Confrérie de l'Acier (chapitre des Appalaches)

De Les Archives de Vault-Tec

« Les "Foudres de Guerre de Taggerdy", rangers de l'armée américaine, étaient dirigés par le lieutenant Elizabeth Taggerdy. Elle continua à guider ses troupes, en tant que Paladin, lorsque l'unité rejoignit la Confrérie de l'Acier. »

— Écrans de chargement de Fallout 76

La Confrérie de l'Acier des Appalaches est le chapitre de Virginie-Occidentale de la Confrérie de l'Acier dirigé par le Paladin Lizzy Taggerdy avant leur anéantissement en 2095 par les calcinés. En 2103, des renforts venus de Lost Hills atteignent les Appalaches et reforment de nouveau le chapitre.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Avant la Grande Guerre, la lieutenante Elizabeth Taggerdy dirigeait une unité de Rangers surnommée les Foudres de Guerre de Taggerdy, stationnée dans les Appalaches. L'unité a survécu à la guerre et a finalement été contactée par une vieille connaissance de Taggerdy le Capitaine Roger Maxson de la Base militaire de Mariposa en Californie. Maxson avait pris le contrôle d'un système de communication par satellite dans le bunker de Lost Hills et tentait de recruter du personnel militaire survivant à travers le pays dans sa Confrérie de l'acier nouvellement fondée.[1]

Bien que Taggerdy ait professé quelques doutes initiaux au sujet de l'organisation, elle a finalement accepté l'invitation, réorganisant l'unité en un chapitre de la Confrérie et établissant une base à l'Asile Allegheny aussi connu sous le nom de Fort Defiance[2]. Au fil du temps, Maxson continuait à communiquer avec le chapitre, relayant de nouveaux ordres et sermonnant sur l'importance du travail de la Confrérie.[3] Quelque temps après avoir déménagé à leur nouvelle base à Fort Defiance, la communication par satellite avec Maxson a été perdue, laissant le chapitre se débrouiller seul.

Sous la direction de Taggerdy, la Confrérie des Appalaches a travaillé en collaboration avec les Samaritains, participant même à une bataille contre les super mutants à Huntersville. Bien que cette bataille ait été un succès, elle fût difficile à remporter. Plusieurs membres de la confrérie ont été tués et enterrés dans un petit cimetière près de Huntersville.

Après l'émergence de la Contagion calcinés et de la horde des calcinés, la Confrérie des Appalaches, avec les États libres et les Samaritains, ont concentré leurs efforts sur la répression et l'éradication de la maladie. Malheureusement, leurs efforts ont été vains. Paladin Taggerdy et ses meilleurs hommes ont été tués lors d'une tentative de destruction du nid principal dans la Grotte de verre. Comme aucun calcinés n'est apparue pendant quelques jours après, l'opération a été considérée comme un succès. Cependant, au cours des mois suivants, les Sulfuries sont venues en grand nombre. Fort Defiance fut attaqué par les calcinés, mais au lieu de fuir, la Confrérie combattit jusqu'au dernier homme. Simultanément, leur position dans la Centrale du Mont du tonnerre a été envahie par les calcinés ce qui a coupé l'alimentation de Fort Defiance et de ses missiles Sol-Air, les condamnant ainsi. Dans leurs derniers instants, les survivants du Fort Defiance ont envoyé un message radio aux habitants de la région pour les avertir de leur défaite.[4] Ils ont laissé des messages demandant aux autres de continuer leur travail..

Apparition[modifier | modifier le wikicode]

La Confrérie de l'acier des Appalaches apparait dans Fallout 76.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]