Opération : Sunburst

De Les Archives de Vault-Tec
(Redirigé depuis Opération Sunburst)

Une relecture de cet article a été demandé par un contributeur.

Si vous souhaitez relire cet article, merci de vérifier la conformité du titre, plan et de la typographie. Faites vos retours sur la page de discussion de l'article si nécessaire.
Merci de supprimer le bandeau de relecture si vous jugez l'article conforme aux attentes du wiki.

Opération : Sunburst
HELIOS One.jpg
Informations générales
Date
Lieu
Issue
Victoire décisive de la RNC qui prend le contrôle d'HELIOS One
Belligérants
Commandants
Forces en présence
Pertes
Inconnues
La moitié des Chevaliers et Paladins du Chapitre[3][4]
Évènements associés
Partie de

« Ce serait légèrement plus efficace. On a perdu presque tout le chapitre à défendre une artillerie à la con. »

— Veronica

L'Opération Sunburst[Hors-jeu 1] a été un assaut décisif des forces de la RNC sur celles du chapitre Mojave de la Confrérie de l'Acier afin de prendre le contrôle de la centrale solaire HELIOS One lors de la guerre RNC-Confrérie en 2276.[2]

Contexte[modifier | modifier le wikicode]

L'occupation d'HELIOS One était une décision prise par l'Aîné Elijah, qui avait l'intention de percer les secrets de la centrale.[5] Dans le même temps, le Chapitre du Mojave a pu opérer librement dans les ruines de Vegas durant plusieurs années, effectuant de nombreuses missions de récupération sans opposition sérieuse.[Hors-jeu 1] Mais en 2274, un important contingent de troupes de la RNC a fait son apparition dans la région et a commencé à occuper le barrage Hoover, la faisant ainsi entrer en conflit avec le chapitre.[2][Hors-jeu 2] Malgré cela, l'Aîné Elijah a préféré se concentrer sur la mise en service d'HELIOS One alors que les soldats de la Confrérie s'engageaient dans des opérations d'escarmouches aux allures de guérilla avec les soldats de la RNC.[5][Hors-jeu 1]

Déroulement[modifier | modifier le wikicode]

Face à la montée en puissance de la RNC dans le Mojave, la Confrérie savait que tôt ou tard celle-ci s'en prendrait à la centrale solaire HELIOS One et qu'à ce moment-là, le site ne pourrait être défendu sans risquer de lourdes pertes. Mais pour l'Aîné Elijah, cela n'avait pas d'importance. Les secrets d'HELIOS One devaient passer avant tout le reste, y compris avant le chapitre lui-même. C'est pourquoi il a ordonné aux siens de rester sur place et d'ignorer la RNC tout en sachant qu'en faisant cela il prenait le risque de condamner le Chapitre.[6][7] Une fois en nombre suffisant, la RNC a lancé l'Opération : Sunburst qui consistait en une offensive visant à chasser la Confrérie et prendre le contrôle de l'installation.[Hors-jeu 1][8] Les soldats de la RNC ont alors attaqué la Confrérie par vagues successives, alignant une force qui dépassait en nombre les défenseurs par un ratio compris entre 15 et 20 contre 1.[9][3] Après quoi, plusieurs Paladins, dont le Paladin Hardin, ont recommandé le retrait de la Confrérie, mais l'Aîné Elijah, qui n'était pas de cet avis, a ordonné aux troupes de se retrancher et de protéger l'installation coûte que coûte, indiquant à Hardin qu'il « y était presque », mais sans jamais dire de quoi il s'agissait exactement.[6][10] Bien que la Confrérie soit parvenue à repousser les premiers assauts de la RNC, celle-ci a vite commencé à manquer de munitions.[7] Avec une force de combat déjà limitée, les défenses de la Confrérie ont fini par tomber face aux assauts répétés de la RNC qui déborda les défenseurs de toute part, obligeant ainsi les survivants à se retirer tandis que l'Aîné Elijah était porté disparu durant les combats.[6][7] Au cours de leur retraite, la Confrérie a rapidement réactivé le système de sécurité Archimède I d'HELIOS One afin de piéger les premiers soldats de la RNC à leur entrée dans la zone de contrôle principale.[11][3]

Issue[modifier | modifier le wikicode]

Confrérie de l'Acier[modifier | modifier le wikicode]

À la fin de la bataille, la RNC était parvenue à mettre en déroute la Confrérie, qui avait alors perdu un grand nombre de ses effectifs, dont plus de la moitié de ses Chevaliers et Paladins.[4] Avec la disparition d'Elijah, c'est au Paladin en chef McNamara qu'est revenu le commandement. Sans plus attendre, celui-ci a ordonné aux survivants de se replier vers l'est, en direction des bunkers cachés de Hidden Valley, abandonnant ainsi la centrale aux mains de la RNC. Une fois tous les survivants évacués à Hidden Valley, McNamara, qui entre temps était devenu le nouvel Aîné, a ordonné à ce que tout le secteur soit bouclé, obligeant le Chapitre à respecter un confinement des plus strict.[12][7] Après quoi, les activités et opérations à l'extérieur du bunker ont été considérablement restreinte. Seules les missions jugées comme essentielles et indispensables telles que les missions des ravitaillements et de reconnaissances, ainsi que les patrouilles de nuit étaient autorisées, ce qui permettait également aux membres assignés à ces missions de quitter l'installation souterraine quelques temps, même si ça ne pouvait être que de nuit.[Hors-jeu 1] Le verrouillage de Hidden Valley a persisté jusqu'en 2281 en raison du fait que la RNC avait quintuplé sa présence dans le Mojave, tandis que la Confrérie n'avait, quant à elle, pas réussi à récupérer ses propres forces.[13][Hors-jeu 1]

Enfin, pour avoir abandonné son Chapitre lors de l'opération : Sunburst et être devenu un déserteur, l'Aîné Elijah a été condamné à mort par le Cercle d'Acier.[14]

République de Nouvelle Californie[modifier | modifier le wikicode]

De son côté, après avoir capturé avec succès HELIOS One et consolidé ses positions pour sécuriser la centrale électrique, la RNC a tenté de poursuivre les survivants de la Confrérie, mais en vain. La Confrérie de l'Acier avait disparu sans laisser de trace.[15] Une fois la centrale entre ses mains, la RNC n'a pas tardé à tenter de l'exploiter comme source potentielle d'énergie. Cependant, dans la précipitation, certains de ses soldats ont déclenché le piège de la Confrérie et activé le système Archimedes I qui a alors entraîné la mort de deux d'entre eux et coupé la liaison entre les commandes principales situées dans la tour et celles du bâtiment principal.[11][3]

Bien que le gros de ses troupes ait été presque immédiatement redéployé pour sécuriser le barrage Hoover en préparation de la guerre avec la Légion de Caesar, la RNC a tout de même eu le réflexe de laisser une garnison pour assurer la défense d'HELIOS One pendant que leurs ingénieurs tentent d'obtenir un rendement efficace.[16] Cependant, en raison des normes d'embauche plus que médiocres de la RNC, un escroc incompétent, qui se fait appeler Fantastic, a été embauché pour agir en tant que directeur et ingénieur en chef de la centrale. Preuve en est que s'il a accepté ce travail, c'est parce qu'il avait l'opportunité de se faire de l'argent facile, et qu'en plus, il n'a pas non plus été en mesure d'amener l'installation à un rendement opérationnel, ni même modéré, la laissant bloquée à seulement 1 % d'efficacité.[11]

Un autre ingénieur, cette fois bien plus compétent, du nom d'Ignacio Rivas a, quant à lui, été chargé, par les Disciples de l'Apocalypse, de mener des recherches sur l'installation de manière indépendante tout en s'assurant que Fantastic ne trouverait jamais le moyen de découvrir et de déverrouiller le véritable objectif de l'installation. Comme il le dit : « Certaines choses méritent de demeurer enfouies avec le reste du vieux monde. »[17]

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

L'Opération Sunburst est uniquement mentionnée de façon indirecte dans Fallout: New Vegas. Son nom figure cependant dans le guide officiel du jeu Fallout: New Vegas.[Hors-jeu 1]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Entrées de terminal du bunker de Hidden Valley ; Terminal de Linda Schuler, Entrée de journal 260
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Le Courrier : « J'aimerais en savoir plus sur la République. »
    Dennis Crocker : « Je peux vous donner une petite leçon d'histoire, si c'est ce que vous voulez. En 2274, le Président Kimball fit déployer l'armée de la RNC dans le Mojave, avec pour objectif d'occuper et de réparer le barrage Hoover. Les Rangers et les éclaireurs avaient confirmé que le barrage n'était pas occupé et pouvait être réparé. Mais à leur arrivée au barrage, ils découvrirent une importante présence de tribus et de robots. C'était notre présentation aux Trois Familles, aux Securitrons et, bien sûr, à M. House. Envoyant ses Securitrons comme intermédiaires, M. House demanda un cessez-le-feu. Il prétendait que ses troupes tenaient le barrage Hoover afin de le préserver jusqu'à notre arrivée. Et qu'il était prêt à nous le remettre, du moment que nous nous entendions sur les termes. Ces termes devinrent le Traité de New Vegas. »
    (Dialogue de Dennis Crocker)
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 et 3,4 Le Courrier : « Que faisait ici la Confrérie de l'Acier ? »
    Haggerty : « Aucune idée. Mais ses troupes ont bien combattu. On était, je ne sais pas... à vingt contre un. Ils ont tenu le plus longtemps possible. Ils ont perdu presque tous leurs hommes. Et ils nous ont laissé un cadeau d'adieu. Ils avaient remis en service la centrale avant de tout couper. Ils ont activé un vieux système de sécurité qui nous empêche d'accéder aux commandes. »
    (Dialogue d'Haggerty)
  4. 4,0 et 4,1 Nolan McNamara : « Veronica, j'espère que... »
    Veronica : « Je vous ai apporté un cadeau. Nous avons découvert le secret d'HELIOS One. »
    Nolan McNamara : « Quoi ? Excellent nouvelle ! »
    Veronica : « Non. ARCHIMEDES II est un laser en orbite. Efficace seulement en extérieur et réclamant beaucoup de temps pour se recharger. »
    Nolan McNamara : « Dans les mains de l'ennemi... »
    Veronica : « Ce serait légèrement plus efficace. On a perdu presque tout le chapitre à défendre une artillerie à la con. »
    (Dialogue de Veronica et de Nolan McNamara)
  5. 5,0 et 5,1 Le Courrier : « Oui, quelle est la mission ? »
    Edgar Hardin : « Lorsque nous étions à HELIOS, nos éclaireurs ont signalé qu'un groupement s'installait dans la région pour vendre des armes d'avant-guerre. L'Aîné d'alors, Elijah, était trop préoccupé par la remise en marche d'HELIOS et par la RNC, et nous a ordonné de ne pas nous en occuper. Il est temps que l'on y remédie et que l'on montre à toute la région le poids réel de la Confrérie. Je veux que vous alliez voir ces marchands d'armes, les Van Graff, et que vous fassiez un exemple. Éliminez-les tous. Ensuite, venez me rendre compte. J'enverrai une équipe nettoyer les lieux et récupérer les armes. »
    (Dialogue d'Edgar Hardin)
  6. 6,0 6,1 et 6,2 Le Courrier : « Parlez-moi du dernier Aîné. »
    Edgar Hardin : « Elijah était étrange. Comme son accession au rang d'Aîné, puisqu'il était Scribe. En général, seuls les Paladins sont éligibles. Mais on fit une exception dans son cas en raison de son génie. Malheureusement, ses connaissances scientifiques ne s'étendaient pas à la tactique. Tenter de défendre HELIOS a été une grave erreur, et de nombreux frères l'ont payée de leur vie. De nombreux Paladins, dont moi, lui ont conseillé de mener un repli, mais il a refusé de bouger. Il a dit qu'il "y était presque". Nous n'avons jamais découvert ce qu'il entendait par là. Lorsque le périmètre fut débordé, l'Aîné avait disparu. »
    (Dialogue d'Edgar Hardin)
  7. 7,0 7,1 7,2 et 7,3 Le Courrier : « Racontez-moi ce qui s'est passé à HELIOS. »
    Ramos : « Je suis sûr qu'on vous a déjà raconté tout ça. Il y a quelques années, notre chapitre tenait la centrale solaire d'HELIOS One. L'Aîné de l'époque, Elijah, était obsédé par cet endroit. C'est l'unique raison de la durée de notre séjour là-bas. C'était un lieu difficile à défendre et nous savions que la RNC approchait, mais l'Aîné a refusé de partir, disant qu'il lui fallait "plus de temps". Nous n'avons jamais su pourquoi. Des vagues de soldats de la RNC ont déferlé sur nous de toutes parts. On a tenu un moment, mais la RNC avait plus d'hommes que nous n'avions de munitions. Nos défenses ont fini par être débordées. L'Aîné Elijah étant introuvable, McNamara a pris le commandement et a lancé le reste de nos troupes dans une percée vers l'ouest. On a perdu beaucoup de monde, mais on a brisé l'encerclement pour arriver ici. Aucun doute, McNamara a sauvé le chapitre, ce jour-là. »
    (Dialogue de Ramos)
  8. Le Courrier : « Il ne devrait pas y avoir plus de monde pour défendre une centrale ? »
    Haggerty : « Si. Mais nous n'en tirons pas beaucoup d'énergie, alors aucun de nos ennemis ne s'y intéresse de près. Ce n'est pas comme le barrage Hoover. On n'a eu ici un groupe de combat uniquement le temps de prendre ce site à la Confrérie de l'Acier. Ensuite, il est parti au barrage, comme tout le monde. La Légion de Caesar envoie des gens de temps en temps. Surtout pour tester les défenses. Le problème, c'est qu'elle peut nous battre quand elle veut. »
    (Dialogue d'Haggerty)
  9. Le Courrier : « Pourquoi haïssez-vous autant la Confrérie ? »
    Robert House : « Parce qu'ils sont grotesques ! Parce qu'ils se pavanent dans le Mojave en jouant aux chevaliers d'antan. Ou plutôt, le faisaient jusqu'à ce que la RNC leur montre que la pureté idéologique et les armures ne servent pas à grand-chose à un contre quinze. Le monde n'a nullement besoin de techno-fétichistes psychologiquement instables. Éliminez-les, voulez-vous ? »
    (Dialogue de Robert House)
  10. Entrées de terminal du bunker de Hidden Valley ; Terminal de Linda Schuler, Entrée de journal 01
  11. 11,0 11,1 et 11,2 Le Courrier : « Qu'est-ce que vous essayez de faire ? »
    Fantastic : « Eh ben, si on a du courant, c'est parce que le mec qui dirige tout ça, c'est Fantastic. Mais les miroirs, à l'extérieur, sont mal alignés, alors le rendement ne dépasse pas 1 %. Et il y en a qui trouvent ça insuffisant. Le problème, c'est que la plupart des commandes ne sont pas ici. Elles sont dans la tour. Et elle est protégée par une sécurité d'avant-guerre qu'un crétin de la RNC a activée en arrivant. Deux types sont morts et plus personne n'y va. Ils veulent que je fasse une omelette, mais j'ai pas le droit de toucher à leurs œufs, vous me suivez ? »
    (Dialogue de Fantastic)
  12. Le Courrier : « M. House ne sera pas un problème. Il a été déconnecté. »
    Cassandra Moore : « Mais il est encore en vie ? Il faudra que je pense à envoyer quelqu'un suivre cette affaire. Bref, au moins, on ne le verra pas ce coup-ci. Vous apprécierez peut-être de savoir que vos efforts ont été remarqués en plus haut lieu. Ça fait un bon moment que les gradés ont lancé l'idée d'une visite présidentielle au barrage. Pour rassembler les troupes, remonter leur moral, etc. Grâce à nos avancées, ils jugent la situation assez sûre pour organiser ce foutu événement. Pendant ce temps, j'ai une dernière mission pour vous. Il y a des années de ça, nous avons réussi à arracher la centrale solaire HELIOS One des mains du groupe régional de la Confrérie de l'Acier. C'était une victoire écrasante, et personne n'a plus aperçu la confrérie. La plupart des gens pensent que la menace de la confrérie s'est dispersée. Récemment, nous avons perdu la trace d'éclaireurs dans une zone à l'ouest d'HELIOS. J'ai bien peur que la confrérie ne soit dans le coup. Je veux que vous les trouviez et lorsque ce sera le cas, que vous les acheviez une bonne fois pour toute. Des questions ? »
    (Dialogue de Cassandra Moore)
  13. Le Courrier : « Parlez-moi du bouclage. »
    Nolan McNamara : « Il s'agit d'une mesure de protection adoptée après la défaite à HELIOS. La RNC était sur nos talons et un autre affrontement nous aurait éliminés. Nous avons décidé de nous cacher quelque temps, de soigner les blessés et de tenter d'échafauder une nouvelle stratégie. Cependant, après avoir repris des forces, nos premières sorties ont montré que la présence de la RNC s'était accrue dans la région. Il y a aujourd'hui cinq fois plus de soldats de la RNC dans la région et nous sommes deux fois moins nombreux qu'à HELIOS. Le bouclage a par conséquent été prolongé. Si nous sortions, nous serions tous tués. »
    (Dialogue de Nolan McNamara)
  14. Journal de patient : Y-17
  15. Le Courrier : « Je pensais que la Confrérie avait été éliminée à HELIOS One. Comment ont-ils pu survivre ? »
    Cassandra Moore : « Après la bataille, nous avons consolidé le siège de la centrale avant de poursuivre nos ennemis. C'était une erreur, évidemment, mais ils ne pouvaient pas aller bien loin. Quand on est partis à leurs trousses, ils avaient disparu. Certains d'entre nous pensent qu'ils avaient des moyens d'évacuation, comme les vertiptères utilisés par l'Enclave, et qu'ils se sont enfuis. Moi, je crois qu'ils ont trouvé un endroit près d'HELIOS pour se planquer, et qu'ils ne sont jamais partis bien loin. D'autres questions ? »
    (Dialogue de Cassandra Moore)
  16. Le Courrier : « Il ne devrait pas y avoir plus de monde pour défendre une centrale ? »
    Haggerty : « Si. Mais nous n'en tirons pas beaucoup d'énergie, alors aucun de nos ennemis ne s'y intéresse de près. Ce n'est pas comme le barrage Hoover. On n'a eu ici un groupe de combat uniquement le temps de prendre ce site à la Confrérie de l'Acier. Ensuite, il est parti au barrage, comme tout le monde. La Légion de Caesar envoie des gens de temps en temps. Surtout pour tester les défenses. Le problème, c'est qu'elle peut nous battre quand elle veut. »
    (Dialogue d'Haggerty)
  17. Le Courrier : « Je fais simplement ce qu'il faut pour maintenir la paix. »
    Ignacio Rivas : « C'est rassurant, même si les intentions de beaucoup de gens qui ont déclaré la même chose aux Disciples de l'Apocalypse étaient loin d'être pures... Mais si vous dites la vérité, écoutez mon conseil : cette installation recèle des dangers dont aucun de ceux qui s'y trouvent n'ont la moindre idée Prenez garde à ce que vous faites ici et à qui vous prêtez l'oreille. Certaines choses méritent de demeurer enfouies avec le reste du vieux monde. »
    (Dialogue d'Ignacio Rivas)

Hors-jeu[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Guide officiel du jeu Fallout: New Vegas, Édition Collector, p. 43 : Confrérie de l'Acier
    La Confrérie de l'Acier est une organisation militante qui se consacre à la préservation des technologies et des connaissances d'avant-guerre. Leur soi-disant mission est de préserver la technologie et les connaissances humaines d'avant-guerre pour les générations futures. En pratique, leur définition de la technologie est étrangement sélective, ignorant les technologies de base, mais potentiellement utiles (telles que la modification génétique des cultures et l'ingénierie civile, par exemple), en faveur des technologies de combat telles que les armes à énergie et les armures assistées. Même maintenant, presque deux siècles après la grande guerre, la Confrérie restreint avec zèle l'utilisation et l'accès aux informations relatives à de telles technologies uniquement à ses membres.
    La confrérie de Mojave a agi librement au milieu des déchets de Vegas pendant de nombreuses années, effectuant plusieurs missions de réclamation sans trouver d'opposition importante. L'équilibre des pouvoirs a basculé en 2251 lorsqu'un important contingent de la RNC est entré dans la région et a occupé le barrage Hoover. Le conflit était inévitable. Près de deux ans de guérilla ont résulté en une bataille d'envergure à HELIOS One, une usine d'énergie solaire que la Confrérie rénovait depuis de nombreux mois dans le but de la réparer et d'activer ses capacités offensives cachées (le rayon de la mort ARCHIMEDES II). La bataille d'HELIOS One (Opération : Sunburst) s'est avéré être un désastre pour la confrérie de Mojave. Le chef du chapitre, l'Aîné Elijah, a disparu sans laisser aucune trace. La confrérie fut expulsée des locaux, qui avaient subi de nombreux dégâts. Les survivants ont battu en retraite vers Hidden Valley.
    Depuis cette défaite, le chef de la communauté, l'Aîné McNamara a réduit les activités en dehors du bunker pour ne faire que des missions de reconnaissance et des raids occasionnels. Toutes les opérations ont lieu la nuit et les combats contre les forces de la RNC sont strictement interdits. Bien que le style de vie ascétique de la confrérie a bien préparé ses membres à une existence isolée, la passivité de leur situation actuelle s'est révélée être très stressante pour ces derniers.
  2. Guide officiel du jeu Fallout: New Vegas, Édition Collector p. 458 : Dates importantes
    2274 : Les forces de la RNC se déplacent vers l'est et occupent le barrage Hoover. La RNC signe à contrecœur le Traité de New Vegas reconnaissant M. House et ses intendants, les Trois Familles, comme étant les propriétaires légitimes du Strip. Le Strip ouvre ses portes.