Camp de Searchlight

De Les Archives de Vault-Tec

« Ahahah, Bienvenue au camp Searchlight. Le coin le plus merdique de la planète ! »

— Soldat Edwards

Le camp de Searchlight est un petit camp de la République de Nouvelle Californie près de la ville maintenant irradiée de Searchlight. Cette ville abritait auparavant une base militaire de la RNC et est située à la convergence de la route nationale 164 du Nevada et de la route 95 dans le désert du Mojave.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Au début de la Grande Guerre, le service de police de Searchlight a été forcé de détourner un convoi transportant des déchets nucléaires de San Onofre vers Searchlight afin qu'ils y soit stockés en toute sécurité. Les camions ont réussi à se garer à la caserne de pompiers sans s'exposer aux explosions nucléaires qui auraient transformé les fûts de combustibles nucléaires scellés et sécurisés en de vraies bombes radioactives[1].

Deux siècles passeront, jusqu’à ce que la République de Nouvelle Californie se déploie en force dans le Mojave, Searchlight est choisi comme site pour une base militaire. Le camp devient alors un centre de communication et logistique majeur pour l'armée de la RNC. Cependant, cela en fait également une cible pour la Légion. En effet, le Vulpes Inculta conçoit un plan d'interception de convois de ravitaillement destinés au camp avec des Frumentariis pour priver les troupes de la RNC du matériel nécessaire et les récupérer pour une utilisation ultérieure par la Légion[2][3].

Alors que les problèmes d'approvisionnement s'aggravent, des tensions apparaissent parmi les cadres supérieurs du camp[4], les Frumentariis attendent une ouverture dans ses défenses. L'opportunité semble se présenter rapidement, car les itinéraires de patrouille sont encore modifiés pour des raisons de sécurité opérationnelle[5] et des erreurs se produisent[6]. Malgré cela, une attaque directe reste risquée pour la Légion en raison de la taille et de la vue dégagée qu'offre la base.[Hors-jeu 1]

La deuxième initiative du Vulpes est celle qui a causé la destruction du camp. Suivant la découverte par ses espions des conteneurs de combustible. Il a envoyé un petit groupe de Légionnaires en leur demandant de s'infiltrer dans la caserne de pompiers pour les desceller, ce qui a libéré des niveaux de radioactivité mortels sur l'entièreté de la ville. Les légionnaires sont mort sur le coup, aux côtés de certains membres du personnel de la RNC. Les autres se sont transformés en goules ou sont mort peu de temps après de maladies[Hors-jeu 1][7]. Seule une poignée de soldats en patrouille survivent, se réunissant autour du Premier Sergent Astor[8]. Entre-temps, un détachement spécial dirigé par le Centurion Aurelius de Phoenix est arrivé à Cottonwood Cove, établissant une tête de pont sur le côté ouest du Fleuve Colorado. Lançant immédiatement des raids sur les troupes survivantes de la RNC, en particulier sur les caravanes de ravitaillement et de commerce se dirigeant vers New Vegas. D'autres groupes Légionnaires se sont ensuite placés vers le nord et l'ouest avec le temps, ciblant Nelson et Nipton en vue de la deuxième bataille du barrage Hoover[9].

Disposition[modifier | modifier le wikicode]

La Route 95 traverse Searchlight sur un axe nord-sud et est presque intacte compte tenu des deux siècles de délaissement et de la récente dévastation radioactive déclenchée par la Légion de Caesar. Le seul camp de la RNC restant est situé au nord-est, en périphérie de la ville, avec ce qui reste de la garnison de la RNC. D'autres signes de vie se trouvent dans le sous-sol en ruine de l'église ouest, où Logan et quelques autres prospecteurs se préparer à piller la ville pour un contrat de la Crimson Caravan Company. Le soldat Kyle Edwards, un goulifié non hostile mais terrifié, se cache dans une Maison de Searchlight près de l'église ouest.

Les rues de la ville et une grande partie des environs abondent de goules sauvages vêtus des tenues de la RNC. Cela comprend: des goules sauvages habituelles, des luminescentes et quelques-unes qui ont réussi à conserver leurs habilités, se déplaçant et attaquant comme des humains normaux, mais uniquement avec des couteaux de combat. Elles sont plus fréquentes dans le centre et au nord-est de la ville, où se trouvait le commandement du camp, à l'ancien Poste de police de Searchlight, et les camions militaires. La Caserne de pompiers est au cœur de la ville et contient la cargaison de barres de combustible usagé d'avant-guerre qui a été utilisée pour transformer toute la ville en un enfer irradié. Logan possède la clé de la caserne qui est verrouillée. Y entrer provoquera une rapide réaction de la reine radscorpion et de plusieurs autres radscorpions qui y ont installé leur nid. Au sud se trouve l'école primaire de Searchlight avec une autre église en ruine. L'école est fréquentée par plusieurs geckos dorés, qui apprécient la chaleur du rayonnement radioactif de la ville. Plus loin se trouve le parc à mobile home de la ville.

La RNC a mis en place un réseau de tourelles défensives pour protéger le périmètre, avec des terminaux placés à l'abri à proximité. Les tourelles se trouvent près du poste de police, derrière la caserne de pompiers, à l'intersection juste au sud de celle-ci et sous le pont de la Route de Cottonwood Cove passant au dessus la Route 95.

Camp de reconnaissance d'Astor[modifier | modifier le wikicode]

Le stratagème de la Légion sur le camp de Searchlight a repoussé les survivants de la RNC pour se réinstaller à une distance de sécurité minimale. La fureur et l'émotion sont toujours vives, alors que le Premier Sergent Astor conduit ses hommes en patrouille, ils sont témoins de ce que leurs frères d'armes sont devenus. Dans le modeste camp, le Journal du Sergent Astor peut y être trouvé, révélant qu'il s'en veut pour l'incident[Hors-jeu 1].

Habitants[modifier | modifier le wikicode]

Butin notable[modifier | modifier le wikicode]

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Le camp de Searchlight apparait uniquement dans Fallout: New Vegas.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Bugs[modifier | modifier le wikicode]

  • Logan peut ne pas parler au joueur. De plus, il n'aura pas la clé lorsqu'il est volé ou tué, si d'autres personnages impliqués sont déjà mort pour l'obtention de Toc-Toc. Remarque: s'il est tué avant de tuer Boxcars pendant la quête La roue de la fortune, son corps devrait avoir deux clés.
  • Si le joueur découvre et attaque la grotte à provisions cachées avant d'approcher Logan, il sera impossible de poursuivre la quête, sauf si les 4 tenues anti-radiations sont réparées pour n'en faire qu'une.
  • Les deux camions de pompiers stationnés derrière la caserne de pompiers de Searchlight, n'ont pas de propriétés physiques pleinement développées. L'arrière de chacun des camions n'a aucune propriété physique et le joueur peut les traverser.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Vidéos[modifier | modifier le wikicode]

  • Lonesome Roads 10 - 60 seconds in Camp Searchlight

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Entrées de terminal du camp de Searchlight; Terminal du chef des pompiers, Compte rendu F1-218
  2. Entrées de terminal du camp de Searchlight; Base de données logistique de la RNC, Entrée de journal 1836
  3. Entrées de terminal du camp de Searchlight; Base de données logistique de la RNC, Entrée de journal 2257
  4. Entrées de terminal du camp de Searchlight; Terminal de communications de la RNC, Entrée 842
  5. Entrées de terminal du camp de Searchlight; Terminal de communications de la RNC, Entrée 923
  6. Entrées de terminal du camp de Searchlight; Terminal de communications de la RNC, Entrée 937
  7. Le Courrier : « Qu'est-ce qui s'est passé à Searchlight ? »
    Hanlon : « À Searchlight, ça a été pire. L'un des frumentarii de Caesar a dû trouver quelque chose là-bas et a inondé le camp de radiations. »
    (2CHanlon.txt)
  8. Le Courrier : « Comment avez-vous survécu ? »
    Astor : « J'étais en patrouille. Je n'étais pas au camp quand c'est arrivé. Il y avait quelques autres hommes avec moi, dont certains de mes supérieurs. Entre l'empoisonnement par les radiations et les attaques de la Légion, ils sont tous morts. »
    (CampSearchlightAstor.txt)
  9. Le Courrier : « Ça doit être vous qui commandez ici. »
    Aurelius de Phoenix : « Évidemment, imbécile. Je suis centurion ! Quand Vulpes Inculta a chassé la RNC de Searchlight, Caesar m'a ordonné d'installer ce campement pour harceler les sybarites ! Nous sommes peu nombreux de ce côté-ci du fleuve, mais avec moi, la Légion tient ce lieu d'une poigne de fer. »
    (NVCCAurelius.txt)

Hors-jeu[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « [6.16] Camp Searchlight
    Comme par un sale coup du destin, un convoi de camions transportant des déchets nucléaires de San Onofre traversait Searchlight au moment où la Grande Guerre a débuté. La police locale a ordonné aux chauffeurs de garer temporairement leurs véhicules dans la station de pompiers mais personne n'est jamais venu les récupérer. Ils sont là, avec leur métal particulièrement solide rempli de bouteilles de carburant, depuis plus de 200 ans. La RNC a récemment établi une base assez importante ici mais cela fut un obstacle majeur pour la Légion de Caesar en raison de la taille et de la vue dégagée qu'offre le désert environnant. Lorsqu'il est devenu évident qu'une attaque directe ne porterait pas ses fruits, Vulpes Inculta a envoyé quelques espions pour en savoir plus sur la situation. Après avoir appris l'existence et la présence de déchets radioactifs dans la station de pompiers, il a ordonné à quelques légionnaires réticents d'ouvrir les conteneurs. Bien que les légionnaires soient morts presque instantanément, le sacrifice a causé une énorme vague de décès et de goulification parmi les troupes de la RNC qui a précipité la fin du camp Searchlight comme base militaire viable. »
    Guide officiel du jeu Fallout: New Vegas – pp. 421-422
  2. Trailer officiel de l'E3 2010 (youtube.com)
  3. J.E. Sawyer sur Formspring (en) (archive.org)

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Les parenthèses () indique les section d'un lieu, l'italique indique des lieux non marqués.