informations sur le Maître, il apprend l'existence de la Confrérie en sauvant l'Initié Jonathan dans la vieille ville. Pour se faire oublier des malfrats, il quitte la ville et se dirige au bunker des Collines Perdues, persuadé que la Confrérie lui fournira des réponses. Il tente d'en devenir membre mais les gardes stationnés à l'entrée ont pris l'habitude de proposer une mission aux étrangers qui consiste à retrouver un artefact dans les ruines du centre de recherche de West Tech. Ils sont surpris de revoir l'Habitant de l'Abri plusieurs jours plus tard avec l'artefact tant convoité. Enchanté par cet exploit, la Confrérie l'accepte dans ses rangs, devenant ainsi le premier étranger à être intégré en vingt ans[Hors-jeu 4].

L'Habitant de l'Abri profite des connaissances et des technologies offertes par la Confrérie de l'Acier pour se rendre au Cimetière. Il y affronte le Maître et détruit la Cathédrale avant de retourner au bunker des Collines Perdues pour trouver un moyen de localiser la source des mutants. Le 20 avril 2162, l'Habitant de l'Abri et quelques Paladins atteignent la base militaire de Mariposa et détruisent les cuves de VEF et l'armée de super mutants[Hors-jeu 4].

Apogée et contact avec l'Enclave[modifier | modifier le wikicode]

Rhombus, acteur majeur de la Confrérie après la destruction de l'Unité

Après la destruction de l'Unité, la Confrérie de l'Acier aide les avant-postes humains à écarter les armées de mutants avec un minimum de pertes de part et d'autre des belligérants. La technologie de pointe de la Confrérie fait lentement sa réapparition en Nouvelle Californie sans remous ni chaos. Les conseils avisés de Rhombus permettent à la Confrérie de devenir un centre de recherche et de développement important[24]. Elle entretient également de bonnes relations avec la République de Nouvelle Californie naissante, si bien que leur état fédéré proche du bunker des Collines Perdues est nommé Maxson. Mais les Collines Perdues ne sont jamais intégrés à la RNC[Hors-jeu 5].

Pendant des années, la Confrérie de l'Acier est persuadée d'être le dernier bastion de technologie restant sur la planète[25]. Mais peu avant 2241, elle apprend l'existence de l'Enclave, un groupuscule aux intentions inconnues mais qui possède une avancée technologique telle que la Confrérie semble incapable de s'y mesurer. Troublé par cette révélation, la Confrérie joue la prudence et installe des avant-postes près des zones d'activité de l'Enclave afin de les observer en toute sécurité[26][27][28].

La destruction de l'Enclave par l'Être Élu soulage la Confrérie de l'Acier. Mais pour éviter de se retrouver dans la même situation, elle prend la décision de s'étendre à l'est dans le but de localiser des technologies d'avant-guerre[29][30]. Vers 2254, un contingent mené par Owyn Lyons démarre une expédition en direction de la côte est des États-Unis[31].

Guerre de la Confrérie[modifier | modifier le wikicode]

Depuis la mort de Tandi en 2248, les dirigeants de la RNC adoptent une politique expansionniste. Leurs nouveaux besoins provoquent des tensions avec la Confrérie de l'Acier sur la manière de contrôler les technologies, et notamment les armes à énergie[Hors-jeu 6]. Ces désaccords provoquent une guerre ouverte entre les deux organisations[32]. Six bunkers de la Confrérie sont perdus, dont quatre détruits par la Confrérie elle-même[33].

Dans les années 2260, le chapitre du Mojave conduit par l'Aîné Elijah s'installe à Helios One, une centrale à concentration solaire d'avant-guerre. Obnubilé par ses objectifs, Elijah voit en ce lieu un fort potentiel technologique et parle d'un « grand dessein jamais abouti »[34]. Le chapitre opère librement sur le territoire de New Vegas pendant quelques années et réalise de nombreuses opérations de rénovation sans oppositions sérieuses.

Mais au début des années 2270, la République de Nouvelle Californie entre dans le désert du Mojave en envoyant un nombre important de soldats occuper le barrage Hoover. En 2274, la RNC s'installe dans l'ancien aéroport international McCarran et en profite pour jeter son dévolu sur Helios One. Mais persuadé que celle-ci renferme de puissantes technologies militaires, Elijah refuse de quitter la centrale solaire, ce qui contraint les Paladins à la défendre. Les deux factions luttent pendant deux ans dans une guérilla qui débouche sur l'opération Sunburst. Cette opération lancée par la RNC en 2276 met fin à tous les conflits ouverts dans le Mojave[35]. En dépit de la supériorité technologique des Paladins, coupés de tous renforts, le surnombre des soldats de la RNC et les attaques incessantes sur la centrale ont progressivement démoralisé les membres de la Confrérie qui abandonnent rapidement le bâtiment. Au moment de la retraite par McNamara, la moitié des Paladins périssent. L'Aîné Elijah disparaît sans laisser de trace tandis que les quelques survivants se retirent au bunker de Hidden Valley[Hors-jeu 7].

Situation sur la côte est[modifier | modifier le wikicode]

Arthur Maxson contribue fortement au regain d'influence de la Confrérie sur la côte est.

L'expédition menée par Owyn Lyons arrive dans les Terres désolées de la capitale en 2255. Elle s'établit dans l'ancien Pentagone et débute des recherches d'anciennes technologies. Elle finit par trouver le Liberty Prime, un robot de guerre destructeur de plusieurs mètres de haut. Cette découverte enchante les dirigeants de la côté ouest qui promeuvent Owyn Lyons au rang d'Aîné.

Mais la situation change lorsque la Confrérie de l'est découvre la menace des super mutants. Lyons décide peu à peu qu'il est plus important d'aider les habitants de la capitale que de respecter la mission de préservation des technologies[30]. Pendant plusieurs années, il convainc ses supérieurs d'envoyer des renforts et de la logistique tout en mentant sur la progression de sa mission. La Confrérie de l'ouest profite également de la situation pour envoyer Arthur Maxson à la citadelle, sous la tutelle de Lyons.

Finalement, la vérité finit par éclater et la côte ouest décide de couper les communications et les renforts[36][37]. Malgré la réussite du projet Pureté en 2277, l'état de la Confrérie de Lyons ne fait qu'empirer. Owyn Lyons meurt en 2278 en cédant son rang à sa fille Sarah Lyons, mais elle est tuée au combat quelques temps plus tard. La Confrérie peine à établir un dirigeant efficace, les nouveaux Aînés s'enchaînent sans réellement convaincre l'ensemble des membres.

C'est à cette période qu'Arthur Maxson se révèle. Après avoir manifestés plusieurs fois ses talents martiaux, il met définitivement fin à la menace des super mutants éliminant leur chef Shepherd, dans les Terres désolées en capitale en 2282. Ses exploits sont également connus des Aînés de la côte ouest qui l'aident à réunifier la Confrérie. En effet, alors qu'il n'a encore que 16 ans, Arthur Maxson fait une trêve avec les Dissidents et les réintégre dans la Confrérie. Désormais réunie, la Confrérie nomme Maxson nouvel Aîné de la division est de la Confrérie de l'Acier. Maxson abandonne ainsi les doctrines de Lyons et renoue avec les préceptes fondamentaux de la Confrérie. Ce basculement déplaît à certains individus qui préfèrent quitter la Confrérie[38]. Mais la majorité est désormais dévouée à leur nouveau meneur[39].

Société[modifier | modifier le wikicode]

La Confrérie de l'Acier est une organisation fondée en 2077 par les anciens soldats et scientifiques stationnés à la base militaire de Mariposa. Elle repose sur une scission claire avec l'ancien gouvernement américain et sur la déification des technologies d'avant-guerre. Ses membres respectent la Chaîne de Cohésion qui énonce simplement la relation entre un supérieur et ses subalternes. Elle stipule que les ordres doivent suivre la voie hiérarchique descendante sans sauter d'échelon afin d'en assurer l'intention et la cohérence[40][41].

Les traditions et la mythologie de la Confrérie sont l'œuvre de Roger Maxson qui s'appuie essentiellement sur sa perception des évènements de Mariposa. Ils lui assurent que les membres se désolidarisent des institutions américaines et se dévouent à de nouveaux idéaux. Maxson s'inspire de son ancien métier et de ce qu'il connaît sur le déclin de l'Empire romain d'Occident pour organiser les rôles au sein de la Confrérie[10].

La préservation des technologies est l'objectif principal de la Confrérie de l'Acier. Ses membres sont persuadés que l'humanité est incapable de manipuler les technologies sans les détourner à des fins belliqueuses. La Confrérie se définit donc comme un catalyseur de la transformation du monde, dont le rôle est de collecter, préserver, améliorer et protéger les technologies. Au moment venu, ces connaissances profiteront à une nouvelle civilisation. Cette conception du monde entre souvent en conflit avec les organisations voisines[14].

Commerce[modifier | modifier le wikicode]

Les membres de la Confrérie de l'Acier utilisent des titres pour commercer entre eux[Hors-jeu 8]. Aux Collines Perdues, les opérations médicales et l'équipement sont offerts gratuitement, même si les membres originaire de l'extérieur doivent servir pendant dix ans avant d'obtenir gratuitement les services les plus avancés[42]. Des rations sont également fournies et peuvent être échangées entre les membres[43].

En dehors des Collines Perdues, les règles varient d'un chapitre à un autre. Dans le chapitre du Mojave, le commerce extérieur n'est possible qu'avec l'autorisation de l'Aîné[44]. Avec Lyons, la Confrérie est connue pour commercer avec les étrangers avant d'abandonner les échanges en 2277 suite aux nombreux incidents. La division est reprend les échanges commerciaux en 2287 dans les Terres désolées de la capitale et dans le Commonwealth. Bien que le matériel et l'équipement standard soient offerts à tous les membres de la Confrérie, l'équipement spécialisé n'est réservé qu'au gradé et il doit être acheté auprès des intendants[45].

Organisation sociale[modifier | modifier le wikicode]

La Confrérie de l'Acier découpe son organisation en castes, c'est-à-dire en groupes définis par leur rôle. Chaque caste est divisée en rangs hiérarchisés qui définissent les responsabilités du membre au sein de la caste.

La Confrérie est égalitaire en genre. Homme et femme peuvent s'élever à n'importe quel rang de n'importe quelle caste. Aux Collines Perdues, les femmes sont appelées Frère et non Sœur[46]. Cette tradition n'est pas reprise dans la division est[47].

Côte ouest[modifier | modifier le wikicode]

L'organisation mise en place par le chapitre des Collines Perdues est reprise par les autres chapitres de la côte ouest. Les membres de cette région sont les descendants des soldats et scientifiques déserteurs de la révolte de Mariposa. Les recrues originaires de l'extérieur font figures d'exception, ce qui implique que sa population est très faible comparée aux autres organisations de la région, comme la République de Nouvelle Californie.

Cette faible démographie a un impact sur la vie sentimentale et la sexualité des individus. Bien qu'il n'y ait rien d'officiel, certains membres estiment que la procréation est un devoir. Les relations homosexuelles sont donc mal tolérées[48].

À l'adolescence, la Confrérie offre la possibilité de rester ou de quitter l'organisation. Ce choix est définitif[49].

La Confrérie de l'ouest est constituée des castes suivantes.

  • Les Initiés sont les plus jeunes ou les moins expérimentés de la Confrérie. Leur rôle est de s'entraîner et d'apprendre afin de devenir Chevalier ou Scribe[50].
  • Les Scribes sont des scientifiques responsables de la rétro-ingénierie des technologies récupérées, de la préservation des connaissances scientifiques et même de la recherche expérimentale (bien que cette responsabilité soit moins fréquente). Cette caste se découpe également en trois ordres : l'ordre de l'Épée, l'ordre du Bouclier et l'ordre de la Plume, pour respectivement l'armement, la défense et le savoir[51][52][53].
  • Les Chevaliers sont les artisans et les fantassins de la Confrérie. Ils fabriquent et entretiennent le matériel dont une partie est échangée contre du ravitaillement. Ils assurent également les patrouilles, partent en éclaireurs et appuient les Paladins lors des opérations offensives. Les Chevaliers qui se concentrent sur l'entraînement martiale sont éligibles pour devenir Paladins[54][55][56][57]. Les Chevaliers de la division est déchargent leurs tâches d'ingénierie aux Scribes, ce qui leur permettent de se concentrer sur la logistique et les opérations militaires.
  • Les Paladins représentent la principale force de combat de la Confrérie. Ils sont responsables de la sécurité et des activités extérieures. Leur entraînement et leur équipement, le meilleur que puisse posséder l'organisation, en font des adversaires redoutables. Seuls les Chevaliers de renom ont l'opportunité de devenir Paladin, et il semble impossible de le devenir autrement. Cette caste est initialement la seule autorisée à utiliser les armures assistées. Mais cette restriction s'assouplit au fil des décennies, si bien que les Chevaliers, et même certains Initiés, ont la possibilité de les porter[58][59].
  • Les Aînés ou Anciens sont les dirigeants de la Confrérie. Ils se forment en conseils et prennent toutes les décisions de leur chapitre, de l'organisation interne aux campagnes militaires[60]. Le Haut Aîné est le dirigeant de toute la Confrérie de l'Acier. Il est choisi par les Aînés[61]. Pour devenir membre, il faut être Paladin, ou posséder des compétences exceptionnelles puis se faire élire par les autres membres de cette caste[62]. Un Aîné peut être destitué s'il enfreint les règles de la Confrérie, comme le non-respect de la Chaîne de Cohésion, la destruction sans raison valable de biens technologiques, ou le meurtre[63].

Division est[modifier | modifier le wikicode]

La division est de la Confrérie de l'Acier emploie une hiérarchie héritée de la Confrérie de Lyons.

  • Les Aides de camp sont des enfants trop jeunes pour être formés comme les Initiés. Ils sont en revanche autorisés à répondre aux divers besoins des membres de la Confrérie, ce qui leur permettent d'assimiler les concepts fondamentaux, comme le respect de la hiérarchie, la préparation au combat, et la fraternité des membres. Ils peuvent accompagner sur le terrain certains Chevaliers expérimentés pour obtenir un aperçu de l'expérience martiale, mais en tant qu'observateur[64].
  • Les Conscrits sont les membres nés dans la Confrérie ou les étrangers parrainés qui se forment pour devenir Scribes, Chevaliers ou Lanciers.
  • Les Novices désignent les membres qui s'entraînent sous la tutelle d'un Paladin ou d'un Commandant-chevalier dans l'objectif de devenir Chevalier.
  • Les Lanciers sont les membres des forces aériennes de la Confrérie. Ils entretiennent et pilote les vaisseaux de la flotte.
  • Les Chevaliers sont des soldats professionnels et constituent la force terrestre principale de la Confrérie.
  • Les Paladins sont des vétérans qui occupent souvent les postes de commandant sur le terrain. Ils interviennent également sur les missions les plus sensibles.
  • Les Scribes sont responsables des la recherche et du développement des technologies utilisées par la Confrérie. Ils s'occupent également de la maintenance des systèmes avancés, des armes, des armures et des divers exigences techniques.
  • La Sentinelle est un membre distingué et rare de la Confrérie capable de commander seul une escouade composée des meilleurs éléments. La dernière Sentinelle connue est Sarah Lyons et son escouade la Troupe de Lyons.

Idéologies[modifier | modifier le wikicode]

L'origine des dogmes de la Confrérie de l'Acier remonte à son fondateur Roger Maxson et à son expérience des évènements aux alentours de la Grande Guerre.

Alors qu'ils sont en poste à la base militaire de Mariposa, lui et ses hommes apprennent que les scientifiques expérimentent le VEF sur des prisonniers de guerre. Perturbé par cette révélation, son supérieur préfère s'enfermer dans son bureau, laissant Maxson gérer seul la situation. Débordé par les circonstances et incapable de gérer ses hommes, il finit par craquer en exécutant l'assistant de recherche Robert Anderson alors qu'il tente de persuader Maxson que les ordres émanent du gouvernement américain. Cette action lui permet d'obtenir le respect de son unité, ce qui lui fait accepter la situation. Il interroge un à un chaque scientifique avant de l'exécuter. C'est à la mort du dernier que Maxson finit par croire que les scientifiques ont raison. Pris de remord, il ordonne leur enterrement avant le départ de son unité et de leur famille vers les Collines Perdues.

Sa prise de conscience sur ses propres actions à Mariposa et la folie de la Grande Guerre poussent Maxson à croire que l'humanité ne peut se relever sans les secrets du passé. Il décide de dédier la Confrérie de l'Acier à la collecte et à la conservation des connaissances scientifiques et techniques dans l'espoir de faire renaître une nouvelle civilisation[14]. Sa première intention est de travailler mutuellement avec les personnes extérieures à la Confrérie, convaincue qu'il est impossible de rebâtir seul ce qui a été perdu. Mais cette démarche ne fait pas l'unanimité au sein de l'organisation, à commencer par son propre fils Maxson II qui préfère se concentrer sur les besoins de la Confrérie[65].

Conservateur[modifier | modifier le wikicode]

La mort de Roger Maxson en 2135 provoque un glissement idéologique au sein de la Confrérie. Son fils Maxon II ne fait pas autant confiance au monde extérieur que son père. Il est convaincu que remettre des biens technologiques aux mains de l'humanité provoquera de nouveau une catastrophe nucléaire. Aussi lorsqu'il obtient le titre de Haut Aîné, il applique une politique isolationniste en fermant le recrutement aux étrangers et en réinterprétant le rôle de gardien de la civilisation, pourtant cher à son père. Le savoir n'est plus partagé mais conservé en attendant le moment venu. La Confrérie oriente la collecte des technologies vers l'armement et les sciences de la nature en dépit des domaines comme l'histoire ou les sciences humaines et sociales.

Cette politique fonctionne dans le premier siècle de sa mise en place. Réputée pour les technologies et les connaissances qu'elle renferme, la Confrérie devient un centre de recherche et de développement important en Nouvelle Californie. Mais très vite, les communautés extérieures se fédèrent pour former la République de Nouvelle Californie. Les moyens grandissants de cette république, couplés aux efforts fournis par les Disciples de l'Apocalypse pour éduquer la population, permettent à la RNC de devenir une puissance majeure de la région. Bien que la Confrérie reste un centre majeur, sa mission de gardien de la civilisation devient peu à peu obsolète.

Réactionnaire[modifier | modifier le wikicode]

Leur refus de s'adapter au monde qui les entoure radicalise les membres de la Confrérie de l'Acier dont les idéaux évoluent vers un dogmatisme religieux. Cet état d'esprit atteint également les dirigeants qui sacralisent Maxson et ses textes. Il est impossible de remettre en question le Codex[66], et le faire constitue une insulte aux yeux des autres membres[67]. Les influences religieuses sont tellement fortes qu'elles s'immiscent dans les expressions quotidiennes ; l'expression Par l'Acier est un exemple des jurons employés pour invoquer une entité supérieure indéfinie[68].

La volonté de collecter des technologies dans l'espoir de faire renaître une nouvelle civilisation se métamorphose en une thésaurisation agressive[69][70]. La définition de la technologie elle-même change pour devenir bien plus sélective, ignorant des technologies utiles comme la modification génétique des cultures, l'ingénierie civile, etc. en faveur des technologies militaires telles que les armes à énergie et les armures assistées. Deux siècles après la Grande Guerre, le Confrérie continue de restreindre l'accès et l'utilisation de leurs savoirs uniquement à ses membres. Aucun étranger n'est autorisé à rejoindre ses rangs[71], et le partage des secrets de la Confrérie constitue une trahison justifiant une exécution sommaire[72]. Le Codex est réécrit et réinterprété pour correspondre à cette nouvelle vision du monde[73].

Cette politique réactionnaire ne concerne pas tous les chapitres de la Confrérie de l'Acier. Notamment, la situation vécue par la Confrérie dans les Terres désolées de la capitale conduit leur Aîné Owyn Lyons à mener une politique caritative, aidant les populations sans dédommagement et ouvrant le recrutement aux étrangers. Le changement de comportement met fin aux communications et aux renforts avec le chapitre de Lost Hills, conduisant la Confrérie de Lyons à sa perte.

Interventionniste[modifier | modifier le wikicode]

Des changements importants s'opèrent pour la division est de la Confrérie dans les années 2280. Après quelques exploits militaires et la réintégration des Dissidents, Arthur Maxson devenu Aîné utilise la mobilité des aéronefs pour étendre l'influence de la Confrérie sur toute la côte est. Bien qu'elle n'œuvre plus de manière caritative, la Confrérie se consacre de nouveau au progrès de l'humanité[74].

Contrairement aux chapitres de la côte ouest, Maxson préfère atténuer le caractère divin de sa propre lignée. Il se targue en revanche de représenter le spécimen humain idéal et rejette toute forme de vie humaine mutée ; super mutants et goules ne sont que des abominations à ses yeux[75][76]. D'une certaine manière, Arthur Maxson ne fait que remplacer un dogme par un autre.

Maxson est persuadé que les corporations sont directement responsables de la Grande Guerre. Leur avidité les conduit à exploiter abusivement les technologies en fermant les yeux sur leurs possibles méfaits[77][78][79]. La Confrérie évalue donc la puissance et la signification des technologies qu'elle collecte afin de les protéger de ceux qui voudraient l'utiliser à mauvais escient[80].

C'est pour ces raisons qu'en 2287 la Confrérie intervient dans le Commonwealth après la découverte des synthétiques créés par l'Institut. Impossible à distinguer d'un humain, capable de penser de lui-même et physiquement supérieur, le synthétique de génération 3 est selon la Confrérie, l'archétype des erreurs de la science, une abomination technologique que l'humanité est incapable de contrôler totalement[81][82][83][84].

Emblème[modifier | modifier le wikicode]

L'emblème de la Confrérie de l'Acier est représenté sur tout ce qu'elle possède afin de construire une identité visuelle forte. Il est composé des éléments qui la caractérisent. Les engrenages représentent leurs connaissances en ingénierie, les ailes l'espoir que la préservation des technologies assurera un monde meilleur, et l'épée leur volonté de défendre leurs savoirs, leurs idéaux et eux-mêmes[85].

Quelques évolutions de cet emblème apparaissent au fil des lieux et des époques : nombre d'engrenages et leur orientation, variation des couleurs, etc.

Divisions[modifier | modifier le wikicode]

Chapitre fondateur[modifier | modifier le wikicode]

Article principal : Chapitre de Lost Hills

Le bunker de Lost Hills est le quartier-général et le premier chapitre de la Confrérie de l'Acier. Siège du Haut Aîné et de son conseil dirigeant, c'est également le centre principal de leurs recherches et de leurs activités militaires. La Confrérie possède également plusieurs petits bunkers et installations secrètes disséminés à travers la Nouvelle Californie. Ces installations comprennent des postes d'observation comme à la Fosse, aux Sables Ombragés et San Francisco, des avant-postes et des complexes souterrains. Toutes sont soumises à l'autorité du conseil de Lost Hills, bien que certains avant-postes éloignés puissent agir de manière plus indépendante. Depuis le début du conflit avec la RNC, la Confrérie perd six bunkers, dont quatre qui se sont auto-détruits.

Chapitre du Mojave[modifier | modifier le wikicode]

Article principal : Chapitre du Mojave

Le chapitre du Mojave est installé au bunker de Hidden Valley au pied de Black Mountain. Il est dissimulé par un nuage généré par des ventilateurs industriels soufflant sur un sol enrichi par un mélange d'aluminium et de divers silicates. Ce dispositif de haute technologie empêche le bunker d'être détecté.

Le chapitre est très actif dans la région avant sa défaite en 2276 face aux troupes de la RNC sur le site de la centrale solaire Helios One. Depuis, le verrouillage complet du bunker ordonné par l'Aîné McNamara préserve les membres restants. Seuls quelques patrouilles et des agents responsables du réapprovisionnement sont autorisés à sortir.

Malgré cet isolement et leur défaite à Helios One, la Confrérie est toujours considérée comme une menace sérieuse dans la région.

Chapitre de Virginie-Occidentale[modifier | modifier le wikicode]

La présence de la Confrérie dans les Appalaches remonte à une communication satellite entre Roger Maxson et Elizabeth Taggerdy. Cette discussion fortuite entraîne la création d'un nouveau chapitre dans cette région. Ses membres s'installent à Camp Venture puis à Fort Defiance pour se consacrer à la récupération des technologies et au soutien des populations locales. Ce chapitre se fait décimer en 2095 par les calcinés après avoir tenté d'écraser cette menace.

En 2103, le premier corps expéditionnaire venu de Lost Hills atteint les Appalaches et reforme de nouveau le chapitre à Fort Atlas.

Chapitre du Montana[modifier | modifier le wikicode]

Article principal : Chapitre du Montana
Les informations suivantes se basent sur du contenu bogué et n'ont pas été confirmées par des sources officielles.

Un chapitre dirigé par l'Aîné Patrocolus est présent dans un bunker au Montana[86].

Fin des informations basées sur du contenu bogué.

Détachement de Chicago[modifier | modifier le wikicode]

Article principal : Détachement de Chicago

Un détachement de la Confrérie est envoyé vers l'est pour traquer des super mutantss. Il atterit en urgence à Chicago avant d'en affronter. Depuis 2254, ce détachement est considéré comme disparu[87].

Division est[modifier | modifier le wikicode]

La Citadelle, quartier-général de la division est
Article principal : Division est
Cette rubrique est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue.

Relations extérieures[modifier | modifier le wikicode]

La Confrérie de l'Acier est avant tout dévouée à la préservation des technologies. Elle ne s'intéresse pas au sort des populations extérieures qu'elle considère de toute manière irresponsables. Elle entre en relation avec les organisations alentours uniquement si cette relation sert ses intérêts. Il peut s'agir d'échanger des provisions contre les technologies auxquelles la Confrérie ne tient pas. Mais elle intervient surtout pour confisquer des technologies, de gré ou de force.

Dans le premier siècle de leur existence, les intentions de la Confrérie sont encore mal définies par les populations extérieures. Certaines personnes les définissent comme de simples marchands d'armes, d'autres comme des moines high-tech voir des fanatiques religieux. Ils sont assez craints et moyennement appréciés[88][89][90][91][92][93].

Au début du 23e siècle, la Confrérie entretient des relations fréquentes et cordiales avec la République de Nouvelle Californie naissante, si bien que leur état fédéré proche du bunker des Lost Hills est nommé Maxson. Mais la Confrérie n'intègre pas la RNC. Cette relation s'effrite aux alentours de 2250 lorsque les nouveaux dirigeants de la RNC adoptent une politique agressive d'expansion de leur territoire. Leurs nouveaux besoins technologiques contrarient la Confrérie qui souhaite garder le contrôle des technologies en Nouvelle Californie. Ces tensions débouchent sur un conflit ouvert de plusieurs décennies.

En 2281, la Confrérie est en perte de vitesse. Peu enclin à s'adapter au monde qui l'entoure, elle préfère s'isoler tout en continuant ses ultimatums. Pour beaucoup de personnes, la Confrérie n'a rien à proposer et est désormais perçue comme grotesque, inapte au changement et aux objectifs vains[94][95][96].

Recrutement[modifier | modifier le wikicode]

Pour l'essentiel de son existence, la Confrérie de l'Acier ne recrute pas d'étranger. Lorsqu'elle le fait, les recrues doivent être suffisamment jeunes pour cultiver plus facilement sa relation avec les technologies. Les adultes sont systématiquement refusés car leur rapport avec les technologies est déjà perverti[97]. Cependant, des exceptions sont faites pour les individus exceptionnels, mais la Confrérie exige souvent une preuve de leur dévouement[98].

Les choses changent lorsque Arthur Maxson prend le pouvoir de la division est de la Confrérie de l'Acier. Il conserve les pratiques de la Confrérie de Lyons] qui consistent à recruter des habitants du wasteland parrainés par des membres actifs. Mais pour maintenir la force et la cohésion de la Confrérie, le mentor doit voyager avec ses recrues afin de leur enseigner les idéaux de leur ordre, et les entraîner au combat[99]. À l'issue de cela, le mentor peut promouvoir ses recrues au rang de Conscrit. Les rangs supérieurs doivent être validés par l'Aîné de la division[100].

Attitude envers les mutants[modifier | modifier le wikicode]

L'attitude des membres de la Confrérie de l'Acier à l'encontre des goules va de la répugnance à l'hostilité pure. Cette conduite s'explique par leur caractère prospectrice : les goules opèrent souvent dans des installations d'avant-guerre pour y récolter certaines ressources, en démantelant ou en endommageant certaines technologies. Notamment, cette aversion s'accroît lorsque des opérations de prospection débutent au Rayon, alors considéré par la Confrérie comme un site sacré en raison de leurs camarades morts et des technologies qu'on y trouve. Les membres de la Confrérie en sont venus à considérer les goules comme de simples charognards. Malgré cela, les contacts entre eux restent limités.

Leur animosité pour les super mutants s'explique par la position du bunker de Lost Hills, alors sur le chemin reliant la base militaire de Mariposa et Cimetière. Cette coïncidence fait des super mutants un ennemi sur lequel se concentrer. Après la chute du Maître et la destruction de leur source, la Confrérie ne cherche plus les hostilités envers les super mutants qui se montrent pacifiques.

En revanche, la division est de la Confrérie radicalise sa politique à l'encontre des mutants qu'elle considère comme des abominations. Cela concerne les goules et les super mutants, mais aussi les synthétiques[101]. En pratique, les membres ne tirent à vue que si la cible confirme son hostilité[102].

Technologies[modifier | modifier le wikicode]

Équipement[modifier | modifier le wikicode]

Les technologies militaires sont la priorité de la Confrérie, et ses efforts pour les collecter au cours des siècles la dotent d'une puissance de feu rarement égalée dans le wasteland. La Confrérie possède un incroyable stock d'armes à énergies en tout genre et une panoplie d'armures assistées T-45, T-51 et T-60. Elle a également accès à des technologies médicales avancées comme les implants de combat, et à des modules de réalité virtuelle permettant à ses membres de s'entraîner en situation de verrouillage.

Pour compléter leur force, certains chapitres emploient des tourelles défensives ou des robots, comme des cérébrobots, des robots sentinelles ou des prototypes de robot de combat.

Véhicules[modifier | modifier le wikicode]

Le Prydwen, symbole de la flotte aérienne de la Confrérie en 2287

La Confrérie ne possède aucun véhicule terrestre en état de marche, du moins pas avant les années 2160[103]. Au milieu du 22e siècle, elle accède à une quelques aéronefs qu'elle utilise pour l'exploration et la reconnaissance. Mais elle les perd au fil des années sans que la raison de leur disparition soit véritablement connue[104].

À la fin de la guerre l'opposant à l'Enclave, la Confrérie fait l'acquisition du vertiptère Troupe Un qui lui permet donc de retrouver les cieux. Huit ans plus tard, elle achève la construction du Prydwen à la base aérienne d'Adams, et s'arme d'une flotte de vertiptères fabriqués de toute pièce ou capturé à l'Enclave.

En 2287, la taille de sa flotte aérienne est si importante que la Confrérie crée la caste des Lanciers dédiés exclusivement au pilotage et à la maintenance des vaisseaux.

Centre de recherche et de développement[modifier | modifier le wikicode]

La Confrérie traverse une période de prospérité entre la destruction de l'Unité et l'émergence de l'Enclave. Le bunker de Lost Hills est à cette époque le centre majeur de recherche et de développement de la région. On y traite des sujets relatifs à différents domaines de la physique, comme la cosmologie[105], la physique des particules[106], la physique nucléaire[107], ou la relativité générale[108]. Les Scribes sont mêmes capable de concevoir des armes laser[109].

La Confrérie de la côte ouest s'appuie sur ses Chevaliers pour produire du matériel. Malgré des réserves parfois limités et des problèmes de fabrication ou de prototypage[110], la Confrérie est capable de maintenir une production suffisamment élevée pour subvenir à ses besoins en échangeant le surplus contre de l'eau, de la nourriture ou des fournitures diverses[111][112].

Mais ce modèle de production manuelle et complexe rend la flexibilité stratégique de la Confrérie très limitée. Elle ne peut pas rivaliser contre des États-nations comme la République de Nouvelle Californie qui dispose d'une large main d'œuvre, d'une production industrielle et d'un armement peu coûteux mais fiable.

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

« J'aime beaucoup la manière dont ces gars ont finit par tourner, mais leurs origines n'étaient pas très originales. Je voulais simplement un groupe similaire aux moins de la Citadelle des Gardiens dans Wasteland. C'était une de mes parties préférées dans le jeu original : une vieille forteresse en pierre isolée dans laquelle des moines en robe maniaient des armes à énergie démentes et faisaient exploser tous les intrus. Fantastique. La Confrérie était intentionnellement le même ordre religieux post-apocalyptique qui existait pour maintenir en vie les technologies de l'ancien monde. Cependant, contrairement aux gardiens nihilistes de Wasteland, je tenais vraiment à ce que le joueur puisse se lier d'amitié avec ce groupe et le rejoindre (et s'emparer de leur incroyable équipement, bien sûr). En gardant le thème des moines médiévaux, la Confrérie est devenue plus un ordre chevaleresque méfiante envers les étrangers plutôt qu'une assemblée de fanatiques fous. Bien que ça les rapproche des concepts de Gamma World (les chevaliers de la pureté génétique) et de Warhammer 40K (les Cultes Impériaux), j'ai adoré l'idée de chevaliers high-tech en super armure maniant des vibroépées et des Gatlings laser. C'est du fan service total pour moi. »

— Scott CampbellThe Origins of Fallout

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

La Confrérie de l'Acier apparaît dans tous les jeux de la série Fallout.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Recherches sur le FEV
  2. Expériences du FEV
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 3,4 et 3,5 Journal du Capitaine Maxson
  4. Bande de Sophia
  5. Chris Avellone place la rébellion d'Allen en 2134 dans la Fallout Bible, ce qui aurait fait de lui au minimum un octogénaire lorsqu'il se sépare de l'Exode. Il semble lui avoir manqué deux éléments : l'explication de Cabbot selon laquelle le groupe s'est séparé pendant l'Exode et le fait que le disque fait référence aux grades de l'armée américaine et aux Forces armées américaines, au lieu de la Confrérie de l'acier. De plus, Avellone a mentionné des Anciens dans la ligne temporelle, qui n'existaient en aucune façon en 2077. La bande de Sophia indique clairement qu'Allen a défié le capitaine Maxson, et non les Anciens.
  6. « {226}{Cab_64}{Ah, eh bien, pendant l'Exode, la Confrérie s'est scindée en deux groupes. Le groupe qui est parti a dérobé des armes à l'autre et... il a foncé vers le Sud-Est. Il y a environ dix ans, nous avons envoyé des chevaliers à sa recherche, mais ils ont trouvé que des ruines. Personne sait ce qui est arrivé.} »
    (CABBOT.MSG)
  7. Journal radio : 29 août 2077
  8. Journal de Taggerdy : 4 novembre 2077
  9. Formation de la Confrérie de l'Acier
  10. 10,0 et 10,1 Concernant la Confrérie
  11. Entrée de terminal du camp Venture, JAN-03-81: E Fish
    Cette entrée fait référence à Taggerdy avec son rang de lieutenant, ce qui indique que la transition vers la Confrérie n'est pas encore terminée.
  12. Journal de l'aide de camp Asher
  13. Résident d'abri : « D'où venez-vous ? »
    Rahmani : « J'étais en poste près de Marisposa quand les bombes sont tombées, et j'ai appris que des membres de l'armée américaine avaient créé une organisation pour venir en aide aux gens. En tant que membre de l'armée américaine, rejoindre les rangs de la Confrérie me semblait tout naturel. »
    (BS01 Dialogue Rahmani.txt)
  14. 14,0 14,1 et 14,2 Préservation de la technologie
  15. Le choix du nucléaire
  16. Fallout Bible 0 : « 2135 L'Aîné Roger Maxson meurt d'un cancer, et son fils, déjà un soldat accompli, prend le rôle de Général (Aîné) au sein de la Confrérie de l'Acier. John Maxson devient un membre des Paladins, montrant d'énormes promesses en tant que soldat. »
  17. John Maxson : « {106}{Gen_1}{Salut, jeunesse. D'après Cabbot, t'as des choses à dire. Bon, j'suis, hum... pas mal pris à c't'heure, alors j'vais... t'aider à condition qu'tu commences pas à t'agiter trop des mandibules. C'est ça les étrangers, toujours à jacter... Un peu comme moi, pas vrai ?} »
    L'Habitant de l'Abri : « {107}{}{Etrangers ? Que veux-tu dire ?} »
    John Maxson : {113}{Gen_3}{Un Initié qui vient d'ailleurs. Eh ben, ça fait des lustres qu'on accepte plus les étrangers. En fait, près d'vingt ans.} »
    (MAXSON.MSG)
  18. John Maxson : « {252}{Gen_67}{Tu peux pas leur faire confiance. Y'a quequ' z'années, ils nous ont offert de l'eau en échange d'une énorme quantité d'armes. On a r'fusé, et tu sais c'qu'ils ont fait ? Envoyé des voleurs nous barboter les armes ! On les a pris, et on voulait aller corriger les marchands. Mais les Anciens ont rej'té notre proposition.} »
    « {1115}{Gen_67}{Tu veux que j'te parle des Marchands d'Eau. Ahhh, pas des types de confiance. Y'a quequ' z'années, ils nous ont offert de l'eau en échange d'une énorme quantité d'armes. On a r'fusé, et tu sais c'qu'ils ont fait ? Envoyé des voleurs nous barboter les armes ! On les a pris, et on voulait aller corriger les marchands. Mais les Anciens ont rej'té notre proposition. A mon avis, une grave erreur} »
    (MAXSON.MSG)
  19. Fallout Bible 0 : « Octobre 2161 Une patrouille de la Confrérie de l'Acier trouve un super mutant mort dans les badlands. Ils ramènent le cadavre aux Scribes, et le Scribe en chef Vree commence son examen du super mutant. »
  20. Expériences de Vree
  21. L'Habitant de l'Abri : « {119}{}{D'accord, tu peux m'apprendre des trucs ?} »
    Rhombus : « {122}{Rhom8}{Des trucs ? Je peux t'apprendre à te battre... si t'as des dispositions. Mais l'Aîné a décrété : pas d'entraînement pour les nouvelles recrues tant qu'il y menace d'invasion.} »
    (RHOMBUS.MSG)
  22. MAXSON.MSG : « {122}{Gen_5}{Quand on a eu vent des caravanes disparues, on a envoyé quelques éclaireurs à l'Est et au Nord. Ceux du Nord sont jamais rev'nus. De l'Est, rien qu'un. Il a parlé d'une vingtaine de bonshommes bizarres, tout en muscles avec des yeux comme des tisons. Les Anciens bougent pas le p'tit doigt, mais moi, j'me tiens prêt.} »
  23. MAXSON.MSG : « {141}{Gen_12}{J'ai idée qu'il y a une p'tite force à l'Est et une bien plus grosse au Nord. Les Anciens font tout un fromage parc' que pas un de nos éclaireurs est revenu du Nord. J'peux rien faire d'autre qu'ouvrir l'œil.} »
  24. Fins de Fallout : « La Confrérie de l'Acier aida les autres avant-postes humains à écarter les armées de mutants avec un minimum de pertes de part et d'autre des belligérants. La technologie de pointe de la Confrérie fit lentement sa réapparition en Nouvelle Californie sans remous ni chaos. La Confrérie resta sagement en dehors du pouvoir et devint un centre de recherche et de développement important. »
  25. L'Être Élu : « {121}{}{Ok. Et que faites-vous ?} »
    Matthew : « {122}{}{Autrefois, nous formions les seuls bastions de technologie restant sur la planète. Nous avons créé ce qu'on pourrait appeler la « police de la technologie ». Nous avions amassé les vieilles connaissances et ne les utilisions qu'avec parcimonie. Elles n'étaient réservées qu'à ceux qui les méritaient et qui avaient la sagesse d'en faire bon usage.} »
    (FCFMATT.MSG)
  26. L'Être Élu : « {131}{}{Avant de continuer, peux-tu me dire pourquoi tu me dis tout ça ?} »
    Matthew : « {132}{}{(Soupir) L'Enclave a développé la technologie des hélicos, ces machines volantes qui leur permettent de pénétrer en profondeur dans les territoires environnants. Sans une technologie similaire pour contrer cette menace, la Confrérie sera incapable de mettre un terme à toute invasion de l'Enclave. Nous devons nous procurer la technologie des hélicos ou un moyen viable pour la contrer.} »
    « {133}{}{Récemment, l'Enclave a établi une base au Nord d'ici, appelée Navarro. Elle est utilisée comme escale pour la maintenance et le ravitaillement des hélicos. Je pense que dans cette base, on pourrait trouver les plans techniques complets des hélicos. J'ai besoin de quelqu'un capable d'infiltrer la base, de voler les plans et de me les rapporter ici.} »
    L'Être Élu : « {135}{}{Laisse-moi deviner. Tu veux que je m'infiltre dans cette base à ta place.} »
    Matthew : « {136}{}{Laisse-moi faire preuve de franchise avec toi, } »
    « {137}{}{. La Confrérie de l'Acier n'est plus ce qu'elle était. Nous pensions être la seule source de technologie de l'humanité. Confortés par cette croyance, nous avons laissé notre ordre décliner pendant des années. Et maintenant, nous ne disposons pas des ressources nécessaires pour nous occuper de l'Enclave. Nous avons besoin d'aide.} »
    « {138}{}{C'est pour cette raison que je veux te faire une offre. Mène à bien cette mission pour moi et tu auras accès à nos installations ici. Tu disposeras alors, et en exclusivité, du meilleur de la technologie de la Confrérie. Qu'en dis-tu ?} »
    (FCFMATT.MSG)
  27. L'Être Élu : « {124}{}{Tu as dit *autrefois*, mais alors qu'en est-il maintenant ?} »
    Matthew : « {125}{}{Il y a quelques mois, nous avons appris l'existence d'un groupe appelé l'Enclave. A notre plus grande surprise, leur niveau de technologie dépassait largement le nôtre. Cela nous a troublés et nous avons décidé de les contacter. Ce faisant, nous avons voulu faire preuve de prudence jusqu'à ce que nous puissions déterminer avec exactitude qui était l'Enclave ainsi que le but sous-jacent de leur organisation.} »
    « {126}{}{Pour ce faire, nous avons construit des petits postes avancés près des zones d'activité de l'Enclave afin de les observer en toute sécurité. Actuellement, nous avons des postes avancés à la Fosse, à la RNC et ici à San Francisco.} »
    L'Être Élu : « {128}{}{Ca à l'air intéressant. Qu'avez-vous appris ?} »
    Matthew : « {129}{}{Nous avons appris que l'Enclave est très impliquée dans les affaires de stupéfiants, d'armes et d'esclaves. Mais ce ne sont que des moyens pour atteindre un but ultime que nous n'avons pas réussi à découvrir. Nous les observons toujours.} »
    (FCFMATT.MSG)
  28. L'Être Élu : « {116}{}{Pourquoi personne dans le coin ne parle de vous ?} »
    Matthew : « {166}{}{Nous sommes basés ici depuis des années. En ayant un minimum d'activité, de faibles effectifs et en évitant d'attirer l'attention, nous avons réussi à préserver l'anonymat. Nous laissons les Shis tranquilles et ils font de même avec nous.} »
    (FCFMATT.MSG)
  29. Le Vagabond Solitaire : « Quel est le plan à long terme vis-à-vis de la Confrérie ? »
    Henry Casdin : « La Confrérie est venue ici pour récupérer les technologies des villes et des bases de l'est. Si Lyons ne le fait pas, on s'en chargera. Et quand nous reprendrons contact avec les Aînés de l'ouest, ils vont remettre Lyons à sa place. Même si ça signifie le peloton d'exécution. »
    (ProtectorCasdin.txt)
  30. 30,0 et 30,1 Le Vagabond Solitaire : « Quels genres de changements ? »
    Reginald Rothchild : « Nous avons été envoyés avec une mission précise. Nous devions localiser et nous emparer de toutes les technologies d'avant-guerre. Comme notre monstruosité robotique. Ça a été notre plus grande découverte. Cette saleté ne marche toujours pas, mais au moins, c'est nous qui l'avons. Mais ces satanés super mutants... Ils ont changé la donne. Lyons a changé. Il a considéré qu'ils étaient une menace. Pas seulement pour nous, mais pour tous. Alors, il a modifié la mission. Trouver la source des mutants et l'éradiquer sont devenus ses objectifs. Notre mission initiale est passée au second plan. Les deux ont échoué. »
    (ScribeRothchild.txt)
  31. Le Vagabond Solitaire : « Pourquoi est-ce un sujet douloureux ? »
    Reginald Rothchild : « Il s'est passé beaucoup de choses durant les 23 années écoulées depuis notre départ de la côte ouest. Notre mission a évolué. Tous ces changements n'ont pas été agréables et ont eu des répercussions importantes. »
    (ScribeRothchild.txt)
  32. Message d'écran de chargement de Fallout: New Vegas : « Du fait de désaccords au sujet du contrôle sur les technologies dans les Terres dévastées, la Confrérie de l'Acier a mené une guerre longue et sanglante contre la RNC. Malgré ses avantages en termes de matériel et d'entraînement, la Confrérie a finalement été contrainte au repli. »
  33. Le Courrier : « Des recommandations afin de mener à bien cette mission ? »
    Robert House : « La RNC a déjà donné l'assaut à des bunkers de la Confrérie. Au cours de 4 des 6 incidents dont j'ai connaissance, les bunkers se sont autodétruits. J'en conclus que l'installation d'un dispositif d'autodestruction fait partie des procédures de la Confrérie. Ces gens ont horreur du compromis. Vous pourriez exploiter ce trait de caractère. Ou les éliminer de toute autre manière. À vous de voir. Revenez quand ce sera fait. »
    (MrHouse.txt)
  34. Le Courrier : « Qui est Elijah ? »
    Ramos : « Qui *était* Elijah, plutôt. Il était notre Aîné avant McNamara. Un homme brillant, mais... de vous à moi... un peu fêlé. Notre mission consiste à récupérer et à préserver les technologies du passé, mais Elijah voulait aller plus loin. Il voulait les améliorer. Quand on a trouvé HELIOS, on aurait dit un gamin ayant trouvé un jouet. Il parlait sans cesse de son potentiel et d'un "grand dessein jamais abouti". Il a insisté pour que le chapitre s'y installe malgré les objections de tous les Paladins. Ce qui s'est passé ensuite... c'est une autre affaire. »
    (Ramos.txt)
  35. Guide officiel du jeu Fallout: New Vegas édition collector p. 458 : « 2276 Le conflit avec la Confrérie de l'acier s'intensifie et aboutit à une victoire décisive à HELIOS One. La Confrérie du Mojave est considérée comme neutralisée. »
  36. Le Vagabond Solitaire : « À vous entendre, sauver des gens serait une mauvaise chose. »
    Reginald Rothchild : « Ce n'est pas pour ça qu'on nous a envoyés ici. Le bien et le mal n'ont rien à voir là-dedans. Lyons le savait, mais l'a ignoré. Il a décidé qu'il était plus important d'aider les gens d'ici que d'obéir aux ordres de ses supérieurs. Pendant des années, il a tenté de les convaincre d'envoyer des renforts et de la logistique tout en les trompant, disant qu'il poursuivait sa mission. La vérité a fini par éclater. Lyons a refusé les ordres et la côte ouest nous a lâchés. Plus de communications ni de renforts. »
    (ScribeRothchild.txt)
  37. Le Vagabond Solitaire : « Pourquoi, qu'est-ce qui s'est passé ? »
    Reginald Rothchild : « Les lignes de communications ont été coupées il y a des années. Les Aînés de l'ouest se lavent les mains de notre sort. »
    (ScribeRothchild.txt)
  38. Le Seul Survivant : « Qu'est-ce que vous pouvez me dire sur vous ? »
    Le scribe : « J'étais scribe de la Confrérie de l'Acier, autrefois. Au temps où on pouvait encore être fier d'en faire partie. En ce temps-là, on se servait de notre savoir pour aider les gens, plutôt que de l'accumuler dans le seul but d'accroître notre puissance. Mais quand l'aide de camp Maxson a pris le pouvoir... disons que je n'ai guère apprécié les changements qu'il a apportés. Certains disaient que c'était un retour à nos vieilles traditions. Peut-être, mais les choses ne sont pas nécessairement meilleures juste parce qu'elles sont anciennes. Alors je suis parti. Par la suite, j'ai voyagé un peu partout... jusqu'à ce que je me retrouve ici. »
    (WorkshopVendorArmor01.txt)
  39. Soldat de la Confrérie : « Je suis fier d'être sous les ordres de l'Aîné Maxson. J'en avais assez de Lyons et de ses inepties. »
  40. Entrée de terminal du bunker de Hidden Valley, Chaîne de Cohésion
  41. Le Courrier : « La banque de données parle de la Chaîne de Cohésion. Qu'est-ce que c'est, exactement ? »
    Ramos : « C'est un très vieux principe qui date de la fondation de la Confrérie. Il indique que l'on doit obéir aux ordres d'un supérieur. Ce n'est qu'une affaire de bon sens, mais on y a recours quand quelqu'un se met à refuser les ordres. Si ça vous intéresse, je vous laisserai accéder à la partie de la banque de données qui en parle. Personne n'a dû lire ça depuis des décennies... »
    (Ramos.txt)
  42. Lorri : « {148}{}{Tu es un étranger, désolé. Avec dix ans d'ancienneté au sein de la Confrérie je pourrais envisager de t'opérer gratuitement, mais nous avons des frais et tu n'es même pas un membre à part entière.} »
    (BOSLORI.MSG)
  43. Le Courrier : « L'Initié Stanton m'a parlé de votre petite aventure de l'autre jour. »
    Melissa Watkins : « C'était trop bien ! On avait les cheveux au vent, on ne savait pas ce qui risquait de nous sauter dessus, ni quand. Et quand ces scorpions sont arrivés ! C'était comme dans la simu ! Il a suffi de les aligner et d'appuyer sur la détente. Mais ça m'étonnerait que je réussisse à emmener de nouveau Stanton. Je pensais que ça lui plairait autant qu'à moi, mais il a crevé de trouille. Ne lui répétez pas, mais quand les scorpions nous ont entourés, je suis prête à parier une semaine de rations qu'il s'est pissé dessus ! »
    (MelissaWatkins.txt)
  44. Torres : « Désolée, mais je n'ai pas le droit de vous vendre quoi que ce soit sans l'autorisation de l'Aîné. »
    « Vous devez être la personne de l'extérieur dont on parle. Je regrette, mais je n'ai pas le droit de vendre nos technologies aux gens comme vous. »
    (HVTorres.txt)
  45. Proctor Teagan : « Félicitations pour votre promotion, paladin. On réserve une partie du matériel de choix pour nos gradés. Dites-moi si vous voulez y jeter un œil. »
    Le Seul Survivant : « Je vais jeter un coup d'œil. »
    (BoSProctorTeagan.txt)
  46. Paladin Jennifer : « {131}{}{Les femmes de la Confrérie sont également appelées 'Frères'. On ne les appelle pas Soeurs. Après tout, c'est la Confrérie de l'Acier et pas la Con-frère&soeur-ie de l'Acier.} »
    (JENNIFER.MSG)
  47. La version originale de Fallout 4 est plus précise car elle contient la mention de Frère et Soeur.
    Le Seul Survivant : « Ne vous excusez pas. Ça me rappelle pourquoi je suis ici. »
    Paladin Danse : « Félicitations pour votre promotion, paladin. On réserve une partie du matériel de choix pour nos gradés. Dites-moi si vous voulez y jeter un œil. »
    (BoSPaladinDanse.txt)
  48. Le Courrier : « Qu'est-ce qui s'est passé ? »
    Veronica Santangelo : « Elle a quitté la Confrérie. Elle voulait s'éloigner de ses parents. Dans la mesure où nous n'acceptons pas de gens de l'extérieur, certains membres estiment que nous devons toutes procréer. Je pense que vous avez deviné dans quel camp se trouvaient ses parents. »
    (Veronica.txt)
  49. Le Courrier : « Votre seule possibilité de vous faire un avenir est de partir maintenant. »
    Veronica Santangelo : « Difficile de le nier, hein ? À quoi ressemblerait ma vie ici, en sachant ce qui va se passer ? Ça ne va pas leur plaire. À l'adolescence, on nous offre la possibilité de choisir : partir ou rester. Si on reste, c'est censé être pour la vie. Mais il ne m'ont pas laissé le choix. C'est ça ou passer ma vie à faire de la récup et à voir mes amis mourir au combat... Je pense que c'est réglé. »
    (Veronica.txt)
  50. L'Habitant de l'Abri : « {1008}{}{Initiés} »
    John Maxson : « {1108}{Gen_60}{Eh bien, c'est ça qu't'es. Les Initiés apprennent à dev'nir chevaliers ou scribes.} »
    (MAXSON.MSG)
  51. L'Habitant de l'Abri : « {1009}{}{Scribes} »
    John Maxson : « {1109}{Gen_61}{Eh bien, les Scribes recopient les spécifications des armes. On a des infos qui r'montent jusqu'à mon grand-père. Des fois, y'a un scribe qu'invente une nouvelle arme. Enfin, ça, c'est pas tous les jours ! Et tous, ils dépendent de Vree.} »
    (MAXSON.MSG)
  52. L'Habitant de l'Abri : « {1005}{}{Scribes} »
    Cabbot : « {1105}{Cab_58}{Eh bien, les scribes sont les gardiens de tous les récits et des plans pour les armes qu'on fabrique. J'adore les livres; c'est pour ça que je veux devenir en devenir un... de Scribe, voilà.} »
    (CABBOT.MSG)
  53. Le Courrier : « Je veux en savoir plus sur les Scribes. »
    Melissa Watkins : « Les Scribes analysent le fonctionnement des vieilles technologies que nous récupérons et inventent même parfois de nouvelles choses. Sans eux, la Confrérie ne pourrait pas remplir sa mission. Du moins, c'est ce que disait toujours mon père. »
    (MelissaWatkins.txt)
  54. L'Habitant de l'Abri : « {173}{}{Vous échangez les armes avec le Centre ?} »
    John Maxson : « {176}{Gen_22}{C'est comme ça qu'on s'ravitaille.} »
    (MAXSON.MSG)
  55. L'Habitant de l'Abri : « {1010}{}{Chevaliers} »
    John Maxson : « {1110}{Gen_62}{Les Chevaliers fabriquent les armes. Et s'ils sont assez bons, ils peuvent devenir Paladins, puis Anciens, etc. Pour l'instant, c'est Rhombus qu'est à la tête des Chevaliers.} »
    (MAXSON.MSG)
  56. L'Habitant de l'Abri : « {1006}{}{Chevaliers} »
    Cabbot : « {1106}{Cab_59}{Eh bien, tu vois, c'est ceux qui veulent devenir les protecteurs de la Confrérie. Ils sont pas nombreux, mais ils s'entraînent jour et nuit pour devenir Paladins.} »
    (CABBOT.MSG)
  57. Le Courrier : « Je veux en savoir plus sur les Chevaliers. »
    Melissa Watkins : « Les Chevaliers s'occupent de tout le matériel : armures assistées, lasers Gatling... Tout est fabriqué et entretenu par les Chevaliers. Ce sont également les Chevaliers qui assurent les patrouilles, partent en éclaireurs et appuient les Paladins lors des opérations offensives. Devenir Chevalier me permettrait de découvrir le monde, de combattre les ennemis de la Confrérie et peut-être de devenir Paladin, comme ma mère. »
    (MelissaWatkins.txt)
  58. L'Habitant de l'Abri : « {1011}{}{Paladins} »
    John Maxson : « {1111}{Gen_63}{Les Paladins sont responsables de la sécurité et de toutes les affaires avec l'extérieur. Je m'rappelle, je f'sais du commerce avec le Centre, je partais en reconnaissance pour les Anciens. Ah, j'te dis, c'était la belle époque.} »
    (MAXSON.MSG)
  59. L'Habitant de l'Abri : « {139}{}{Et l'armure métallique que tu portes ?} »
    Talus : « {196}{}{Seuls les Paladins portent les SuperArmures. Un jour, peut-être, tu auras le droit de la porter.} »
    (TALUS.MSG)
  60. L'Habitant de l'Abri : « {1004}{}{Anciens} »
    Cabbot : « {1104}{Cab_57}{Ils prennent toutes les décisions, depuis ce qu'on mange jusqu'à tout ce qu'on doit accomplir. Et ils sont pas toujours d'accord. L'Aîné doit souvent y mettre son grain de sel.} »
    (CABBOT.MSG)
  61. L'Habitant de l'Abri : « {1006}{}{Aîné} »
    John Maxson : « {1106}{Gen_58}{Hé, hé ! Un type tout ce qu'il y a de mieux. L'Aîné, il sert d'arbitre aux réunions des Anciens. Ah, y'a deux ans, j'me suis laissé embringuer. Ah, si j'avais su...} »
    (MAXSON.MSG)
  62. Le Courrier : « Parlez-moi du dernier Aîné. »
    Edgar Hardin : « Elijah était étrange. Comme son accession au rang d'Aîné, puisqu'il était Scribe. En général, seuls les Paladins sont éligibles. Mais on fit une exception dans son cas en raison de son génie. Malheureusement, ses connaissances scientifiques ne s'étendaient pas à la tactique. Tenter de défendre HELIOS a été une grave erreur, et de nombreux frères l'ont payée de leur vie. De nombreux Paladins, dont moi, lui ont conseillé de mener un repli, mais il a refusé de bouger. Il a dit qu'il "y était presque". Nous n'avons jamais découvert ce qu'il entendait par là. Lorsque le périmètre fut débordé, l'Aîné avait disparu. »
    (EdgarHardin.txt)
  63. Entrée de terminal du bunker de Hidden Valley, Incidents de déposition d'Aîné.
  64. Voir la quête Montrer l'exemple
  65. La dernière conversation de l'Aîné Maxson
  66. Cette discussion a lieu après que Veronica Santangelo ait discuté avec l'Aîné McNamara lors de la quête Je vous ferai changer.
    Paladin de la Confrérie de l'Acier : « On a entendu Veronica parler à l'Aîné. Pas question d'accepter ça. »
    Le Courrier : « Pourquoi ça n'irait pas ? Elle a l'intention de respecter la décision de l'Aîné. »
    Paladin de la Confrérie de l'Acier : « Respecter, mon oeil. Elle a l'intention de lui chuchoter dans l'oreille. De lui empoisonner l'esprit contre le Codex. Non... Il faut en finir, et tout de suite. »
    (VMS49PaladinLeader.txt)
  67. Cette discussion a lieu après que Veronica Santangelo ait discuté avec l'Aîné McNamara lors de la quête Je vous ferai changer.
    Le Courrier : « Vous n'êtes pas à votre place. Vous n'êtes ni Scribe, ni Aîné. »
    Paladin de la Confrérie de l'Acier : « Leur sentimentalisme les empêche de rendre la justice. Notre loyauté va avant tout au Codex. C'est une chose que votre compagne a oublié. Et ça nous autorise à agir comme nous l'entendons. »
    Le Courrier : « Il n'y a pas de quoi en faire un plat. »
    Paladin de la Confrérie de l'Acier : « Le Haut Aîné Maxson n'a pas seulement fondé la Confrérie. Il en a défini le rôle et les règles. Servir la Confrérie, c'est servir ses idéaux. Ils constituent le fondement de notre mode de vie. Nous ne connaissons pas d'autre voie. Il n'y a pas d'autre voie. Par ses... penchants, Veronica crache au visage de chaque Paladin, Chevalier et Scribe servant dans nos rangs. »
    (VMS49PaladinLeader.txt)
  68. Le Courrier : « Je suis blessé(e). J'ai besoin d'aide, Doc. »
    Linda Schuler : « Par l'Acier, je n'avais pas vu de telles blessures depuis HELIOS. Il faut vous soigner sans tarder. »
    (LindaSchuler.txt)
  69. Le Courrier : « La Confrérie protège les gens des raiders et autres menaces ? »
    Veronica Santangelo : « Non, non. Nous ne protégeons les gens que *d'eux-mêmes*, et seulement dans le sens où on ne leur laisse pas les meilleurs jouets d'avant-guerre. Et parfois, on a plutôt tendance à *nous* protéger *d'eux* pour devenir les seuls héritiers de l'humanité. Certains ont dévié de ce principe et ont aidé les gens. Un de nos chapitres a connu une guerre civile à cause de ça. Mais on tient à notre isolement. »
    (Veronica.txt)
  70. Nolan McNamara : « Que dit le Codex ? »
    Veronica Santangelo : « Un tas de conneries provenant d'esprits desséchés. »
    Nolan McNamara : « Nous ne les aidons pas et ne les laissons pas entrer. »
    Veronica Santangelo : « Mais... »
    Nolan McNamara : « Nos conservons le savoir dont ils ne doivent jamais disposer. »
    Veronica Santangelo : « Essayez. Pour moi. Je ne peux pas rester là à nous regarder partir en morceaux. »
    Nolan McNamara : « Je regrette. »
    Veronica Santangelo : « On va crever. »
    Nolan McNamara : « <Soupir> Je sais. »
    Veronica Santangelo : « Ça suffit. Je ne veux pas en entendre davantage. »
    (Veronica.txt)
  71. Le Vagabond Solitaire : « Relax, écuyer. Je ne mords pas. »
    Arthur Maxson : « Je vous demande pardon si mon comportement vous a offensé, monsieur. Les visiteurs sont rares à la Citadelle. Les Frères et l'Aîné Lyons sont de bons enseignants, mais le règlement me rend nerveux. Selon le codex, il ne faut pas faire confiance aux étrangers. Protège-toi de ceux qui ne sont pas liés à toi par l'acier, car ils sont aveugles. Aide-les si tu peux, mais ne te disperse pas, est-il écrit. »
    (SquireMaxson.txt)
  72. Cette discussion a lieu après l'exécution des Disciples de l'Apocalypse par les Paladins de la Confrérie de l'Acier lors de la quête Je vous ferai changer.
    Veronica Santangelo : « Oh, non. Non, non, non, non, non, non. »
    Paladin de la Confrérie de l'Acier : « Partager le savoir avec un organisme extérieur. Je savais qu'on ne pouvait pas faire confiance à Veronica. Ça fait longtemps qu'on vous suit, mais on voulait la prendre en flagrant délit. Transmettre des secrets de la Confrérie à des étrangers est la pire forme de trahison. Qu'est-ce que vous avez à dire pour votre défense ? »
    (VMS49PaladinLeader.txt et Veronica.txt)
  73. Le Courrier : « C'est quoi, le Codex ? »
    Veronica Santangelo : « Ah, le Codex. Si quelque chose se trouve dedans, il faut y obéir. Si quelque chose n'est pas dans le Codex, c'est que ce n'est pas important. C'est aussi notre chronique. Les Scribes comme moi passent une part de leur temps à le mettre à jour. Mmh... d'ailleurs, je me demande si... Nan, si je modifiais les axiomes du Fondateur, ils s'en rendraient probablement compte... »
    (Veronica.txt)
  74. Message d'écran de chargement de Fallout 4 : « La Confrérie de l'Acier se consacre au progrès de l'humanité et perçoit toute mutation comme un fléau. Elle juge impurs les super mutants, goules et autres "abominations", et s'emploie à leur éradication. »
  75. Le Seul Survivant : « Quelles sont mes responsabilités en tant que sentinelle ? »
    Arthur Maxson : « Vous devez donner l'exemple à nos troupes. Récupérez du matériel technologique, exterminez les abominations et montrez aux habitants du Commonwealth que nous œuvrons pour garantir la stabilité de la région. Ce sont nos idéaux qui définissent qui nous sommes, sentinelle. Si nous leur sommes fidèles, nous l'emporterons toujours. Vouliez-vous me demander autre chose ? »
    (BoSElderMaxson.txt)
  76. Terminal du connétable Quinlan, L'essor de l'Aîné Maxson
  77. Paladin Danse : « Il y a deux cents ans, les abus de la technologie ont bien failli entraîner l'extinction de l'espèce humaine. La Confrérie veut faire en sorte que ça ne se reproduise plus. C'est pour ça que nous récupérons toutes les formes de technologie que nous trouvons. En les empêchant de tomber entre de mauvaises mains, nous assurons la survie de l'humanité. »
    (BoSPaladinDanse.txt)
  78. Paladin Danse fait cette remarque à l'intérieur d'ArcJet Systems lors de la quête L'appel aux armes : « C'est ce genre de corporations qui ont scellé le destin de l'humanité. Ils ont exploité la technologie pour engranger les bénéfices tout en fermant les yeux sur ses méfaits. »
    (BoSPaladinDanse.txt)
  79. Le Seul Survivant : « Comment l'humanité a-t-elle dévoyé la technologie ? »
    Paladin Danse : « Avant la Grande Guerre, la science et la technologie étaient devenues des fardeaux. La bombe atomique, les épidémies fabriquées en laboratoire, le VEC... Ce ne sont que quelques exemples des horreurs produites par le soi-disant "progrès". Nous sommes là pour veiller à ce que ça ne reproduise plus. »
    (BoSPaladinDanse.txt)
  80. Le Seul Survivant : « C'est quoi, la Confrérie de l'Acier ? »
    Paladin Danse : « Notre ordre cherche à comprendre la nature même de la technologie. Sa puissance, sa signification pour l'humanité. Et nous nous battons pour protéger ce pouvoir de ceux qui voudraient l'utiliser à mauvais escient. »
    (BoSPaladinDanse.txt)
  81. Arthur Maxson : « Comment osez-vous trahir la Confrérie ? »
    Paladin Danse : « Il n'y est pour rien. C'est ma faute. »
    Arthur Maxson : « Je m'occuperai de vous dans un instant. Chevalier ! Pourquoi cette... cette chose n'a pas été détruite ? »
    Le Seul Survivant : « S'il est encore en vie, c'est parce que vous vous trompez sur son compte. »
    Arthur Maxson : « Quoi ?! Danse n'est pas un homme, c'est une machine... Un automate créé par l'Institut ! Il n'est pas né du ventre d'une mère aimante, il a grandi dans les salles glacées d'un laboratoire. La chair est la chair. Une machine est une machine. Elles n'ont jamais été faites pour être confondues. En se prenant pour Dieu, l'Institut a pris le caractère sacré de la vie humaine et l'a corrompu de manière éhontée. »
    Paladin Danse : « Après tout ce que j'ai fait pour la Confrérie... tout le sang versé en notre nom, comment pouvez-vous tenir un tel discours ? »
    Arthur Maxson : « Vous êtes l'incarnation physique de ce que nous haïssons le plus... La technologie qui est allée trop loin. Regardez autour de vous, Danse. Regardez la terre brûlée et les os qui jonchent les Terres désolées. Des millions de gens, peut-être même des milliards, ont péri parce que l'Homme a perdu le contrôle de la science. Ils voyaient ça comme une "nouvelle frontière", une "révolution", sans jamais penser aux conséquences. Vous ne comprenez pas que c'est la même chose qui recommence ?! Vous n'êtes qu'une bombe dans un arsenal qui en compte des milliers et qui s'apprête à décimer ce qui reste de l'humanité. »
    (BoSElderMaxson.txt et BoSPaladinDanse.txt)
  82. Le Seul Survivant : « Non, mais j'aimerais trouver une autre solution. »
    Paladin Danse : « Ne soyez pas ridicule. Écoutez, je sais que ça ne doit pas être facile pour vous... J'aurais préféré que Maxson envoie quelqu'un d'autre. Enfin, ça ne change rien. Je suis un synthétique, ce qui signifie qu'il faut me détruire. Si vous désobéissez aux ordres, vous trahissez non seulement Maxson, mais aussi la Confrérie et tout ce qu'elle représente. Il est impossible de faire confiance aux synthétiques. Les machines ne sont pas faites pour prendre leurs propres décisions. Elles doivent être contrôlées. C'est la technologie devenue incontrôlable qui a mis ce monde à genoux et conduit l'humanité au bord de l'extinction. Je dois être un exemple, pas une exception. »
    (BoSPaladinDanse.txt)
  83. Le Seul Survivant : « Danse partage les mêmes idéaux que la Confrérie. »
    Arthur Maxson : « Ne soyez pas ridicule. Comment pouvez-vous faire confiance à une machine qui se croit vivante ? Une machine dont les souvenirs ont été effacés, dont les pensées ont été programmées... dont l'âme même a été fabriquée ? Les idéaux qu'il prétend défendre ne sont même pas les siens. Ils lui ont été inculqués artificiellement pour qu'il se fonde dans le décor. »
    (BoSElderMaxson.txt)
  84. Le Seul Survivant : « Des synthétiques ? Quelle différence avec les "robots" ? »
    Paladin Danse : « C'est une aberration technologique créée par l'Institut, des humains soi-disant "améliorés"... Plutôt des abominations. C'est intolérable, une telle chose n'aurait jamais dû exister. »
    (BoSPaladinDanse.txt)
  85. PRO_SCEN.MSG (Fallout) :
    « {18400}{}{Emblème}
    {18401}{}{Le symbole de la Confrérie. Les mécanismes représentent leurs connaissances en ingénierie, l'épée leur volonté à se défendre et les ailes l'espoir enrichissant.} »
  86. Cette ligne de dialogue d'Owyn Lyons est boguée et n'est donc pas présente dans le jeu : « Frères, à l'heure de notre repas, réfléchissons aux paroles de l'Aîné Patrocolus du bunker du Montana. C'est au service de l'Acier et en veillant sur ses Frères que chaque homme trouve sa place. Veillez sur eux... ... guidez-les. Et soutenez chacun d'eux." Regardez autour de cette table, mes Frères. Regardez dans les yeux de chaque homme et femme assis ici. Jurez en votre âme et conscience, jurez sur vos armes que vous combattrez avec eux jusqu'au bout. Confiez-leur votre vie. Et gagnez la confiance de chacun d'eux. Bon appétit, mes amis. »
    (ElderLyons.txt)
  87. Le Vagabond Solitaire : « Alors, où est le reste de la Confrérie ? »
    Owyn Lyons : « Sur la côte ouest, si rien n'a changé. Nous sommes sans contact depuis des années. Il y a aussi un petit détachement du côté de Chicago, mais nous sommes sans nouvelles. Il a coupé les ponts. Une longue histoire... »
    (ElderLyons.txt)
  88. Habitant de l'Abri : « {1023}{}{Confrérie} »
    Butch : « {1123}{BUTCH98}{Oh, ils ont la gâchette facile là-bas, dans le Nord-Ouest. Plutôt inquiétants. Mais faut reconnaître qu'ils fabriquent de la belle artillerie.} »
    (BUTCH.MSG
  89. Habitant de l'Abri : « {1014}{}{Confrérie} »
    Nicole : « {1114}{Nic_100}{Nous ne savons pas trop quoi penser d'eux. Ils vendent des fusils, nous vendons la paix. Mais leurs raisons...} »
    (NICOLE.MSG)
  90. Habitant de l'Abri : « {1007}{}{Confrérie} »Set : « {1107}{Set307}{Des reliques. Nous sommes supérieurs, ils l'ignorent. Leur vue est étroite, ils voient seulement ce qu'ils croient.} »
    (SET.MSG)
  91. Habitant de l'Abri : « {1017}{}{Confrérie} »
    Set : « {1117}{LOX_83}{Oh, encore une bande d'hurluberlus. Toujours tapis dans leur grande forteresse noire, à guetter une prochaine guerre.} »
    (LOXLEY.MSG)
  92. Habitant de l'Abri : « {1036}{}{Confrérie} »
    Katja : « {1136}{}{J'ai entendu dire que ce sont des sortes de moines high-tech.} »
    (KATJA.MSG)
  93. Habitant de l'Abri : « {1009}{}{Confrérie} »
    Jain : « {1109}{JAIN305}{Certes, des prétentions religieuses, mais il leur manque la véritable vertu. Il n'empêche que leur zèle fait plaisir à voir.} »
    (JAIN.MSG)
  94. Le Courrier : « Parlez-moi de la Confrérie de l'Acier. »
    Caesar : « Les pires pulsions de l'humanité, concentrées en une seule tribu de malades arriérés. Il semblerait que la Confrérie soit apparue peu de temps après la grande guerre atomique. Difficile à dire, l'histoire n'est pas leur fort. Certains des scribes de la Confrérie que nous avons capturés plus à l'est ne connaissaient même pas le nom de leur fondateur, Roger Maxson. Ils aiment à embellir leur mission par un soi-disant esprit chevaleresque, mais en vérité, ils collectionnent. Ils collectionnent la technologie. Ils sont là depuis 200 ans, et ils en sont restés à l'état de charognards. Ils prétendent préserver ces technologies, mais dans quel but ? Ils n'ont aucune vision. Aucun avenir à proposer. Ils ne nous mèneront nulle part. »
    (FortCaesar.txt)
  95. Le Courrier : « Il y a une possibilité de solution diplomatique ? »
    Robert House : « Nous parlons d'une coterie de fanatiques persuadés que toutes les technologies d'avant-guerre leur appartiennent. Ils ne me laisseront jamais défendre New Vegas à l'aide d'une armée de robots. Je pourrais les battre, mais je préférerais éviter l'affrontement. »
    (MrHouse.txt)
  96. Le Courrier : « Pourquoi haïssez-vous autant la Confrérie ? »
    Robert House : « Parce qu'ils sont grotesques ! Parce qu'ils se pavanent dans le Mojave en jouant aux chevaliers d'antan. Ou plutôt, le faisaient jusqu'à ce que la RNC leur montre que la pureté idéologique et les armures ne servent pas à grand-chose à un contre quinze. »
    (MrHouse.txt)
  97. Le Courrier : « Comment je fais pour rejoindre la Confrérie de l'Acier ? »
    Ramos : « Non. Jamais. N'y songez même pas. Même si nous recrutions des gens, vous auriez passé l'âge. Votre rapport aux technologies est déjà perverti. »
    (Ramos.txt)
  98. Le Courrier : « J'aimerais rejoindre les rangs de la Confrérie. »
    Ramos : « Oui, je m'y attendais compte tenu du temps que vous avez passé ici. Nous n'acceptons que rarement une telle requête. En général, nous admettons des jeunes afin de les former pendant leur adolescence. Il nous arrive parfois d'accepter, sous condition, des individus exceptionnels. Heureusement pour vous, vous relevez de cette catégorie. La condition en question est d'accomplir une tâche. Elle doit prouver sans l'ombre d'un doute que vous êtes digne de rejoindre la Confrérie. Il se trouve que j'ai à l'esprit quelque chose qui conviendrait parfaitement, mais je vous préviens : ce sera difficile. Ça vous intéresse toujours ? »
    (EdgarHardin.txt)
  99. Le Seul Survivant : « Alors comme ça, vous êtes mon mentor ? »
    Danse : « L'Aîné Maxson a des idées bien particulières en ce qui concerne les nouvelles recrues. Il pense que pour maintenir la force et la cohésion de la Confrérie, nous devons tisser des liens fraternels entre nous. En tant que mentor, mon devoir est d'arpenter le Commonwealth à vos côtés pour m'assurer que vous respectez nos idéaux. C'est pour cette raison que je scrute tous vos faits et gestes sur le terrain. »
    (BoSPaladinDanse.txt)
  100. Le Seul Survivant : « Ne vous en faites pas, j'ai servi dans l'armée. »
    Danse : « Parfait. Dans ce cas, je vais vous épargner les longs discours. Ce que j'attends de mes subordonnés tient en deux mots : respect et honnêteté. Vous rentrez dans le rang, et vous y restez. Je vous donne un ordre, vous le suivez. Ce n'est pas plus compliqué que ça. Avant de vous confier à Haylen et Rhys pour vos ordres de mission, il me reste encore une chose à régler. À partir de cet instant, vous avez le grade de conscrit. C'est un grade réservé aux aspirants... Je ne suis pas autorisé à promouvoir qui que ce soit au-delà de celui-ci. »
    Le Seul Survivant : « Vous ne pouvez pas me promouvoir au-delà du grade de conscrit ? »
    Danse : « Non, seul un Aîné est autorisé à le faire. Dès que nous aurons installé l'émetteur, j'appellerai le commandement et je leur en toucherai deux mots. »
    (BoSPaladinDanse.txt)
  101. Le Seul Survivant : « Qu'est-ce que je dois faire, au juste ? »
    Kells : « Vous escorterez un aide de camp jusqu'à un lieu que vous devrez purger de toutes les abominations qui l'occupent : mutants, goules, synthétiques et autres. L'aide de camp vous observera et pourra même vous aider, sous votre entière supervision, bien sûr. C'est une mission simple et extrêmement bénéfique pour la Confrérie. Qu'en dites-vous ? »
    (BoSLancerCaptainKells.txt)
  102. Le Seul Survivant peut amener Strong, John Hancock ou Nick Valentine dans les locaux de la Confrérie sans qu'ils n'ouvrent le feu.
  103. Chevalier : « {102}{}{Bon sang que j'aimerais qu'on ait une voiture.} »
    (KNIGHTB.MSG)
  104. Le Seul Survivant : « Est-ce que la Confrérie a construit d'autres aéronefs ? »
    Kells : « Des versions moins évoluées de ce dirigeable ont été construites sur la côte ouest, mais c'était il y a longtemps. Aucune source historique n'indique avec certitude ce qui leur est arrivé, mais nous sommes pour ainsi dire certains qu'ils ont été détruits. Quoi qu'il en soit, j'espère que votre visite du Prydwen vous aura permis de vous familiariser avec notre mode de vie. Vous verrez certainement que plus vous connaîtrez l'aéronef et son équipage, plus vous aurez de chances de servir durablement la Confrérie. Vous pouvez disposer, chevalier. »
    (BoSLancerCaptainKells.txt)
  105. Scribe : « {105}{}{L'univers va-t-il continuer son expansion ou finalement se rétracter ?} »
    (GENSCRIB.MSG)
  106. Scribe : « {114}{}{Sais-tu qu'un atome d'hydrogène est composé de 99,9843425% de vide ?} »
    (SCRIBEB.MSG)
  107. Scribe : « {112}{}{Tu savais que le soleil est en fait une énorme réaction nucléaire ?} »
    (GENSCRIB.MSG)
  108. Scribe : « {115}{}{Un jour, on pourra voyager dans le temps et on pourra peut-être éviter la catastrophe qui a autrefois entraîné la destruction de notre monde. Mais... cela ne nous empêcherait-il pas de revenir si le problème était réglé... oh, j'ai mal à la tête.} »
    (SCRIBEB.MSG)
  109. L'Habitant de l'Abri : « {120}{}{Je voudrais des informations sur les armes fabriquées ici.} »
    Vree : « {124}{Vree18}{Demande aux chevaliers. Ils te montreront l'un des derniers pistolets laser de ma conception.} »
    (VREE.MSG)
  110. Chevalier: « {102}{}{Lorsque nos réserves sont limitées, utiliser ce que nous avons relève parfois du défi.} »
    (KNIGHTA.MSG)
  111. Chevalier: « {103}{}{Je ne comprends pas pourquoi mon dernier prototype n'a pas fonctionné.} »
    (KNIGHTA.MSG)
  112. Chevalier: « {108}{}{Eh bien, d'après l'ordinateur ça devrait fonctionner. Bon, j'ai dû faire quelque chose de travers !} »
    (KNIGHTA.MSG)

Hors-jeu[modifier | modifier le wikicode]

  1. Fallout Bible 0 :
    « 2077 Nov Le capitaine Maxson, ses hommes et leurs familles arrivent au bunker de Lost Hills quelques semaines plus tard, faisant de nombreuses victimes en chemin, dont la femme de Maxson (mais pas son fils adolescent). Le bunker de Lost Hills devient le QG de la Confrérie de l'Acier que le Vault Dweller trouve dans Fallout 1. »
  2. Fallout Bible 0 : « 2155 Le père de John Maxson meurt lors d'un raid des Vipers. Maxson s'attend à ce que les Vipers soient intimidés et battent en retraite, mais c'était sans compter leur férocité religieuse (ou leurs armes empoisonnées). Mais une flèche transperce son casque, et il meurt en quelques heures. John Maxson prend le rôle d'Aîné et Rhombus devient le nouveau Paladin en chef. »
  3. Fallout Bible 6 : « Défaite au Centre en 2125 : Leur tentative ratée du raid du Centre lors des années sa création, arrêté de peu par Angus, le fondateur du Centre. Les défenses d'Angus poussent les Vipers à se retirer dans les régions désertiques du nord dans lesquelles ils errent pendant des années, attaquant occasionnellement des caravanes et des petites colonies. Mais au début des années 2150, les Vipers retrouvent suffisamment de forces grâce aux esclaves et aux caravaniers capturés pour établir un camp important dans les badlands au nord du Centre (et au sud du bunker des Collines Perdues). Poussés par une frénésie religieuse (et par la nécessité de subvenir aux besoins des nombreux soldats et disciples), la fréquentation de leurs raids augmentent, si bien qu'ils attirent l'attention de la Confrérie de l'Acier. Celle-ci envoie quelques escouades d'éclaireurs pour traquer les pillards – il s'agit surtout d'un exercice d'entraînement mené par le père de John Maxson, convaincu qu'un petit détachement équipé de SuperArmure est suffisant pour faire face à un groupe de pillards, quelque soit le nombre.
    Quasi-extermination par la Confrérie de l'Acier en 2155 : Une escouade de la Confrérie rencontre un groupe de Vipers et, pendant la fusillade, le père de John Maxson (qui dirige l'escouade) se fait tuer par une flèche empoisonnée. La réponse de la Confrérie est immédiate. Les Paladins, désormais dirigé par Rhombus, entament une campagne à grande échelle contre les Vipers, traquant et éliminant presque tous les membres en l'espace d'un mois. Une poigne de Vipers réussit à fuir au nord et à l'est des chaînes de montagnes. On n'entend plus jamais parler d'eux.
    Lors de la campagne, la Confrérie envoie des éclaireurs et des émissaires au Centre pour traquer les membres des Vipers, débutant ainsi des relations commerciales entre la Confrérie et le Centre (des caravanes livraient déjà des fournitures à la Confrérie, mais après la destruction des Vipers, elles sont devenues régulières). La présence des Vipers dans le wasteland a donc eu un effet positif, pour ce que ça vaut. »
  4. 4,0 et 4,1 Mémoires de l'Habitant de l'Abri
  5. Fallout Bible 6 : « 2. Comment la Confrérie de l'Acier s'est-elle impliquée avec la RNC après la destruction de l'Enclave ?
    Inconnu. On peut supposer qu'ils avaient déjà établis un certain niveau de coexistence avant même les événements de F1, à en juger par le fait qu'un des états de la RNC a été baptisé Maxson (nous y reviendrons dans une prochaine mise à jour, sauf pour dire que le bunker des Collines Perdues n'a PAS été transformé en ville dans la RNC), et compte tenu de leurs liens préexistants avec le Centre, qui est devenu un état de la RNC au moment de F2. J'ai toujours imaginé que la RNC et la CdA ont maintenu une trêve embarrassante, avec du troc et du partage technologique (un peu) entre les deux groupes. »
  6. www.spike.com, GTtv interview with Josh Sawyer : « Dans Fallout: New Vegas, la Confrérie n'est pas aussi importante que dans, disons, Fallout 3. En partie parce qu'au fil du temps, la Confrérie a été en guerre contre la République de Nouvelle Californie. Ainsi, après la fin de Fallout 2, elle est entrée en conflit avec la RNC pour le contrôle des technologies, principalement des armes à énergie, car l'un des principaux objectifs de la Confrérie est de contrôler cette technologie. La RNC ne voulait pas la céder, alors ils sont entrés en guerre. »
  7. Guide officiel du jeu Fallout: New Vegas p. 43 : « La Confrérie de l'Acier est une organisation militante qui se consacre à la préservation des technologies et des connaissances d'avant-guerre. Leur soi-disant mission est de préserver la technologie et les connaissances humaines d'avant la guerre pour les générations futures. En pratique, leur définition de la technologie est étrangement sélective, ignorant les technologies de base mais potentiellement utiles (telles que la modification génétique des cultures et l'ingénierie civile, par exemple), en faveur des technologies de combat telles que les armes à énergie et les armures assistées. Même maintenant, presque deux siècles après la grande guerre, la Confrérie restreint avec zèle l'utilisation et l'accès aux informations relatives à de telles technologies uniquement à ses membres.
    La confrérie du Mojave a agi librement au milieu des déchets de Vegas pendant de nombreuses années, effectuant plusieurs missions de réclamation sans trouver d'opposition importante. L'équilibre des pouvoirs a basculé en 2251 lorsqu'un important contingent de troupes de la RNC est entré dans la région et a occupé le barrage Hoover. Le conflit était inévitable. Près de deux ans de guérilla ont résulté en une bataille d'envergure à HELIOS One, une usine d'énergie solaire que la Confrérie rénovait depuis de nombreux mois dans le but de réparer et d'activer ses capacités offensives cachées (le rayon de la mort ARCHIMEDES II). La bataille d'HELIOS One (Opération : Sunburst) s'est avérée être un désastre pour la confrérie de Mojave. Le chef du chapitre, l'Aîné Elijah, a disparu sans laisser aucune trace. La confrérie fut expulsée des locaux, qui avaient subi de nombreux dégâts. Les survivants ont battu en retraite à Hidden Valley.
    Depuis cette défaite, le chef de la communauté, Elder McNamara a réduit les activités en dehors du bunker pour ne faire que des missions de reconnaissance et des raids occasionnels. Toutes les opérations ont lieu la nuit et les combats contre les forces de la RNC sont strictement interdits. Bien que le style de vie ascétique de la confrérie a bien préparé ses membres à une existence isolée, la passivité de leur situation actuelle s'est très stressante pour ces derniers. »
  8. Fallout: The Roleplaying Game, Livre de règles p. 84-85 : « Les titres couvrent une variété de jetons utilisés pour les échange au sein d'un groupe spécifique. Certaines parties de la Confrérie de l'Acier ont utilisé les titres pour le commerce interne (lorsqu'un membre de la Confrérie veut quelque chose d'un autre membre de la Confrérie), mais ils sont également utilisés dans les endroits où la personne ou le groupe qui contrôle tous les emplois contrôle également tous les commerçants : si vous utilisez des titres, vous ne pouvez pas facilement quitter ce groupe, car vous n'avez pas d'argent accepté par le monde extérieur. »
  9. GameSpot, Fallout Classic Revisited
  10. wiki.teamfortress.com, Mann vs. Machievements

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]