Superviseur de l'abri 76

De Les Archives de Vault-Tec
(Redirigé depuis Superviseur de l'Abri 76)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Superviseur de l'abri 76
Superviseur de l'abri 76.png
Biographie & apparence
RaceHumain
GenreFemelle
AffiliationVault-Tec Corporation
Abri 76
RôleSuperviseur de l'abri
LocalisationMaison du superviseur
FamilleEvan - fiancé
Gameplay
MentionsFallout 76
QuêtesReclamation Day
Premier contact
Mission du superviseur
Affaires personnelles
Superviseur, superviseur
Statistiques
SPECIAL
Niveau25
Technique
Base ID????????Ref ID????????
ActeurAdrienne Barbeau

« Je vous en prie, j'ai tout donné pour l'abri 76. Vous étiez tous si brillants. Les premières années n'ont pas été faciles, mais nous avons appris à nous faire confiance. Vous avez appris à vous fier à moi. J'étais jeune... tellement jeune... plus que la plupart d'entre vous. Mais vous m'avez acceptée en tant que superviseur. »

— Superviseur de l'abri 76 - Journal du superviseur, entrée 6

La Superviseur de l'abri 76 est l'ancienne superviseur de l'abri 76 vivant dans les Appalaches. En 2102, elle a quitté l'abri avant le Reclamation Day pour une mission de Vault-Tec. En 2103, elle réapparaît dans les Appalaches et s'unit aux habitants de son abri pour aider à la réinstallation des humains dans la région.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Avant-guerre[modifier | modifier le wikicode]

Enfant unique d'un couple de Sutton, la superviseur est une femme déterminée dès le départ. Qu'il s'agisse de courir dans les labyrinthes d'un champ de maïs, d'obtenir des A dans toutes les matières possibles ou de diriger une troupe de scouts pionniers, elle a toujours vécu sa vie à fond, n'ayant pratiquement pas de temps pour elle[1]. Son père était enseignant et sa mère était une mineuse travaillant pour l'un des nombreux conglomérats des Appalaches. Ensemble, ils mènent une vie heureuse et satisfaisante, une idylle américaine, avec en toile de fond une situation internationale qui ne cesse de se dégrader et la guerre sino-américaine.[2]

Elle était l'une des meilleures élèves du Lycée de Morgantown, passant la plupart de son temps à la bibliothèque pour parfaire ses connaissances. Cependant, la tragédie frappe lorsque sa mère est tuée dans un accident minier. En Virginie-Occidentale, c'est une histoire de famille courante, mais cela ne change rien pour la future superviseur. Elle passe alors son temps dans la bibliothèque, cherchant refuge parmi les livres, tandis que son père tente de recoller les morceaux. Elle est tombée amoureuse d'Evan à la même époque. Il a obtenu son diplôme un an plus tôt qu'elle et est allé travailler dans les mines comme sa mère, qui les avait présentés tous les deux. Après la mort de sa mère, Evan est resté avec elle, lui apportant son déjeuner à la bibliothèque chaque jour après son service.[3]

L'autre événement marquant de sa vie a été le salon de l'emploi de Morgantown, où elle a rencontré l'équipe de Vault-Tec. À ses yeux, c'est "comme si une lumière s'était allumée". Elle a décidé de se consacrer à la protection des familles, de l'avenir et de l'Amérique. Grâce à ses notes, elle fût acceptée à l'université Vault-Tec. Son père était heureux qu'elle reste en Virginie-Occidentale.[3] Après quatre ans d'apprentissage et une affectation au Centre de recherches agricoles de Vault-Tec[1], la superviseur obtient finalement son diplôme en fusion nucléaire et les honneurs dans la filière superviseur[4]. Du fait de la situation géopolitique et le risque d'une guerre proche, elle a bénéficié d'une procédure accélérée pour obtenir un poste de superviseur de l'abri 76, évitant ainsi des années d'attente. Lorsqu'elle a appris la nouvelle, elle était folle de joie et Evan l'a demandée en mariage sur-le-champ et elle accepta. Malheureusement son père décéda quelques mois plus tard. [5].

Elle appris rapidement la vérité sur les abri, le programme de préservation de la société et les expériences qui allaient être menées sur les résidents. Bien qu'Evan veuille qu'elle rende l'information publique, elle hésita. Sachant que l'expérimentation sur d'autres résidents est éthiquement incorrecte, l'objectif d'identifier les plus aptes à repeupler la planète, découvrir de quoi était capable l'humanité poussée dans ses derniers retranchements, est un objectif qu'elle approuva et le justifia comme étant nécessaire à la survie de l'humanité. Vault-Tec ayant connaissance de la situation, l'a met alors dans la confidence, lui affirmant qu'ils étaient du bon côté. Elle était initialement destinée à être la superviseur de l'abri 101 en effet, elle ne pouvait pas être superviseur de l'abri 76 en tant que femme marier. Elle choisi alors l'abri 76 plutôt qu'Evan, et bien qu'elle se soit sentie coupable de sa décision, elle était convaincue qu'Evan n'était pas fait pour l'abri 76 et qu'elle avait fait ce qu'elle pensait être le mieux pour le monde, ce qui lui permit de rester dans les Appalaches. [6]

Si la superviseur avait tenté d'entrer dans labri 76 avec Evan, la société aurait dû accorder à Evan une dispense de conjoint, et l'abri disposait d'une longue liste de candidats plus qualifiés qu'un simple mineur, comme un ingénieur civil et cousin d'un dirigeant de Vault-Tec. La superviseur rompu alors ses fiançailles, trahissant Evan et le laissant à la surface. Elle n'apprendra son sort que 25 ans plus tard, le retrouvant alors qu'il succombait à la Contagion Calcinés et demandant aux résidents de l'abri d'abréger ses souffrances, tandis qu'elle travaillait à sécuriser les ogives et à contenir la maladie. [7]

Après-guerre[modifier | modifier le wikicode]

Les premières années ont été difficiles, car la superviseur était la plus jeune des résidents de l'abri, entourée de la crème de la société, mais elle a fini par gagner leur confiance et ils apprirent à coopérer ensemble [7]. Elle reçu la distinction de "Résident de l'abri de l'année".[8].

Elle est restée à son poste pendant 25 ans, jusqu'au jour du Reclamation Day, le 23 octobre 2102. Ce jour-là, la superviseur quitte l'abri 76 plusieurs heures avant les autres. Un enregistrement préparé accueille les joueurs par l'interphone et leurs donne l'ordre de quitter l'abri. Après avoir veillé au bien-être de tous les habitants de l'abri pendant 25 ans, elle a reçu l'ordre de Vault-Tec de sécuriser pour leur compte trois silos nucléaires, à savoir les sites Alpha, Bravo et Charlie, même si cela signifie aller à l'encontre des forces armées américaines. Elle a laissé une holobande à Pennington pour qu'il la remette au joueur et lui demande de l'aider dans sa tâche. En explorant les Appalaches à la recherche des silos, elle laissa également derrière elle diverses holobandes et journaux pour l'aider à suivre son évolution [9].

En plus de la mission confiée par Vault-Tec, la superviseur s'est rendue à divers endroits des Appalaches pour voir ce qu'il était advenu de sa patrie. Après avoir constaté que les Appalaches étaient initialement dépourvues de présence humaine près de l'abri, mais qu'elles regorgeaient de mutants et de robots malveillants, elle a déployé son C.A.M.P. au carrefour situé au nord de Flatwoods. Elle l'abandonna derrière elle pour que les résidents de l'abri ait un camps de base sûr et poursuivit alors sa route.[10]. Flatwoods était encore plus déprimant que dans ses souvenirs. Elle y a rencontré sa première victime calciné et a réalisé que la situation était encore pire qu'elle l'imaginait. L'étape suivante était d'essayer de trouver des restes des Samaritains[11].

Elle se souvenait avoir pris des cours de pilotage, mais l'Aéroport de Morgantown était maintenant aux mains des sulfuries et des calcinés. La superviseur observa alors les calcinés et réalisa la terrible vérité : la maladie prenait le dessus sur son hôte, finissant par le brûler de l'intérieur, créant des cadavres pétrifiés et fragiles qui tombaient en morceaux. Elle fût ensuite été attaquée par une sulfurie, elle comprit alors la source de la maladie. La tâche déjà ardue de contrôler le potentiel nucléaire de l'armée est devenue un combat désespéré contre le risque d'extinction de l'humanité[12]. Bien que la recherche Samaritains ait été vaine, le système de formation automatisée qu'ils ont laissée derrière eux fût utile. Elle fit alors route au sud, à Charleston, pour tenter de trouver les Têtes brûlées. [13]

Malgré les directives de Vault-Tec, la superviseur en profita pour visiter des lieux associés à son passé. Elle a finalement réussi à retrouver son fiancé Evan, transformé en calciné. Le cœur brisé, elle l'enferma dans le sous-sol d'un entrepôt au sommet du Mont Blair et repris sa quête, se concentrant sur le travail à accomplir.[7] La piste l'amena au Sommet du monde, où elle rencontra Rose, brièvement. Les manières grossières de Rose et ses demandes n'ont pas plu à la superviseur et elle poursuivra son chemin à la recherche des États libres. [14] Bien qu'elle les méprise comme des traîtres et des sécessionnistes qui ont tourné le dos à l'Amérique, elle avait besoin de savoir ce qu'ils savaient et ce qu'ils comptaient faire [15]. Le fil d'Ariane continua jusqu'à Charleston et le bâtiment du capitole, où se trouve le bureau du sénateur en disgrâce Sam Blackwell. Les systèmes automatisés du capitole agaça la superviseur qui y vit une dérive de l'automatisation à outrance[16].

Incapable de continuer, elle se tourna vers les autres indices trouvés au cours de son enquête, à savoir la Confrérie de l'acier des Appalaches. Elle repris la piste au Camp Venture, pour continuer jusqu'à leur quartier général fortifié dans ce qui était autrefois l'asile d'Allegheny[17]. Elle se rendit compte qu'il s'agissait d'un groupe militaire issu de l'armée américaine et qu'ils savaient comment combattre les calcinés. Cependant, l'ascenseur sécurisé installé par la Confrérie lui barrait la route. Le seul moyen de le franchir était de s'enrôler. [18] Elle se rendit alors au Camp McClintock, où le système d'entraînement automatisé l'a mise à l'épreuve et l'a finalement acceptée dans l'armée, en tant que “Soldat Superviseur” ou “Superviseur de soldats” (elle n'a jamais vraiment décidé lequel des deux sonnait le mieux)[19].

Ayant parcouru les Appalaches de long en large, découvrant les vestiges de ce qui a été et de ce qui aurait pu être, elle comprit ce qui a détruit sa chère Virginie-Occidentale : la discorde. Au lieu de coopérer, les différents groupes se sont éloignés les uns des autres, ont serré les rangs et ont refusé de travailler ensemble. La Confrérie, les Samaritains, les États libres, et surtout les pillards, ont tous refusé de coopérer à long terme et en ont payé le prix. Elle était déterminée à montrer l'exemple et à ne pas laisser les autres tomber dans le même piège[20]. Cependant, même en tant que soldat de l'armée, son rang était trop bas pour tromper les systèmes automatisés des silos. Elle n'a jamais atteint le bunker de Whitespring et n'as donc pas obtenu les promotions nécessaires à leur accès et elle craignait même que quelqu'un ne découvre, tôt ou tard, comment y accéder [21][22][23].

Après avoir survécu à une attaque de Taupe minière dans les montagnes [24], les espoirs de la superviseur ont presque été complètement anéantis lorsque sa famille de l'abri, les gens pour lesquels elle a tout sacrifié, ont commencé à lancer des bombes nucléaires fabriquées par le système de lancement automatisé des Appalaches, partout dans les Appalaches et loin des sites de brèches. Elle espérait toujours leur rédemption, mais quelque chose lui disait que la course aux armes nucléaires ne ferait qu'empirer. [25]

Wastelanders[modifier | modifier le wikicode]

En 2103, un an après l'ouverture de l'abri 76, la superviseur, comme beaucoup de résidents de l'abri, a été choquée de voir des gens revenir dans les Appalaches.[26]

Sachant que sa famille de l'abri aurait besoin d'être guidée pour obtenir des informations sur les nouveaux arrivants dans la région, la superviseur a installé sa nouvelle maison dans la ville de Sutton, à quelques kilomètres seulement de l'endroit où son C.A.M.P. avait été installé lorsqu'elle a quitté l'abri 76 il y a un an. Lorsque les résidents de l'abri l'ont trouvée dans sa nouvelle maison, elle les a emmenés au sous-sol pour rencontrer son assistant M. Handy, Davenport, qui leur apprit l'arrivé de nouvelles factions dans les Appalaches, mais qui leur demanda aussi de s'occuper de la Contagion Calcinés en trouvant le vaccin sur lequel les Samaritains avaient travaillé au Centre médical AVR avant qu'eux et les autres factions ne soient anéantis par les calcinés et les sulfuries. Son inquiétude est justifiée : Si les nouveaux arrivants ne reçoivent pas l'inoculation, ils pourraient être victimes de la contagion calcinés et la menace de voir les calcinés et les sulfuries reprendre le contrôle des Appalaches serait réel. Pour éviter cela, elle leur demande de se rendre au Cratère et à Fondation, de rencontrer les colons et les pillards, et de les convaincre de recevoir l'inoculation afin de s'assurer que s'ils sont attaqués par les Sulfuries, ils serait à l'abri de la contagion et pourraient alors les combattre aux côtés des résidents de l'abri.

Une fois que les chefs des deux factions eu accepté de faire vacciner leurs groupes, le superviseur se rend avec l'un des résidents de l'abri à l'Usine Nuka-Cola de Kanawha pour utiliser le sang et les anticorps de l'un d'entre eux afin de produire en masse le vaccin à distribuer aux colons et aux pillards, les protégeant ainsi des sulfuries. Après cela, la décision fut prise d'enquêter sur l'abri 79 et les rumeurs des trésors cachés, qui était la véritable raison du retours des populations dans les Appalaches.

En retournant à l'Université Vault-Tec de Morgantown, avec l'un des résident de l'abri, le superviseur apprend du Professotron désormais en charge de la VTU que son accès à l'aile réservée de l'université a été révoqué. Ce n'est qu'après avoir réussi l'examen de superviseur dans l'abri de simulation que le Professotron leur accorde l'accès. Le groupe doit progresser à travers une zone de maintenance accessible depuis l'abri de simulation, gardée par certains des robots de sécurité encore actifs du campus. Une fois l'aile à accès restreint trouvé, le superviseur découvre que le l'abri 79 a été construit par Vault-Tec pour préserver les réserves d'or de Fort Knox en cas de guerre nucléaire, et qu'il est lourdement fortifié pour éviter les vols. La superviseur se rend compte que seules deux factions ont les connaissances et les compétences nécessaires pour pénétrer dans l'abri 79 et s'emparer de l'or : les colons et les pillards. Elle demande donc à l'habitant de l'abri de parler à leurs chefs respectifs, Paige et Meg, pour voir si l'un ou les deux groupes seraient prêts à s'associer à eux pour pénétrer dans l'abri 79 et récupérer l'or

Elle apprend plus tard que les Colons et les Raiders ont réussi à pénétrer dans l'abri 79 et est heureuse de savoir que les Appalaches vont bientôt se remettre sur pied grâce à l'or.

Interactions avec le personnage joueur[modifier | modifier le wikicode]

Vue d'ensemble des interactions[modifier | modifier le wikicode]

FO76 ui casual team.png
Ce personnage est un compagnon temporaire.
10 Rescue from Paradise.png
Ce personnage est impliqué dans des quêtes.

Reclamation Day
Premier contact
Mission du superviseur
Affaires personnelles
Superviseur, superviseur

Quêtes[modifier | modifier le wikicode]

Holobandes associées[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • Avant la sortie de Wastelanders, le nom ou l'apparence physique du superviseur n'ont jamais été confirmés dans le jeu, bien qu'une représentation soit présente sur l'icône de la quête Affaires personnelles. Une femme ressemblant à cette représentation peut être vue assise sur le siège le plus proche du pupitre pendant le discours d'inauguration de l'abri 76 dans la scène d'ouverture, ainsi que dans les diapositives d'ouverture où les habitants de l'abri sont formés pour le jour du Reclamation Day. Les fichiers du jeu, y compris un PNJ simplement nommé "superviseur", confirment que cette femme est bien la superviseur. Son corps existait dans les fichiers du jeu mais n'a été utilisé nulle part dans le jeu avant Wastelanders.
  • Lorsque l'on se trouve dans la maison d'enfance de la superviseur à Sutton, on peut voir sur le mur son diplôme de l'université Vault-Tec, où elle s'est spécialisée dans la "fusion nucléaire", et ses statistiques SPÉCIALES y sont indiquées en plus de ses autres notes de cours. Cependant, les lignes à côté de ses statistiques SPÉCIALES sont faussées, avec 8 chiffres au lieu de 7. Aucun nom n'est visible sur son diplôme.
  • D'après son journal sur le Sommet du Monde, elle ne tolère pas la grossièreté.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

La Superviseur de l'abri 76 apparait dans Fallout 76. Elle est apparue physiquement pour la première fois dans la mise à jour Wastelanders. Avant cette mise à jour, elle était seulement mentionnée dans le jeu.

Dans les coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Avant de commencer à travailler sur Wastelanders, il était prévu qu'un développeur entre dans le jeu et joue le rôle du superviseur, afin que la communauté se rende compte qu'il s'agissait d'un joueur humain, et non d'une IA qui la contrôlait. Cependant, ils ont rapidement réalisé que ce n'était pas une idée viable en raison de la taille des serveurs. [27]

Galerie[modifier | modifier le wikicode]