Emil Pagliarulo

De Les Archives de Vault-Tec
Développeur
Emil Pagliarulo
Emil Pagliarulo.jpg
Implication dans la série Fallout
Jeux
Liens externes
IMDb
MobyGames

Emil Pagliarulo est un développeur qui a travaillé chez Bethesda Softworks sur Fallout 3, Fallout 4 et Fallout 76 en tant que concepteur principal. Il a reçu des remerciements spéciaux pour Fallout: New Vegas, comme écrivain sur Fallout Shelter et étant à l'origine de One Man, and a Crate of Puppets.

Carrière[modifier | modifier le wikicode]

Pagliarulo a été designer sur la série Thief, ayant travaillé sur Thief Gold et Thief 2, chez Looking Glass Studios et Ion Storm. Arrivé chez Bethesda, sa première tâche a été de créer diverses quêtes pour Bloodmoon, la deuxième extension de The Elder Scrolls III: Morrowind. Il a également travaillé comme concepteur pour The Elder Scrolls IV: Oblivion, surtout sur l'Arena et la Confrérie sombre. En 2011, il a été le concepteur principal de The Elder Scrolls V: Skyrim.

Travaux sur la série Fallout[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu’il a travaillé sur Fallout 3, Pagliarulo a intégré une partie de l’humour noir du jeu. Une de ses idées a été d'ajouter le Tailladeur demi-portion pour la fin mauvaise de la quête Tranquility Lane[1] Il a également sa voix dans le Version Originale du jeu, celle du camionneur à l'accent de Boston dans l'enregistrement partiel CB.

En 2015, en plus de reprendre son rôle d’auteur et concepteur principal sur Fallout 4, Pagliarulo a fait la voix anglaise de Parker Quinn, un personnage inspiré de lui-même, et a ajouté sa maison d’enfance comme emplacement[2]. Il a également fait la voix de quelques autres rôles anglophones mineurs, dont M. Callahan, Jonathan Widmark, le narrateur du journal du gardien, et l’annonceur radio de la RNC dans Souvenirs, souvenirs. Pagliarulo a aussi été directeur de la conception pour Fallout 76, sorti en 2018.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Alina Ullrich :« Alors, il y a une question sur votre quête préférée que vous ayez faite dans l’univers de Fallout. »
    [...]
    Jeff Gardiner :« Ça doit être... la COVID a affecté mon cerveau, assis à la maison toute la journée... le noir et blanc »
    Emil Pagliarulo :« Oh ! Tranquility Lane. Dans Fallout 3 »
    Jeff Gardiner :« Oui, c’est ça. Tranquility Lane. Oui. Je suis désolé, je... »
    Emil Pagliarulo :« C’est peut-être mon préféré aussi, c’était... c’était vraiment amusant. »
    Jeff Gardiner :« Fallout 3, quand vous allez dans, oui, dans Tranquility Lane. Et l’enfant - le Tailladeur demi-portion. J'y viens - c’est l’exemple parfait pour moi de l’humour noir. Et vous pouvez faire n’importe quoi dans l’univers de Fallout, à peu près, et le faire fonctionner. Et ils, Emil et eux l’ont fait. Et c’est encore vraie aujourd’hui, où vous faites 'wow'. ».
    Emil Pagliarulo :« Ouais. Faire exploser Megaton, toute cette quête, probablement... tu veux savoir, voici une anecdote sur Tranquility Lane. Donc, dans le système de classification [des jeux] aux États-Unis - vous ne pouvez pas tuer d'enfants, c'est ça ? Il y avait de grandes restrictions sur l'action de tuer des enfants. Dans Fallout 3, il n’y a qu’un seul endroit où un enfant peut mourir. Et c’est dans la simulation de Tranquility Lane. Et ce n’était pas correct de tuer un enfant dans un jeu vidéo, mais c’était dans une simulation dans un jeu vidéo. Il était alors acceptable pour un enfant de mourir dans la simulation dans le jeu vidéo, parce qu’il n’était pas un vrai enfant. » »
    Bethesda_DE : Entrevue avec Jeff Gardiner et Emil Pagliarulo à la Gamescom 2020 (la référence commence à 00:55:18) (en)
  2. Voir bus et appartement en ruine et le Magasin de sandwichs Joe's Spuckies