Guerre RNC-Confrérie

De Les Archives de Vault-Tec
(Redirigé depuis Guerre de la Confrérie)
Guerre RNC-Confrérie
Drapeau de la rnc.pngConfrerieAcier Symbole.png
Drapeau de la RNC (gauche) et emblème de la Confrérie de l'Acier (droite).
Informations générales
Date
Après 2246
Lieu
Issue
  • Lourdes pertes dans les deux camps
  • Survivants de la Confrérie forcés de se cacher
  • Chapitre du Mojave relocalisé à Hidden Valley
  • Prise de contrôle d'HELIOS One par la RNC
Belligérants
Commandants
Wendell Peterson
(2253-2273)
Aaron Kimball
(2273-)
Haut Aîné Jeremy Maxson
Aîné Nolan McNamara
Aîné Elijah
(jusqu'en 2276)
Paladin en Chef Edgar Hardin
(2281-)
Forces en présence
Pertes
Inconnues
  • Lourdes pertes, dont la moitié du chapitre du Mojave
  • Perte de six bunkers militaires
  • Chapitres décimés
Évènements associés
Partie de
Connexe

« Du fait de désaccords au sujet du contrôle sur les technologies dans les Terres dévastées, la Confrérie de l'Acier a mené une guerre longue et sanglante contre la RNC. Malgré ses avantages en termes de matériel et d'entraînement, la Confrérie a finalement été contrainte au repli. »

— Écran de chargement de Fallout: New Vegas

La guerre RNC-Confrérie, aussi appelée la guerre de la Confrérie par les citoyens de la RNC, est un conflit majeur opposant la Confrérie de l'Acier à la République de Nouvelle Californie, et qui marqua profondément la Nouvelle Californie et ses régions alentours, changeant ainsi l'équilibre des forces déjà fragile.

Origines de la guerre[modifier | modifier le wikicode]

Les origines de cette guerre trouvent leur source dans le lent déclin de la Confrérie de l'Acier qui a lieu entre la nomination de Rhombus au poste d'Aînée et l'émergence de la République de Nouvelle Californie en tant que puissance dominante en Nouvelle Californie. Confrontée à un état-nation en pleine expansion, la Confrérie adopte une politique réactionnaire, consistant à s'emparer de toute technologie avancée d'avant-guerre, tout en voulant limiter et contrôler l'accès à ces technologies dans toute la région, notamment en ce qui concerne les armes à énergie.

Cependant, la RNC rejete cette politique que tente de lui imposer la Confrérie, ce qui aboutit à une confrontation militaire directe entre les deux factions. Bien que la date officielle du début de la guerre soit inconnue, quelques informations permettent de dire que la présence de la Confrérie est tolérée par la RNC jusqu'en 2241, et qu'entre la fin des années 2250 et le début des années 2260, les affrontements militaires entre la République et la Confrérie sont déjà monnaie courante, et coûtent de nombreuses vies.

Cours de la guerre[modifier | modifier le wikicode]

Les informations suivantes se basent sur le contenu de Van Buren et n'ont pas été confirmées par des sources officielles.

L'ascension de Jeremy Maxson au poste de Haut Aîné en 2231 marque un tournant dans l'histoire de la Confrérie. À mesure que son mandat se poursuit, Maxson adopte progressivement une politique plus directe et plus agressive dans sa politique de thésaurisation des technologies d'avant-guerre, refusant de voir ces dernières tomber entre les mains « d'êtres inférieurs », et ce dans le but de restaurer la domination de la Confrérie dans la région, qu'importe les moyens utilisés. Naturellement, ce changement de ton mène à des confrontations de plus en plus fréquentes avec la RNC, qui est toujours en faveur de l'utilisation de technologies avancées au profit du plus grand nombre. Résultat, les relations entre les deux puissances se détériorent rapidement jusqu'à aboutir à une déclaration de guerre entre la fin des années 2250 et le début des années 2260.

Les premières années du conflit sont à l'avantage de la Confrérie qui inflige de lourdes pertes à l'armée de la RNC, remportant de nombreux succès et victoires. Cependant, malgré un énorme avantage dû à ses technologies avancées et standards d'entrainement élevés, la Confrérie se heurte à un problème de taille. En effet, à l'inverse de la RNC qui bénéficie d'une population bien plus grande dans laquelle elle peut puiser pour combler ses pertes, la Confrérie de Lost Hills, qui est alors devenue une organisation sélective, se retrouve très vite dans une situation désespérée due à un cruel manque d'effectifs. Confrontée à des pertes de plus en plus importantes et à des défis tactiques et stratégiques de plus en plus grands que lui offrait la RNC, la Confrérie est forcée de se replier et de se cacher dans des bunkers souterrains dont au moins six sont détruits par la République, dont quatre sont détruits par la Confrérie elle-même dans une dernière tentative d'en interdire l'accès aux troupes de la RNC.

Impact sur l'économie[modifier | modifier le wikicode]

Article connexe : Dollar RNC

Lors du conflit l'opposant à Lost Hills, la RNC perd une grande partie de sa réserve d'or après les incessants raids menés par la Confrérie, au point où il est impossible de frapper les pièces. Les citoyens, paniqués, se précipitent dans ce qui reste des réserves pour réclamer la valeur faciale de leur bien. La RNC étant incapable d'honorer ses dettes, la confiance en cette monnaie chute fortement. Pour se protéger d'un éventuel effondrement économique, la RNC abandonne l'étalon-or et met en place une monnaie fiduciaire, sans remise en espèce. Depuis, le manque de soutien du gouvernement et l'inflation inévitable découragent de nombreux citoyens à utiliser le dollar RNC. En réponse à ce découragement, un consortium de marchands du Centre réintroduit la capsule comme monnaie, étalonnée à partir de l'eau (c'est-à-dire que la capsule peut être échangée selon une certaine quantité d'eau étalon).

Fin des informations basées sur le contenu de Van Buren.

Front est[modifier | modifier le wikicode]

Article principal : Opération Sunburst

Au bout d'un certain temps, les combats étant devenus de plus en rares, la RNC pu se rétablir et rediriger ses efforts sur son expansion vers l'est, jusqu'au barrage Hoover et les Terres dévastées du Mojave. De manière inattendue, l'occupation du barrage en 2274 met la République en conflit avec le chapitre du Mojave de la Confrérie, qui opère alors en toute liberté dans la région depuis des années. Après deux ans d'escarmouches et de guérilla initiées par la Confrérie, la RNC estime que cela ne peut plus durer et lance l'opération Sunburst afin d'éliminer le chapitre en une seule bataille, à HELIOS One. La nature de la centrale solaire, le nombre de soldats limité et les mauvaises décisions tactiques prises par l'Aîné Elijah sont autant de facteurs qui sont ainsi impitoyablement exploités par les soldats et officiers de la RNC. Concentrant une force qui dépasse en nombre celle de la Confrérie (le ratio étant de 15 à 20 contre 1), l'opération est un énorme succès pour la RNC et met en déroute la Confrérie qui vient alors de perdre la moitié de ses effectifs, dont plus de la moitié de ses Chevaliers et Paladins vétérans. Suite à cette défaite, les survivants de la Confrérie se retirent à Hidden Valley et décrètent un verrouillage, ainsi qu'un confinement très strict. Une fois la Confrérie mis hors d'état de nuire, la République multiplie par cinq sa présence militaire dans le Mojave.

Conséquences de la guerre[modifier | modifier le wikicode]

En 2281[modifier | modifier le wikicode]

Bien que la guerre avec la Confrérie ne soit pas considérée comme un conflit prioritaire pour la RNC, les hostilités se poursuivent cependant en Nouvelle Californie à partir de 2281[1]. Après des années de guerre d'usure, la Confrérie est forcée de se cacher et de se retirer dans ses bunkers. Côté RNC, les officiers vétérans de la guerre avec la Confrérie sont réaffectés sur d'autres fronts, le plus important d'entre eux étant le colonel Cassandra Moore, qui avec quatre déploiements contre la Confrérie à son actif, devient une légende parmi les troupes, et est chargée d'effectuer l'annexion du Mojave par tous les moyens nécessaires. Cependant, cette victoire a un coût énorme en vies humaines et matériel, notamment lors des assauts contre les bunkers de la Confrérie, lorsque des pelotons entiers sont perdus dans le but de les capturer.

Pendant ce temps, la Confrérie de l'ouest est en train de s'éteindre dans la clandestinité. Certains de ses membres les plus talentueux deviennet des parias quittent la Confrérie au lieu de l'aider, tandis que d'autres décident simplement de déserter ses rangs pour rejoindre ceux de la RNC. Concernant les survivants de la Confrérie, et ce en raison des hostilités en cours avec la RNC, ces derniers se voient désormais obligés de marcher sur des œufs, sachant que la République est prête à repartir à leur poursuite et à poursuivre l'élimination des restes de la Confrérie si nécessaire. Toutefois, dans un but stratégique, la RNC est prête à former des alliances avec les chapitres restants, à condition que ces derniers n'entrent pas en contradiction avec ses objectifs.

Le chapitre du Mojave est, à ce que l'on sait, toujours caché à Hidden Valley où l'Aîné McNamara a placé le bunker en quarantaine, laissant derrière lui les membres de la Confrérie qui n'ont pas pu rejoindre le bunker à temps, et cessant tout contact avec le monde extérieur. Depuis, la présence de la Confrérie dans le désert de Mojave se limite à quelques missions de reconnaissances. Des rumeurs autour du Courrier veulent que ce dernier leur ait permis de lever le bouclage et d'explorer à nouveau les Terres dévastées.

En 2287[modifier | modifier le wikicode]

En 2287, Lost Hills, le cœur de la Confrérie de l'ouest, reste sous le contrôle de la Confrérie et du conseil des Aînés. Ces derniers continuent de surveiller les chapitres lointains, rétablissant le contact avec la division est et la réintégrant même après la désignation d'Arthur Maxson au poste d'Aîné[2]. Conséquence de quoi, des cultes consacrés au nouveau Maxson commencent à émerger sur la côte ouest, mais furent régulièrement démantelés par le conseil des Aînés.[3]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

Même si cette guerre n'a jamais été explicitement mentionnée dans Fallout 3, il est possible d'entendre l'Aîné Lyons mentionner le fait que « la Confrérie lutte depuis des années, ici (Terres désolées de la capitale) et à la maison (Nouvelle Californie) ».

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Diapositive de fin : « En dépit de la poursuite des hostilités entre les deux factions à l'ouest. »
  2. Entrées de terminal du Prydwen
  3. Entrées de terminal du Prydwen

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]