Helios One

De Les Archives de Vault-Tec
HELIOS One.jpg
Helios One locFR.jpg
Emplacement
Marqueur
HELIOS One
Segments
Sections
Bâtiments
Population
Factions
Propriétaires
Poseidon Energy (avant-guerre)
Chefs
Autres acteurs
Créatures
Robots
Autre
Quêtes
Technique
Cellule
HeliosOne (Helios One)
Wilderness (-5,1) (mirror yard)
HELIOSOnePlant (centrale)
HELIOSOneTower (tour de réc. solaire)
HELIOSOneDeck (étage d'observation)
Ref ID
000deb42 (Helios One)
000deb32 (mirror yard)
000d7e48 (centrale)
000d7f7a (tour de réc. solaire)
000d8052 (étage d'observation)
Terminaux
Helios One reflector mapFR.png
Helios One loc mapFR.jpg
Solar collection tower mapFR.png

« Vous avez peut-être remarqué le bâtiment énorme au nord d'ici. C'est HELIOS One. Il est tenu par la RNC, donc interdit aux prospecteurs. »

— Vieille Mme. Gibson

Helios One est une centrale à concentration solaire d’avant guerre appartenant à la société Poseidon Energy. Elle produisait et fournissait (possiblement encore) l’énergie de New Vegas et de toute la région du désert du Mojave. L'usine contient également le système de contrôle de deux installations d’armes satellites expérimentales, le système d’autodéfense Archimedes I et le système offensif Archimedes II.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Avant la guerre[modifier | modifier le wikicode]

Construite avant la Grande Guerre comme une centrale solaire de nouvelle génération, saluée comme l’aube d’un âge d’or, HELIOS One était plus qu’une simple source d’énergie renouvelable. Elle a aussi servi de centre de recherche et de développement pour le canon à énergie orbitale top secret de l’armée américaine, Archimedes II. Ayant rejoint la "Famille Poseidon" quand ils ont commencé à travailler, les employés de HELIOS One étaient censés garder les projets d’entreprise secret, car divulguer ces projets de recherches pouvait poser une menace à la sécurité nationale si les communistes ont eu vent de projets de Poseidon Energy. [2]

L’aspect militaire des affaires a été géré par le brigadier-général Scott Lowe, qui a supervisé les essais. [3] Mais ces essais de l’arme orbitale se sont révélés infructueux, car même si le canon orbital (Archimedes II) et le réseau de petits lasers dédiés à la défense des installations (Archimedes I) ont fonctionnés, ils ont entraîné un plantage de 2,5 minutes de l’installation et une surchauffe du système dans les fluctuations de puissance des installations voisines, y compris Hidden Valley et Black Mountain. La Grande Guerre a empêché la poursuite du développement. [4][5]

Opération : Sunburst[modifier | modifier le wikicode]

Après des siècles d'abandon, la confrérie de l'Acier a découvert l’installation. L’occupation de HELIOS One était une décision prise par l’aîné Elijah qui avait l’intention de découvrir les secrets de la centrale électrique. Le chapitre de Mojave a existé librement dans les terres désolées du Mojave pendant plusieurs années, effectuant de nombreuses missions de remise en état sans opposition sérieuse. [6] En 2274, la RNC établi officiellement une base à l’aéroport international McCarran. De là, ils ont jetés leur intérêt sur la centrale solaire HELIOS One. Elijah, croyant toujours que l’usine contenait un avantage militaire sans précédent, refusa de quitter l’usine, et força les paladins à continuer à la défendre. Deux années de guérilla contre la RNC ont suivi, culminant avec l’opération Sunburst en 2276. [6]

La RNC a lancé l’opération pour capturer HELIOS One. Bien que la Confrérie ait une grande supériorité technologique, tels que des armes énergétiques ou des armures assistées, elle restait en grande infériorité numérique. Cela a conduit a une progressive usure par les attaques de la RNC. Lorsque le signal de retraite fut donné par Paladin McNamara, plus de la moitié du chapitre était tombé dans la bataille. L’aîné Elijah, disparu sans laisser de trace. Les survivants se sont repliés à Hidden Valley, tandis que la RNC s’est regroupée à HELIOS One nouvellement occupé. [7] Lorsqu’ils se mirent enfin à chercher pour éliminer les forces restantes de la Confrérie, ils étaient introuvables. [8]

Sous la RNC[modifier | modifier le wikicode]

Alors que les soldats de la République de Nouvelle Californie exploraient l’intérieur de l’usine, ils ont découvert que la Confrérie leur avait laissé un dernier adieu méchant et embêtant dans la tour de collecte solaire avant de partir. Le système de défense automatisé du bâtiment avait été activé, et les couloirs étaient maintenant remplis de robots de sécurité et de tourelles actifs et lourdement armés, ce qui signifie que l’accès aux entrailles du bâtiment était extrêmement dangereux. [9] Ne voulant pas détourner la main-d'œuvre et les ressources vers une entreprise aussi dangereuse, et n’ayant aucun moyen de stopper à distance le système de sécurité, le commandement de la RNC a ordonné que la tour soit verrouillée et exigeant l’autorisation de deux terminaux de sécurité distincts avant qu’il puisse être ouvert.

La RNC s’est solidement établie dans HELIOS One et ses environs, bien qu’en raison d’un coup de malchance, un escroc incompétent ait été embauché pour agir à titre d’ingénieur principal de l’installation. Il n’a pas été en mesure d’amener l’installation à un statut opérationnel même modéré, ce qui l’a laissée coincée à 1 % d’efficacité. Ignacio Rivas y a été affecté par les disciples de l’Apocalypse pour faire des recherches indépendantes sur l’installation et s’assurer que l’ignorant embauché par la RNC ne trouverait pas un moyen de débloquer les réels capacités de l’installation.

Disposition[modifier | modifier le wikicode]

Centrale[modifier | modifier le wikicode]

La centrale électrique est un grand complexe industriel d’avant-guerre qui sert de bastion pour la République de Nouvelle Californie dans la région. Plusieurs soldats de la RNC patrouillent le périmètre et un petit détachement surveille l’entrée de l’installation. L’accès à HELIOS One est accordé en parlant avec le Lieutenant Haggerty à l’entrée principale ou en crochetant la serrure d’une porte latérale. Une autre façon d’entrer par l’entrée principale est d’utiliser un Stealth Boy pour se faufiler à l’intérieur.

L'étage inférieur du bâtiment se compose de plusieurs couloirs sinueux menant à une salle de bassin, où une boîte à outils unique qui contient soit un fusil à canon scié soit un pistolet 10 mm sur une étagère voisine. Voyager plus loin dans le bâtiment mènera le Courrier au scientifique Fantastique, qui lutte pour faire fonctionner la central. La pièce adjacente à Fantastique contient un scientifique, Ignacio Rivas. Une porte voisine mène à l'extérieur, dans le parc des miroirs.

Parc des miroirs[modifier | modifier le wikicode]

Derrière le bâtiment principal se trouvent la tour de récupération solaire et un ensemble de miroirs commandés par ordinateur. Il y a deux terminaux de contrôle des miroirs dans les petites cabanes et plusieurs tentes installées par les soldats de la RNC qui gardent l’installation. Le terminal ouest est protégé par des mines, des pièges à ours et un fusil de chasse piégé, tandis que le terminal côté est est gardé par des chiens d’attaque de la RNC. Il y a aussi un certain nombre de panneaux solaires cassés qui peuvent être réutilisé pour la quête Sunshine Boogie. Les miroirs se positionne en plusieurs rangées entourant la tour de récupération en formant un arc de cercle.

Tour de récupération solaire[modifier | modifier le wikicode]

À l’intérieur de la tour se trouvent trois tourelles automatisées hostiles et plusieurs robots de sécurité. À l'étage inférieurs, se trouvent plusieurs Protectrons et un seul prototype de M. Gutsy, tandis qu’à l'étage supérieurs, se trouvent un mélange de Protectrons, un cérébrobot, des M. Gutsy et des robots sentinelles. La suite mène à une petite pièce contenant plusieurs mines à fragmentation, active ou non et un terminal Facile verrouillé. Le terminal peut être piraté pour désactiver les tourelles ou les reprogrammer pour tirer sur toutes les cibles, y compris les robots de sécurité. Près de l’entrée se trouve une fontaine d’eau sans radiations. En bas se trouve une pièce avec deux grenades à impulsion sur une étagère, et un coffre verrouillé Moyen contenant plus de grenades à impulsion et de mines à impulsion en plus de butins divers.

Le couloir continue par une porte double et le long d’un couloir en pente gardé par un robot de sécurité de haut niveau. La porte en bas mène dans un autre couloir étroit, entrant dans une autre pièce à plusieurs niveaux avec des escaliers et des passerelles, gardée par un M. Gutsy.

Au bout des passerelles, après le M. Gutsy, se trouve une porte menant à un couloir qui bifurque à gauche et une plus courte à droite se terminant à une porte. Le couloir à gauche contient un seul Protectron dans une station de recharge blindée. A côté de la station se trouve une porte laser piégé, désarmée avec une compétence de réparation 85 ou de sciences 67. La pièce suivante contient quatre autres Protectrons dans leur station de charge blindée. Le fil de détente active les cinq robots. La porte à droite dans le couloir initial s’ouvre dans une pièce contenant des bureaux, des squelettes et deux cartes d’employé de Poseidon Energy. Les deux chemins ont des portes qui sont adjacentes à la pièce finale, qui contient un ascenseur menant à l'étage d’observation de la tour.

Étage d’observation[modifier | modifier le wikicode]

L'étage d’observation contient l’ordinateur central utilisé pour activer l’usine et diriger sa puissance, plus un générateur cassé qui peut fournir de l’énergie à l’ordinateur central et un robot de réparation appelé PYTHON. Il y a une porte au niveau supérieur qui mène au pont d’observation. Un bureau près du générateur a une boîte en bois avec des symboles rouges gravés ([!]-[X]-[H]-[A]-[H]-[X]-[@]) dessus. Il ne peut pas être ramassé, mais le joueur peux interagir avec.

Plate-forme d'observation[modifier | modifier le wikicode]

Il s’agit d’une plate-forme circulaire faisant le tour du sommet de la tour. Une passerelle en spirale descend de la porte d’entrée. Il y a un panneau de commande de réflecteur qui doit être activé pour compléter la réorientation des miroirs pendant la quête Ce bon vieux soleil.

Butin notable[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • Si le système de défense Archimedes I de la centrale est activé, tous les soldats de la RNC stationnés à l’usine seront tués. Par la suite, la Légion de Caesar occupera HELIOS One deux jours plus tard et la tiendra jusqu’à la fin de la partie. L’une des recrues de la Légion mentionnera qu’à son avis, ils n’ont même pas besoin de l’usine, mais qu’ils la détiennent simplement pour effrayer la RNC. Ils gardent toujours Fantastique sous la main, suggérant qu’ils veulent tout de même essayer de rendre la station opérationnelle.
    • Même si la Légion prend le contrôle de l’usine, la réputation du joueur auprès de la RNC sera toujours affectée par les mesures prises dans l’usine, comme le vol d'objets.
    • Si Arcade Gannon est un compagnon lorsque Archimedes I est activé, il quittera le Courrier, et il ne sera plus jamais recrutable en tant que compagnon. Selon la réponse du joueur, il peut même l'attaquer. Arcade n’a pas une telle réaction lors de l’activation d’Archimedes II, cependant.
    • Bien que la Légion occupe HELIOS One après l’activation d’Archimedes I, aucune réputation n'est accordée avec la Légion. Néanmoins, Caesar le mentionnera lors du premier voyage du Courrier au Fort.
    • Les diapositives de fin révèlent que dans certaines circonstances, la Confrérie de l'Acier ou la République de Nouvelle Californie la reprendront après les événements du jeu principal.
  • La plate-forme d'observation est considérée comme un emplacement extérieur, de sorte que le joueur peut voyager rapidement à partir de là. Il n'est pas recommandé de le faire pendant la séquence de démarrage d'Archimedes I, car cela peut provoquer des problèmes.
  • À l’intérieur de la zone clôturée qui contient le terminal 2, un mur invisible existe près de la porte jusqu’à ce que la porte soit ouverte. Si le joueur saute par-dessus la clôture avant d’ouvrir la barrière, il ne pourra pas s’approcher suffisamment pour l’ouvrir de l’intérieur.
  • Si le Courrier prend parti pour le Père Elijah lors de l’extension, Dead Money, une scène vidéo spéciale est montrée à la fin expliquant qu’Elijah utilise beaucoup les hologrammes ainsi que les effets létaux du Nuage pour tuer tous les êtres vivants dans le désert de Mojave avant de s'en prendre à la RNC. Il mentionne également que HELIOS One a été remis à pleine capacité opérationnelle.
  • Au-dessus de la tour solaire, une tourelle Mark II/IV/VI/VIII avec une cape Stealth Boy peut être trouvée. Elle n'attaquera pas le Courrier et ne peut pas être détruit. Mais cela provoque une marque rouge autour de la tour sur le radar du joueur.
  • Être vu en train d'essayer d'entrer dans l'installation sans autorisation rendra les gardes hostiles.
  • La carte holographique de la salle Archimedes est une carte des Terres désolées de la capitale de Fallout 3, avec des formes de pyramides sur la carte indiquant Raven Rock, l'abri 101, Megaton, Rivet City, Le Mall et la Citadelle.
  • Il y a deux casiers plus petits que la moyenne situés dans un couloir près de la pièce où se trouve Fantastique.
  • God (de Dead Money) connaît HELIOS One et exprime son incrédulité quant au fait qu'Elijah ait voulu exploiter le pouvoir du soleil pour l'utiliser comme une arme.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Helios One apparait dans Fallout: New Vegas et est mentionné dans l'extension, Dead Money.

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Bugs[modifier | modifier le wikicode]

  • La RNC sera hostile au Courrier, même s'il a atteint le statut d'« Adulation ».
  • Les protectrons dans la pièce avec le détecteur laser semblent être à protéger des explosifs.
  • Désarmer le déclenchement laser avec la compétence Science ne l'empêche pas d'ouvrir les champs de force et de laisser d'autres Protectrons attaquer le Courrier.
  • Les Protectrons hostiles dans les stations de stockage bleu brillant peuvent être désactivés avec l'aptitude Expert en robotique à l'intérieur de la station de protectron. Quelque part entre la taille et les pieds, le curseur deviendra généralement rouge et vous pouvez "activer" le Protectron et recevoir la possibilité de le désactiver, comme d'habitude.
  • La chambre sud-ouest avec le M. Gutsy dispose de deux classeurs occupant la même place à côté du lavabo.
  • En entrant dans la zone avec le panneau solaire, le Courrier peut être attaqué par quelques chiens de la Vieille Dame Gibson, dont Rey, Colmillo, Basura et Audaz, ainsi que quelques rats-taupes. Il est également possible d’assister à l’apparition de la Vieille Dame Gibson avec ses chiens. Revenir à l’enregistrement automatique précédent l’empêchera, mais revenir à un enregistrement normal (et non à l’enregistrement automatique) le refera. Il est également possible d’être attaqué par des rats taupes. Il est également possible d’obtenir le fusil de chasse Big Boomer, en tuant Gibson.
  • Les chiens de la vieille Gibson peuvent également apparaître à la porte arrière face à la tour et devenir hostiles.
    • Ou alors les chiens n’étaient pas hostiles, mais Gibson était assis dans les airs. De plus, en sortant d’HELIOS One, il y a eu des sons d’objets métalliques entrant en collision les uns avec les autres. En regardant au sol, le curseur affichait des informations sur plusieurs objets indésirables, tels que des pistolets à peinture et des boîtes de conserve. Cependant, ces objets sont invisibles.
  • Tout Protectrons désactivé avant de déclencher le détecteur laser peut se réactiver et devenir immédiatement hostile. Cependant, cela ne les empêche pas d’être désactivés une deuxième fois.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Référence[modifier | modifier le wikicode]

  1. Ordre de repli
  2. Entrées de terminaux de HELIOS One, "Puis-je le lui dire ?"
  3. Entrées de terminaux de HELIOS One terminal 1 et 2, Visite à venir
  4. Entrées de terminaux de HELIOS One, Test d'ARCHIMEDES en cours
  5. Entrées de terminaux de HELIOS One, Résultats
  6. 6,0 et 6,1 « Confrérie de l'Acier
    La Confrérie de l'Acier est une organisation militante qui se consacre à la préservation des technologies et des connaissances d'avant-guerre. Leur soi-disant mission est de préserver la technologie et les connaissances humaines d'avant la guerre pour les générations futures. En pratique, leur définition de la technologie est étrangement sélective, ignorant les technologies de base mais potentiellement utiles (telles que la modification génétique des cultures et l'ingénierie civile, par exemple), en faveur des technologies de combat telles que les armes à énergie et les armures assistées. Même maintenant, presque deux siècles après la grande guerre, la Confrérie restreint avec zèle l'utilisation et l'accès aux informations relatives à de telles technologies uniquement à ses membres.
    La confrérie de Mojave a agi librement au milieu des déchets de Vegas pendant de nombreuses années, effectuant plusieurs missions de réclamation sans trouver d'opposition importante. L'équilibre des pouvoirs a basculé en 2251 lorsqu'un important contingent de la RNC est entré dans la région et a occupé le barrage Hoover. Le conflit était inévitable. Près de deux ans de guérilla ont résulté en une bataille d'envergure à HELIOS One, une usine d'énergie solaire que la Confrérie rénovait depuis de nombreux mois dans le but de la réparer et d'activer ses capacités offensives cachées (le rayon de la mort ARCHIMEDES II). La bataille d'HELIOS One (Opération : Sunburst) s'est avérée être un désastre pour la confrérie de Mojave. Le chef du chapitre, l'Aîné Elijah, a disparu sans laisser aucune trace. La confrérie fut expulsée des locaux, qui avaient subi de nombreux dégâts. Les survivants ont battu en retraite vers Hidden Valley.
    Depuis cette défaite, le chef de la communauté, Elder McNamara a réduit les activités en dehors du bunker pour ne faire que des missions de reconnaissance et des raids occasionnels. Toutes les opérations ont lieu la nuit et les combats contre les forces de la RNC sont strictement interdits. Bien que le style de vie ascétique de la confrérie a bien préparé ses membres à une existence isolée, la passivité de leur situation actuelle s'est révélée être très stressante pour ces derniers. »
    Guide officiel du jeu Fallout: New Vegas – pp. 43
  7. « [5.13] HELIOS One
    Construit avant la guerre par Poseidon Energy, HELIOS One est une centrale à énergie solaire composée d'immenses rangées de réflecteurs et de la centrale électrique même. Les turbines à vapeur et toutes les machines nécessaires à la transformation de l'énergie en électricité sont installées dans la centrale. La centrale a été extrêmement endommagée depuis la guerre. Les récentes incursions et batailles entre la RNC et les forces restantes de la Confrérie de l'Acier ont aggravé les dégâts. Aujourd'hui, seul un tiers des réflecteurs est intact et en état de marche. En plus, la centrale connait des problèmes pour transférer l'énergie efficacement. Le fonctionnement de la centrale est donc loin d'être optimal. La RNC ne possède pas les compétences scientifiques nécessaires pour remettre la centrale en état de marche. De leur côtés, les Disciples de l'Apocalypse et la Confrérie de l'Acier refusent de collaborer pour des raisons politiques. En raison de la fragilité de la centrale, Caesar n'est pas vraiment intéressé par HELIOS One mais ses troupes effectuent quelques raids réguliers afin de diminuer et disperser les forces de la RNC. »
    Guide officiel du jeu Fallout: New Vegas – pp. 404-406
  8. Le Courrier : « Je pensais que la Confrérie avait été éliminée à HELIOS One. Comment ont-ils pu survivre ? »
    Cassandra Moore : « Après la bataille, nous avons consolidé le siège de la centrale avant de poursuivre nos ennemis. C'était une erreur, évidemment, mais ils ne pouvaient pas aller bien loin. Quand on est partis à leurs trousses, ils avaient disparu. Certains d'entre nous pensent qu'ils avaient des moyens d'évacuation, comme les vertiptères utilisés par l'Enclave, et qu'ils se sont enfuis. Moi, je crois qu'ils ont trouvé un endroit près d'HELIOS pour se planquer, et qu'ils ne sont jamais partis bien loin. D'autres questions ? »
    (Fichier dialogue de Cassandra Moore)
  9. Le Courrier : « Vous me feriez confiance ? »
    Ignacio Rivas : « Tout mon savoir est livresque. Les systèmes de sécurité de cette tour me réduiraient en bouillie. Je n'atteindrais jamais l'ordinateur central. Je vous crois capable de penser à autre chose qu'à la guerre. En outre, je n'ai personne d'autre sous la main. »
    (Fichier dialogue d'Ignacio Rivas)