New Canaan

De Les Archives de Vault-Tec
NewCanaan.png
Segments
Sections

Banlieue Ville

Gare de l'Union
Population
Factions
Chefs
Judah Black (2235 - 2245)
Jeremiah Rigdon (2247 - 2281)
Médecins
Marchands

« Le Cimetière, Phoenix, New Vegas, ne sont que des lieux, du métal et de la pierre. New Canaan a périt, mais la tribu vit toujours. »

— Joshua Graham

New Canaan était une ville établie parmi les ruines d'Ogden, dans l'Utah, habitée principalement par des Mormons, généralement appelés les Néos-Cananéens.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les informations suivantes se basent sur le contenu de Van Buren et n'ont pas été confirmées par des sources officielles.

La ville a été fondée par le prophète Judah Black en 2235, parmi les ruines de l'ancienne grande ville d'Ogden. Les colons étaient des survivants de New Jerusalem, une précédente colonie mormone établie à Salt Lake City, la capitale détruite des croyants des derniers jours avant la guerre. Des réfugiés de la guerre entre la RNC et la Confrérie avaient pris d'assaut la ville après que de fausses rumeurs aient circulé selon lesquelles les habitants amassaient de la nourriture. Après avoir quitté les débris de verre et d'acier de Salt Lake City, Black a conduit son peuple vers le nord, à Ogden. La communauté a souffert pendant la reconstruction, mais elle a survécu, bien qu'elle ne compte qu'une centaine de personnes. Après la mort de Judah Black en 2245, la direction de la communauté passe à Jeremiah Rigdon, qui prétend avoir eu des visions de Dieu en 2247. Bien que beaucoup aient cru en lui, certains se sont méfiés de lui et sont partis.

Fin des informations basées sur le contenu de Van Buren.

Des années de paix ont permis à New Canaan de devenir une force puissante dans le nord, contrôlant la majorité des routes commerciales au nord du Mojave. Des rumeurs de son existence sont parvenues à la République quelques décennies avant 2281 et un contact a finalement eu lieu entre les deux entités. La République, initialement méfiante quant à la nature religieuse des Néo-Cananéens (après ses propres expériences avec les cultes religieux), fut heureuse de découvrir que les Cananéens étaient d'honnêtes commerçants et de bons combattants, gardant les populations de pilleurs sous contrôle et développant un réseau commercial. L'expansion de la RNC et la croissance des routes commerciales cananéennes ont fini par entraîner une concurrence entre les caravanes cananéennes et les plus grandes compagnies commerciales alliées à la RNC, notamment la Crimson Caravan. Le protectionnisme commercial a permis à Canaan de conserver un avantage, mais en 2281, elle était prête à autoriser Crimson Caravan à ouvrir un comptoir dans la ville, moyennant des taxes appropriées, bien sûr.

La prospérité n'était pas destinée à durer. Bien que puissante et prospère, ses jours étaient comptés. Le compte à rebours a commencé avec le retour de Joshua Graham, après trois mois d'un voyage éprouvant à travers les Terres désolées. Graham a survécu après avoir été immolé par le feu et jeté dans le Grand Canyon. Bien qu'il les ait effectivement trahis, les Néo-Cananéens l'ont accueilli comme le fils prodigue, comme s'il n'était jamais parti. La survie de Graham est connue de Caesar, qui commence immédiatement à envoyer des assassins et des frumentarii pour le traquer et le tuer. En retournant à New Canaan, Graham a condamné la ville, car elle est également devenue une importante route commerciale et l'une des voies d'approvisionnement potentielles pour la RNC dans le Mojave.

La destruction de New Canaan[modifier | modifier le wikicode]

Caesar a contacté les Jambes Blanches par l'intermédiaire de l'un de ses frumentarii les plus compétents, Ulysses. Bien que la tribu de pillards ait toujours été un problème pour New Canaan, leur nature désorganisée et leur manque d'infrastructure les rendait gérables. Avec Ulysses à la barre, ils sont devenus capables d'anéantir New Canaan et ont été mandatés pour le faire par Caesar.

Ulysses a pris les Jambes Blanches et les a transformées en arme. Ils étaient violents et ne pouvaient pas survivre par eux-mêmes, alors plutôt que de leur apprendre à survivre, il leur a appris à tuer. Les murs de New Canaan étaient hauts, mais une fois qu'Ulysse a découvert les caches de ravitaillement de New Canaan et a aidé les Jambes Blanches à pénétrer dans les armureries d'avant-guerre, ils ont finalement eu les moyens de les escalader. Ulysses a ordonné qu'ils doivent tuer tous ceux qu'ils trouvent : Les femmes, les enfants et les personnes âgées. Il a parlé de force et du respect de Caesar, mais il ne cherchait qu'à les utiliser comme des outils. Aussi répugnant que cela puisse être, il a suivi ses ordres et a ordonné la mort d'un peuple dont les ancêtres remontaient à des milliers d'années. Une autre civilisation, éteinte par les Terres désolées.

L'attaque des Jambes Blanches a pris New Canaan par surprise. Elle s'est produite la nuit, à un moment où Joshua Graham et de nombreux autres Néos-Cananéens en bonne santé étaient absents. Les Jambes Blanches ont envahi la ville et ont massacré tous ceux qu'elles ont trouvés. Les enfants ont été tués dans leur lit, les personnes trouvées dans les rues ont été abattues sans pitié, tandis que le vieil évêque Mordecai a été brûlé vif dans sa maison. À l'aube, il ne restait plus qu'une trentaine de Néo-Cananéens dans la région, dispersés aux 4 coins de l'Utah. Les survivants se sont regroupés le long du fleuve Colorado, et deux hommes apparemment incompatibles ont tenu bon à Zion. Joshua Graham et Daniel devinrent les chefs de deux tribus du canyon et cherchèrent des solutions différentes à l'arriver des Jambes Blanches. Graham voulait les combattre aux côtés des Dead Horses dans le but de les détruire en représailles de New Canaan. Daniel voulait choisir une autre voie, évacuer Zion et semer les Jambes Blanches dans le Grand Staircase et les étendues sauvages au-delà, afin d'éviter d'impliquer les Pleureurs dans un quelconque conflit. Pendant ce temps, le monde extérieur n'a pas encore appris la destruction de New Canaan.

L'histoire de New Canaan ne s'arrête cependant pas à la chute de la ville. Bien que la ville ait été rasée, certains habitants de New Canaan ont survécu. Tant qu'ils vivront, l'héritage de New Canaan se perpétuera, en reconstruisant ailleurs. Cependant, cela signifie des difficultés pour toute compagnie habituée à commercer avec eux comme la Happy Trails Caravan, qui comptait sur sa présence à Zion pour faire des bénéfices.

Mise en page[modifier | modifier le wikicode]

Les informations suivantes se basent sur le contenu de Van Buren et n'ont pas été confirmées par des sources officielles.

La périphérie borde le Grand Lac Salé, dans l'Utah, et se compose principalement de bâtiments en ruine occupés par des squatters et des vagabonds (comme l'extrémité ouest de Klamath dans Fallout 2). Le principal problème de cette zone est la présence de réfugiés de la RNC. Certains d'entre eux sont de mauvaises graines et n'aiment pas les règles strictes de la ville. Certains d'entre eux restent même à l'extérieur des murs rudimentaires de la ville, ayant été exilés de la communauté pour comportement immoral. Cela est en fait très gênant, car Jeremiah Maxwell ne distribue de l'eau gratuite qu'aux personnes vivant à l'intérieur de la ville elle-même. Les principaux éléments de cette carte sont le mur et la porte de l'est, les maisons des squatters, le poste de garde, le magasin général et l'abattoir.

Chaque jour, Jeremiah et quelques courageux mormons partent prendre le repas du soir avec les réfugiés à l'extérieur. Une fois qu'une personne a été expulsée, le seul moyen pour elle de revenir à Canaan est de se soumettre au rite de baptême mormon.

La ville est bordée par le Grand Lac Salé. Elle est entourée de murs en béton et de murs de fortune. Les Cananéens y possèdent la plupart de leurs maisons et de leurs commerces. La section de la ville est plus propre que celle de la périphérie, et relativement intacte, si l'on considère qu'une tempête de feu atomique a balayé la région. Outre les modestes maisons et fermes des Cananéens, les principales caractéristiques de la ville sont l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, le bureau du shérif/la prison de New Canaan et la station de pompage. Jeremiah Rigdon et deux prêtres se trouvent généralement à l'église, bien que tous trois aient leur propre maison. L'un des aspects les plus importants de la communauté de New Canaan est sa tolérance raciale. Quatre goules (dont une lumineuse) et un super mutant marquent les extrêmes d'une communauté très mélangée.

L'Union Station d'Ogden est inutilisée. Si le joueur fait fonctionner les trains, il peut prendre le train ici. Quelques personnes vivent près des voies ferrées, y compris la plupart des membres super mutants et goules de la foi mormone. C'est un peu plus désordonné que la ville elle-même, mais pas autant que la périphérie.

Fin des informations basées sur le contenu de Van Buren.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • D'après un dialogue avec Joshua Graham, chaque tribu a une arme favorite. Celle de New Canaan est le pistolet .45 Auto depuis plus de 400 ans. Joshua possède un modèle unique de cette arme, qu'il maîtrise à la perfection, mais pas Daniel, qui préfère la mitraillette .45 Auto.
  • Si vous demandez à Ringo, un négociant de la Crimson Caravan Company, ce qui l'attend, il vous répondra qu'il va diriger la première grande caravane vers New Canaan. Il n'a aucune connaissance des Jambes Blanches qui l'ont détruite.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

New Canaan est mentionné dans l'extension Honest Hearts de Fallout: New Vegas et devait faire partie de Van Buren, qui a été annulé.

Les coulisses[modifier | modifier le wikicode]

  • New Cannan est basé sur le lieu réel d'Ogden, dans l'Utah.
  • Selon le document de conception du lieu, le design de cette ville a été inspiré par The Mission et La dernière tentation du Christ, ainsi que par l'ouverture du film The Gunslinger.