Campagne du Mojave

De Les Archives de Vault-Tec

Une relecture de cet article a été demandé par un contributeur.

Si vous souhaitez relire cet article, merci de vérifier la conformité du titre, plan et de la typographie. Faites vos retours sur la page de discussion de l'article si nécessaire.
Merci de supprimer le bandeau de relecture si vous jugez l'article conforme aux attentes du wiki.

Il manque une illustration pour cette article.

En fonction de la nature du sujet, il peut s'agir d'une capture du jeu, d'un dessin, d'une photo, etc. Vous pouvez téléverser un nouveau fichier ou consulter la médiathèque avant de l'ajouter à l'article. Consulter le guide de l'utilisateur pour connaitre toutes nos recommandations.

Campagne du Mojave
Informations générales
Date
2253 - en cours
Lieu
Issue
Déterminée par les actions du Courrier
Belligérants
Commandants
Forces en présence
Pertes
Lourdes :
Énorme : La Légion est pratiquement anéantie lors de la seule première bataille du barrage Hoover
Très faibles :
  • Quelques membres des Trois Familles avant la première bataille du barrage Hoover
  • Quelques Sécuritrons
  • Plus de la moitié de leurs forces
    5e belligérant :
  • De lourdes pertes face aux Trois Familles
  • Plusieurs douzaines de guerriers et civils Khans à Bitter Springs
  • Évènements associés
    Connexe

    La campagne du Mojave, aussi connue sous le nom de campagne de pacification du Mojave, est une offensive militaire lancée par la République de Nouvelle Californie en 2253, dans le but d'annexer l'ensemble des terres dévastées du Mojave et de mettre la main sur ses précieuses ressources.

    Histoire[modifier | modifier le wikicode]

    Le début de la campagne du Mojave trouve son origine après le massacre de 38 citoyens de la RNC par des raiders stationnés dans le désert du Mojave, en 2253. Ce massacre a eu un tel écho dans la presse de la République que sa présidente de l'époque, Joanna Tibbett, se devait de faire quelque chose pour rendre justice et venger la mort de ses 38 concitoyens. Malheureusement pour elle, sa réponse, jugée comme étant beaucoup trop "timide", la conduit à être destituée à la suite d'une motion de censure. Son successeur, le président Wendell Peterson, ordonne quant à lui l'envoi de trois bataillons d'infanterie de la RNC dans le Mojave, en représailles. Ainsi démarre le début de la campagne du Mojave.[Hors-jeu 1]

    Bien que l'intention initiale de la campagne était d'éradiquer les groupes de raiders pour permettre aux citoyens de la RNC de s'établir en toute sécurité, celui-ci a peu à peu divergé jusqu'à ce que le nouvel objectif soit de garder le contrôle du barrage Hoover, d'empêcher la Légion de Caesar de traverser le fleuve Colorado et d'empêcher cette dernière de mettre en danger les territoires de la République à l'ouest.[1]

    Arrivée de la RNC dans le Mojave[modifier | modifier le wikicode]

    À son arrivée dans le Mojave, en 2272, la RNC a aussitôt un avant-poste militaire afin de sécuriser les routes reliant le Mojave aux territoire de la Nouvelle Californie.[Hors-jeu 1] Après quoi, et dès 2273, la RNC avait envoyé des Rangers en observation et reconnaissance dans l'Est pour y repérer tout ce qui pouvait les intéresser.[2] Grâce à ces missions, les Rangers ont découvert que la ville d'avant-guerre de Las Vegas (désormais rebaptisée en New Vegas) avait été relativement épargnée par les bombes et que le barrage Hoover pouvait être réparé et relancé. Réalisant l'importance de cette infrastructure sur le plan stratégique et économique, la République a rapidement envoyé, l'année suivante, un important détachement militaire pour prendre le contrôle de la région de New Vegas dans l'espoir d'utiliser les ressources de la ville et ses alentours à son avantage.[3]

    Peu après son établissement dans le Mojave, la RNC s'est empressée de prendre le contrôle des territoires voisin, comme celui de Bullhead City, dans ce qui est devenu la "pacification du Mojave".[Hors-jeu 1] Puis, lorsque la République est parvenue à mobiliser suffisamment d'hommes, celle-ci a immédiatement ordonné à ses troupes de démarrer l'occupation du barrage Hoover. Toutefois, si la RNC n'a pu occuper toute la région une fois le barrage en sa possession, c'est parce qu'elle a été contrainte de signer un traité avec M. House et les Trois Familles, en 2274. Sans cela la République aurait poursuivi son annexion du Mojave en s'emparant de la ville de New Vegas. Selon les termes du traité, la RNC a reçu le contrôle du barrage, qui avant cela était sous le contrôle de M. House, et a été autorisée à détourner 95% de l'électricité produite vers les états de la République, tout en veillant à ce que les 5% restants soit dirigés vers le Strip. Outre cela, la RNC a également été autorisée à déployer ses troupes dans la région et à permettre à ses citoyens de visiter le Strip sans interférence d'aucune sorte, en échange de quoi, elle devrait reconnaître l'indépendance de New Vegas. Pour s'assurer que M. House reste fidèle au traité, l'ambassade de la RNC a été établie sur le Strip après la signature du traité.[Hors-jeu 1][3] Grâce au redémarrage du barrage, la ville de New Vegas a pu connaître un nouvel essor, ce qui n'a pas manqué d'attirer les citoyens fortunés de la République à la fois désireux et curieux de découvrir un tel endroit.

    Cependant, la campagne du Mojave s'est avérée et s'avère toujours être un cauchemar logistique. Non seulement le matériel et les troupes tardent à arriver là où on en a besoin, mais les fonds de la République pour financer la campagne sont également bloqués au Cimetière, où des élections sénatoriales sont en cours.[4] La raison de ce blocage d'argent tient essentiellement au fait que la campagne du Mojave est si impopulaire auprès des citoyens de la RNC que les sénateurs ne veulent pas gâcher leurs chances lors d'une élection en accordant des fonds à un désert que beaucoup ne verront jamais et qui causent la perte de nombreux soldats.[5] De plus, défendre et garder le barrage Hoover opérationnel, tout en trouvant un moyen de renforcer les défenses contre la Légion est un défi si grand pour la RNC qu'à ce jour, seuls les deux premiers peuvent être accomplis.[4]

    Premier contact avec la Légion[modifier | modifier le wikicode]

    Les richesses et le territoire du Mojave, nouvellement acquis par la RNC, se sont vite retrouvés menacés par l'arrivée d'un nouvel adversaire dans la région : la Légion de Caesar. Sous le commandement du Légat de Malpais, les forces de la Légion ont ouvert le feu sur les troupes de la RNC stationnées au barrage Hoover, dans le but de capturer ce point hautement stratégique et de traverser le fleuve Colorado. Cette attaque a marqué le début de la première bataille du barrage Hoover.[Hors-jeu 1] au cours de laquelle le Légat de Malpais a fait avancer ses troupes droit sur les soldats retranchés de la RNC, mais sans que celles-ci aient pu pénétrer les défenses de la République. De leur côté, le 1er de Reco et les Rangers de la RNC, sous le commandement du chef Hanlon, ont utilisé leur adresse au tir pour éliminer les Centurions et Décanus de la Légion afin d'inciter le Légat de Malpais à ordonner à l'élite de la Légion de poursuivre les tireurs d'élite ennemis, qui ont alors opéré un repli tactique vers l'ouest, en direction de l'ancienne ville de Boulder City.

    Malheureusement pour lui, ce n'est que trop tard que le Légat s'est rendu compte que les Rangers et le 1er de Reco avaient posé des explosifs tout au long de leur itinéraire de repli, et ce jusque dans la ville de Boulder City. Lorsque les forces d'élite de la Légion sont entrées dans la ville, les Rangers ont fait exploser la ville, infligeant par conséquent des pertes massives à l'ennemi et paralysant leur offensive. Après quoi, les quelques survivants du piège de Boulder City ont été achevés par les soldats de la RNC placés sous le commandement du général Lee Oliver, qui ont ensuite contre-attaqué, repoussant et mettant ainsi en déroute la force principale de la Légion, après avoir réussi à défendre le barrage.

    Guerre contre la Légion[modifier | modifier le wikicode]

    Malgré sa défaite au barrage Hoover, la Légion ne resterait pas longtemps sans rien faire. L'une des bases avancées de la RNC, le camp Nelson, a été complètement anéantie par une troupe de la Légion dans une étrange répétition de la perte de Fort Aradesh. Un autre camp, le camp Searchlight, a été fortement irradié lors d'une opération de sabotage menée par les frumentarii de la Légion, transformant ainsi les rares survivants de la base en goules sauvages.[6]

    Sous la présidence du Président Aaron Kimball et le commandement du général Lee Oliver, le moral des soldats est au plus bas, ce qui fini immanquablement par faire grimper les taux de désertion. L'un des exemples les plus parlant est sans nul doute le camp Forlorn Hope, situé sur la ligne de front, et dont le nom provient des soldats et habitants du Mojave qui l'ont surnommé ainsi en raison du grand nombre de soldats déprimés qu'il abrite et qui sont constamment harcelés par les troupes de la Légion.[7] Toutefois, sur le plan stratégique, la situation n'est guère brillant puisqu'on peut noter que la RNC a ordonné à ses troupes de maintenir une ligne défensive le long du fleuve Colorado, et ce en vu de se préparer pour la bataille à venir sur le barrage Hoover, et dont l'issue décidera du sort de toute la région. Cependant, cette stratégie comporte de nombreuses failles, dont la principale pourrait se traduire par une trop grande dispersion des troupes de la RNC le long de la ligne de front, principalement en raison de l'insistance, ou de l'obsession permanente, d'Oliver à vouloir absolument rassembler des troupes et du matériel au barrage Hoover au détriment du reste des lignes de front. À cause de cela, et d'une bureaucratie trop lourde, les soldats de la RNC ne peuvent plus empêcher la Légion de traverser le fleuve pour y mener divers opérations comme celles ayant débouché sur le massacre de Nipton ou l'attaque du poste de rangers Charlie.[8] Heureusement pour elle, ces failles n'ont pas suffisamment été exploitées par la Légion pour que cela mette en péril la présence de la RNC dans la région.

    Étant donné que le dollar néo-californien, adossé à l'or de la RNC, a perdu une grande partie de sa valeur après que la Confrérie de l'Acier ait tendu une embuscade et détruit les gisements d'or de la République lors de la guerre RNC-Confrérie, le dollar de la RNC est désormais adossé au prix de l'eau, ce qui explique pourquoi la RNC est décidée à tenir le barrage Hoover d'une main de fer. De plus, grâce aux capacités de production du barrage, la RNC est également en mesure de fournir le Strip et d'autres communautés voisines en électricité et eau potable potable en échange de fournitures militaires et d'un pied-à-terre dans la région. Ces éléments, mis en place par la RNC, visent en réalité à arracher le contrôle du Strip à Robert House, chose qui ne peut se concrétiser tant que la Légion de Caesar reste une menace sérieuse.

    Bien que la RNC engage ouvertement les patrouilles de la Légion à vue, de tels efforts se sont avérés vains pour tout dommage à long terme sur les troupes de la Légion. L'armée de Sécuritrons possédée par House représentent une menace bien plus sérieuse, à la fois pour la RNC et la Légion. Cependant, cette impasse dans laquelle se sont retrouvées les trois factions est menacée par l'arrivée du jeton de platine. De plus, la campagne du Mojave est devenue de plus en plus impopulaire parmi les citoyens de la RNC, principalement dans les régions éloignées de Vegas, pour qui la campagne n'est rien d'autre que de l'argent perdu et des enfants sacrifiés pour rien. Résultat des courses, les sénateurs opposés à la guerre tirent parti de ces troubles à leur avantage lors des prochaines élections sénatoriales de 2281.

    Guerre contre la Confrérie de l'Acier[modifier | modifier le wikicode]

    Avant même d'entrer dans le Mojave, la RNC et la Confrérie de l'Acier s'étaient déjà engagés dans une guerre particulièrement longue et sanglante, engendrée par des désaccords concernant la manière dont la technologie devait être utilisée dans les terres désolées. Malgré une technologie et une formation bien supérieures à celles de la RNC, la Confrérie a dû battre en retraite après avoir perdu de nombreuses batailles sur les différentes lignes de front. Lorsque la République a érigé le camp McCarran pour en faire une base d'opérations dans la région du Mojave en 2275, celle-ci a dû faire face à des attaques sporadiques de guérilla de la part du chapitre du Mojave[Hors-jeu 1].

    Malheureusement, pour la Confrérie, l'issue de la guerre se soldera par une défaite lors de la bataille pour le contrôle de la centrale solaire d'HELIOS One, en 2276. Suite à cette bataille, surnommée Opération Sunburst, le chapitre a tellement enregistré de pertes que celui-ci s'est retrouvé contraint de se retirer à Hidden Valley où il est resté caché durant des années, n'envoyant que des équipes de reconnaissance afin d'effectuer des missions dites indispensables à sa survie[Hors-jeu 1][9].

    Le succès de la RNC sur la Confrérie peut être attribué à des effectifs supérieurs en nombre, ainsi qu'à une meilleure maitrise en terme de stratégie et tactique militaire. Profitant de son avantage et de sa supériorité numérique estimée à 20 contre 1, la RNC a rapidement, et de manière décisive, submergé et mis en déroute la Confrérie dans ce qui peut être facilement décrit comme étant la victoire la plus décisive de toute la guerre RNC-Confrérie. Après quoi, la RNC a immédiatement redéployé ses forces sur le barrage Hoover par crainte d'une nouvelle attaque de la Légion sur l'un de ses points vitaux[10].

    Guerre contre les Grands Khans[modifier | modifier le wikicode]

    Au début de la guerre, les Grands Khans se sont lancés dans une série de raids visant les avant-postes militaires et colonies civiles de la RNC. En retour, celle-ci s'est finalement décidé à lancer plusieurs contre-attaques et est parvenue à remonter la piste d'un groupe de pillards Khans jusqu'à leur colonie principale, à Bitter Springs. Pensant qu'il s'agissait d'un simple camp de raid, la RNC a organisé une vaste opération militaire destinée à mettre fin aux agissement des Kans dans la région. Malheureusement, l'opération a dégénéré et a mené au massacre de Bitter Springs[Hors-jeu 1].

    Suite à cet épisode, le chef des Khans, Papa Khan, a commencé à nourrir un profond ressentiment à l'égard de la RNC et envisage désormais de forger une alliance avec la Légion de Caesar sans savoir que cela mènerait sa tribu à sa perte en cas de victoire de cette dernière.[11] Il a également forgé une alliance économique avec les Tox, à qui il vend plusieurs drogues afin qu'ils harcèlent les position de la RNC en retour[12].

    Références[modifier | modifier le wikicode]

    1. Le Courrier : « Pourquoi la RNC s'intéresse-t-elle à ce désert ? »
      Hayes : « Ce n'est pas un secret. Notre intérêt est double. D'abord, nous voulons conserver le barrage Hoover qui alimente la République en eau potable et en énergie. Ensuite, nous voulons empêcher la Légion de traverser le fleuve Colorado et de mettre en danger notre territoire historique. »
      (Dialogue du caporal Hayes)
    2. Le Courrier : « Vous avez toujours fait partie du 1er de Reco ? »
      Sterling : « J'ai été un Ranger... parmi les premiers envoyés à l'est, avant même qu'on prenne le barrage. Observation et reconnaissance. On a exploré les terres, étudié les habitants tout en restant discrets. Des copains à moi ont été les premiers à reconnaître le barrage. C'était en 73, si je me souviens bien. La plupart de ces Rangers sont morts, aujourd'hui. La région de Vegas a toujours été une mangeuse d'hommes. C'est seulement un peu plus littéral, de nos jours. »
      (Dialogue du caporal Sterling)
    3. 3,0 et 3,1 Le Courrier : « J'aimerais en savoir plus sur la République. »
      Dennis Crocker : « Je peux vous donner une petite leçon d'histoire, si c'est ce que vous voulez. En 2274, le Président Kimball fit déployer l'armée de la RNC dans le Mojave, avec pour objectif d'occuper et de réparer le barrage Hoover. Les Rangers et les éclaireurs avaient confirmé que le barrage n'était pas occupé et pouvait être réparé. Mais à leur arrivée au barrage, ils découvrirent une importante présence de tribus et de robots. C'était notre présentation aux Trois Familles, aux Securitrons et, bien sûr, à M. House. Envoyant ses Securitrons comme intermédiaires, M. House demanda un cessez-le-feu. Il prétendait que ses troupes tenaient le barrage Hoover afin de le préserver jusqu'à notre arrivée. Et qu'il était prêt à nous le remettre, du moment que nous nous entendions sur les termes. Ces termes devinrent le Traité de New Vegas. Le Traité reconnaissait la souveraineté de M. House sur le Strip et nous accordait le droit d'établir des bases militaires près du barrage et de l'aéroport McCarran. La RNC a légalement la possibilité d'envoyer 95% de l'électricité produite par le barrage vers nos états. Les 5% restants vont au Strip.Le Traité interdit à la RNC d'empêcher ses citoyens, ou ses troupes en permissions, de se rendre sur le Strip. Une fois sur le Strip, nos citoyens sont sujets à des arrestations - ou à des châtiments - de la part des Securitrons, même si c'est plutôt rare. Nos troupes ont un statut particulier. Les Securitrons ne peuvent intenter des actions à leur encontre. Bien sûr, nous interdisons également à nos troupes de porter des armes à feu sur le Strip, afin d'éviter tout problème. Notre police militaire s'occupe de garder nos troupes en permission dans le droit chemin. Je ne voudrais pas être à leur place. L'ambassade fut établie quelques semaines après la signature du Traité. House nous a refilé une bicoque pourrie dont il n'avait plus l'usage. Je suis le troisième ambassadeur en titre. Et le premier, je pense, à accepter ses limites. Mes prédécesseurs avaient l'ambition d'annexer le Mojave. Ils pensaient pouvoir convaincre M. House de se joindre à eux. Je n'ai même jamais parlé à ce type - ou quoi que ce soit. La situation changera peut-être une fois que nous aurons chassé la Légion. »
      Le Courrier : « Continuez. »
      Dennis Crocker : « En attendant, on suit les allées et venues des ressortissants et des soldats de la RNC, on cherche à leur éviter les ennuis, mais c'est le job du capitaine Pappas. Moi, je m'occupe de comptes rendus que j'expédie au gouvernement de la RNC, c'est assez fastidieux mais nous enregistrons parfois des progrès. »
      (Dialogue de Dennis Crocker)
    4. 4,0 et 4,1 Le Courrier : « Comment va la RNC ? »
      Hanlon : « On a connu de meilleures campagnes, c'est clair. Ce n'est pas facile de tenir toute une rive du fleuve. On est assez dispersé et la Longue 15 porte bien son nom. Obtenir du ravitaillement, c'est long. Des renforts, encore plus long. Le sénat de la RNC serre les cordons de la bourse et le président Kimball a lancé les Rangers les plus aguerris à la chasse aux fantômes dans la Baja. Même Caesar sait que le général Oliver retourne au barrage. Le colonel Moore s'en sort bien, là-bas. À sa manière, bien sûr, quand elle n'essaie pas d'obliger mes Rangers à lui venir en aide. Mais assurer la sécurité et le fonctionnement du barrage, c'est déjà beaucoup de travail. Alors, établir en plus des défenses contre la Légion... »
      Le Courrier : « Comment va la RNC ? »
      Hanlon : « L'Avant-poste de Mojave a transmis l'info : les Rangers revenant de la Baja sont passés par Dayglow il y a une semaine. Certaines patrouilles de Rangers ont signalé que les troupes d'Oliver en armure assistée commençaient à renforcer le front. J'aurais aimé qu'elles arrivent plus tôt, mais avec le sénat... »
      (Dialogue du Chef Hanlon)
    5. Le Courrier : « Pourquoi les fonds sont-ils liés au Cimetière ? »
      Hanlon : « Les élections sénatoriales sont pour bientôt. Les élus ne veulent plus financer la campagne du Mojave parce qu'elle est devenue impopulaire. La plupart des gens du Cimetière ne sont jamais allés à New Vegas et n'y mettront probablement jamais les pieds. Tout ce qu'ils savent, c'est que leur fric fout le camp dans ce désert et que leurs frères, leurs sœurs, leurs fils et leurs filles crèvent ici. »
      (Dialogue du Chef Hanlon)
    6. Nous irons tous ensemble
    7. Redonner espoir
    8. Retour à l'envoyeur
    9. Dans les ténèbres
    10. Le Courrier : « Il ne devrait pas y avoir plus de monde pour défendre une centrale ? »
      Haggerty : « Si. Mais nous n'en tirons pas beaucoup d'énergie, alors aucun de nos ennemis ne s'y intéresse de près. Ce n'est pas comme le barrage Hoover. On n'a eu ici un groupe de combat uniquement le temps de prendre ce site à la Confrérie de l'Acier. Ensuite, il est parti au barrage, comme tout le monde. La Légion de Caesar envoie des gens de temps en temps. Surtout pour tester les défenses. Le problème, c'est qu'elle peut nous battre quand elle veut. »
      (Dialogue d'Haggerty)
    11. Oh, papa
    12. Lune de miel

    Hors-jeu[modifier | modifier le wikicode]

    1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 Guide officiel du jeu Fallout: New Vegas Édition Collector p. 458, Dates importantes :
      2253 : La présidente Tibbett est démise de ses fonctions par une motion de censure à la suite de sa réponse « timide » face au massacre de 38 citoyens de la RNC par des raiders du Mojave. Son remplaçant, le président Wendell Peterson, ordonne à trois bataillons d'infanterie de la RNC d'entrer dans le Mojave.
      2270 : L'élimination des tribus dans la région de Bullhead City est terminée. « La pacification du Mojave », comme on l'appelle, fait du général Aaron Kimball un héros national.
      2272 : Établissement de l'avant-poste de Mojave de la RNC.
      2274 : Les forces de la RNC se déplacent vers l'est et occupent le barrage Hoover. La RNC signe à contrecœur le Traité de New Vegas reconnaissant M. House et ses intendants, les Trois Familles, comme étant les propriétaires légitimes du Strip. Le Strip ouvre ses portes.
      2274 : Le barrage Hoover redémarre et le Strip s'illumine. Le premier groupe de citoyens privilégiés et curieux de la RNC visite le Strip.
      2275 : Le Camp McCarran est établi et devient le quartier général de la RNC dans le Mojave. Des combats sporadiques commencent avec le chapitre du Mojave de la Confrérie de l'Acier. Le gouvernement de la RNC retire officiellement son soutien officiel aux Disciples de l'Apocalypse et fonde le Bureau des Sciences et de l'Industrie.
      2276 : Le conflit avec la Confrérie de l'Acier s'intensifie, aboutissant à une victoire décisive de la RNC à HELIOS One. La Confrérie du Mojave est considérée comme étant « neutralisée ».
      2277 : Les forces de la Légion, sous le commandement du Légat de Malpais, ne parviennent pas à arracher le contrôle du barrage Hoover à la RNC. Malgré de lourdes pertes, la victoire de la RNC est célébrée partout sur son territoire.
      2278 : Après l'enlèvement et le meurtre de quatre soldats, les troupes de la RNC attaquent la colonie des Grands Khans à Red Rock Canyon* et massacre plusieurs dizaines d'hommes, de femmes et d'enfants. Cet événement n'est pas signalé dans la presse de la RNC.
      Note :  Le Guide déclare à tort que la RNC a attaqué Red Rock Canyon et non Bitter Springs.